Fédération québécoise des échecs

Fédération québécoise des échecs

Organisme voué à la promotion des échecs au Québec
Fédération québécoise des échecs

Fédération québécoise des échecs

Organisme voué à la promotion des échecs au Québec

Fédération québécoise des échecs

Organisme voué à la promotion des échecs au Québec

Fédération québécoise des échecs

Championnat mondial des échecs 2016

Championnat mondial des échecs 2016



Carlsen : Champion du mondeMagnus Carlsen a conservé son titre de Champion du monde en remportant deux des quatre parties de bris d'égalité en cadence rapide (25m/5).

Pour suivre les parties en direct ou visionner les analyses du grand maître Alexandre Le Siège : dérouler plus bas.

 

Championnat mondial des échecs

New York, 11 - 30 novembre 2016

Tableau des résultats
JoueurTitreCotePays123456789101112B1B2B3B4Tot.
Magnus CarlsenGM2853Norvège½½½½½½½0½1½½½½119
Sergey KarjakinGM2772Russie½½½½½½½1½0½½½½007

Partie rapide no 4 (parties de bris d'égalité 1-2-3-4 ; Carlsen gagne : ½-½ -1-1)

Analyse des parties no 1 à 12 par le Grand maître Alexandre Le Siège

[PGN]

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "?"]
[Date "2016.11.11"]
[Round "1"]
[White "Carlsen, Magnus"]
[Black "Karjakin, Sergey"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "D00"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "84"]
[SourceDate "2016.11.11"]

{On peut suivre le championnat du monde sur le site et l'interface de son
choix. En effet, la compagnie Agon qui détient les droits commerciaux du
championnat du monde a été débouté en cour pas plus tard que hier sur le
sujet des droits d'auteurs. Le juge a statué que les coups pouvaient être
retransmis légalement par les différents sites d'échecs. Personnelement
j'ai acheté le combo de 15$ pour suivre le match sur le site officiel, mais
honnêtement un site comme Chess24 offre de meilleurs commentaires et est
exempt de problèmes techniques} 1. d4 Nf6 2. Bg5 {La Trompowsky dans un match
de championnat du monde! La stratégie de Carlsen va dans le sens des
prédictions de plusieurs observateurs. Ceux-ci ont prédit qu'il essayerait
de sortir le plus tôt possible des sentiers battus dans l'ouverture pour
neutraliser l'excellente préparation théorique de Karjakin. Il ne faut
toutefois pas confondre le désir de jouer des lignes ésotériques avec un
manque de préparation de la part de Carlsen. En effet, même s'il emploie
régulièrement des lignes moins théoriques, il a assurément analysé en
grande profondeur les détails des positions résultantes} d5 {Une ligne
solide, mais qui permet aux blancs de débalancer la position rapidement avec
Fxf6} 3. e3 c5 4. Bxf6 gxf6 5. dxc5 Nc6 6. Bb5 {Carslen joue à tempo ce coup
et les suivants. Pour sa part, Karjakin réfléchit un bon 20 minutes dans
cette position. Plusieurs options ont l'air intéressantes comme Da5+; Tg8; a6.
} e6 {Le coup le plus logique.} 7. c4 (7. b4 {s'accrocher au pion est
dangereux positionnellement car après} a5 8. c3 f5 9. Ne2 Bg7 {Les noirs ont
une superbe compensation grâce à leur fou g7}) 7... dxc4 8. Nd2 Bxc5 9. Ngf3
O-O {Karjakin emploie la stratégie solide.} (9... c3 10. bxc3 {semble
attrayant positionnellement sauf qu'il accroie le dynamisme des pièces
balances. Le cavalier est prêt à sauter en d4 ouvrant une voie pour la dame
blanche vers l'aile roi}) 10. O-O Na5 $1 {Une excellente décision pratique
qui forcera un échange de pièces en c4. De plus, l'option Fxc6 n'existe plus.
Objectivement la position est balancée, les blancs ont une meilleure
structure de pions, mais les noirs possèdent la paire de fous et leurs pions
doublés contrôlent des cases importantes} 11. Rc1 Be7 12. Qc2 Bd7 (12... a6
$5 13. Bxc4 Nxc4 {conserve la paire de fous, mais on peut comprendre Karjakin
d'avoir peur d'accentuer son retard de développement. En revanche le solide
12...Fd7 devrait mener à la nulle en principe, sauf que les blancs seront
toujours marginalement mieux dans toutes les finales et on connaît la force
de Carlsen dans les finales en apparence égales}) 13. Bxd7 Qxd7 14. Qc3 {
Carlsen veut attirer la dame en d5 pour forcer l'échange de celle-ci} Qd5 15.
Nxc4 {Les blancs décident sagement de regagner le pion.} (15. Rfd1 $2 Rfd8 $1
{le cavalier d2 se retrouve clouer}) (15. e4 Qc5 {ne change pas dramatiquement
la situation}) 15... Nxc4 16. Qxc4 Qxc4 17. Rxc4 Rfc8 18. Rfc1 Rxc4 19. Rxc4
Rd8 20. g3 Rd7 (20... Rd1+ 21. Kg2 Bd8 {suivi de Rg7 était l'option plus
dynamique}) 21. Kf1 f5 22. Ke2 Bf6 23. b3 Kf8 24. h3 {Un coup flexible qui
prépare un éventuel g4 pour échanger le pion f5. Échanger le pion doublé
des noirs peut sembler un peu étrange, mais celui-ci contrôle l'importante
case centrale e4. Après l'échange un cavalier pourrait éventuellement
acquérir un superbe poste en e4. L'autre plan est de jouer g4, puis f4 pour
gagner de l'espace à l'aile-roi} h6 25. Ne1 {Une manoeuvre ultra typique dans
ce genre de position. Carlsen est patient et conserve le levier g2-g4 en
réserve} Ke7 26. Nd3 Kd8 $1 {Les noirs veulent échanger les tours sur la
colonne c} 27. f4 $6 (27. g4 {semble plus prometteur même si la position
demeure sensiblement équilibrée}) 27... h5 $1 {Maintenant que le cavalier
n'a plus accès à la case f4, ce coup restreignant le poussé g4 est très
logique} (27... Rc7 $5) 28. a4 Rd5 $11 {après une défense très précise de
Karjakin la position s'achemine de plus en plus vers une nulle} (28... Rc7 $2 {
n'est plus satisfaisant avec le pion en h5} 29. Rxc7 Kxc7 30. Ne5 $1 Bxe5 31.
fxe5 $18 {et les blancs s'infiltrent via g5}) 29. Nc5 b6 30. Na6 Be7 31. Nb8 a5
32. Nc6+ Ke8 33. Ne5 (33. Nxe7 Kxe7 {la finale de tours est égale}) 33... Bc5
34. Rc3 Ke7 35. Rd3 Rxd3 36. Kxd3 f6 37. Nc6+ Kd6 38. Nd4 Kd5 (38... Bxd4 {
la finale de roi est nulle, mais il y a toujours le danger de se tromper dans
l'évaluation. Le coup de Karjakin conserve simplement l'équilibre}) 39. Nb5
Kc6 40. Nd4+ Kd6 41. Nb5+ Kd7 42. Nd4 Kd6 {Excellente défense de Karjakin qui
tient la nulle relativement facilement} 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York"]
[Date "2016.11.12"]
[Round "2"]
[White "Karjakin, Sergey"]
[Black "Carlsen, Magnus"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C77"]
[WhiteElo "2769"]
[BlackElo "2857"]
[PlyCount "65"]
[EventDate "2016.??.??"]

{Une deuxième nulle en 2 jours peu exitante pour les spectateurs. Celle-ci
s'acheminait vers une longue bataille après une ouverture tendue, mais s'est
rapidement transformé en nulle après l'échange des dames. Si les grands
coups d'éclat ne sont pas au rendez-vous, on peut tout de même admirer le
très haut niveau démonté par les deux protagonistes jusqu'à maintenant ;
aucune erreur n'a été commise. Karjakin s'avère plus résilient qu'un Anand
n'a pu l'être lors des derniers championnats du monde. Il est d'ailleurs
reconnu pour sa défense tenace et ce match s'annonce très difficile pour
Carlsen à la lumière des deux premières parties. Le champion du monde n'a
pas encore réussi à imposer son style de façon efficace et on sait qu'il
peut devenir frustrer dans ce genre de situation.} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5
a6 {Plusieurs milliers de personnes en ligne ont surement été soulagé de
voir apparaître ce coup plutôt que 3... Cf6 qui mène à la défense du mur
de Berlin. Joël Lautier, second de Kramnik lors de son match de championnat
du monde lors de sa victoire historique contre Kasparov, mentionnait
récemment dans une entrevue le supplice qu'il a dû endurer d'analyser cette
défense pendant plusieurs mois. Bareev avait prédit la disparition de cette
défense selon lui douteuse après la victoire de Kramink -mais il n'est et
rien- elle a plutôt gagné en popularité!} 4. Ba4 Nf6 5. O-O Be7 6. d3 {
Une ligne extrêmement populaire au top-niveau en ce moment. L'idée est
d'essayer de conserver le fou blanc sur la diagonale a1-g8.} b5 7. Bb3 d6 8. a3
{Ce système est connecté avec ce modeste coup de pion qui permet de se
soustraire à l'échange du fou blanc qui surviendrait après Ca5} O-O {
Nikolaos Ntirlis, fort joueur par correspondance, recommande dans son livre
'playing 1.e4 e5: A Classical Repertoire' de jouer immédiatement} (8... Na5 $1
9. Ba2 c5 {Selon lui, les noirs veulent leur pion en c5 avant de retraiter
leur cavalier en c6 face à un éventuel b2-b4}) 9. Nc3 {Contrairement à
l'espagnole plus classique les blancs développent leur cavalier en c3 plutôt
que d2 pour accroître leur contrôle de la case d5} Na5 10. Ba2 Be6 {Une
proposition d'échange classique qui vise à enrayer la pression sur la
diagonale} 11. d4 {Je vous disais que Ntirlis préférait 8...Ca5!. Selon lui,
les blancs ont 2 façons de gagner un certain avantage à partir de cette
position contre l'ordre de coup choisi par Carlsen} (11. Bxe6 fxe6 12. b4 Nc6
13. Bd2) (11. b4 Bxa2 12. Rxa2 Nc6 13. Bg5 {Dans les 2 cas, les noirs ont un
moins bon contrôle du centre avec leur pion c sur sa case d'origine. Ceci
étant dit, Carlsen connaît très bien toutes les nuances de ces positions et
n'est de toute évidence pas arrivé aux mêmes conclusions que Ntirlis}) 11...
Bxa2 12. Rxa2 Re8 13. Ra1 {Ce coup semble la première nouveauté. Dd3 a
aupravant été joué en 2016. L'importance d'une telle nouveauté est
insignifiante; la position est sensiblement balancée et riche en
possibilités. C'est bien plus la compréhension positionnelle et stratégique
qui compte plutôt que le calcul de variantes concrètes} Nc4 {Carlsen recycle
son cavalier vers b6. Celui-ci exercera une pression sur les cases clés a4 et
d5. On voit souvent ce plan dans le système Breyer avec un itinéraire
différent du cavalier : c6-b8, d7, b6} 14. Re1 Rc8 {Ce coup supporte c7-c6
pour miner le centre blanc sur un éventuel d5} 15. h3 h6 16. b3 Nb6 17. Bb2
Bf8 {Les deux joueurs ont chacun exécuté les coups classiques de l'espagnole
: h3;h6; Te1; Ff8, etc.} 18. dxe5 {Un coup peu ambitieux qui mènera
rapidement à une égalité stérile après l'échange des dames. Karjakin
aurait pu conserver la tension avec 18.Dd2, même si objectivement il n'a
aucun avantage} dxe5 19. a4 c6 20. Qxd8 Rcxd8 21. axb5 axb5 22. Ne2 Bb4 23. Bc3
Bxc3 24. Nxc3 Nbd7 25. Ra6 Rc8 26. b4 Re6 27. Rb1 c5 28. Rxe6 fxe6 29. Nxb5
cxb4 30. Rxb4 Rxc2 31. Nd6 Rc1+ 32. Kh2 Rc2 33. Kg1 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York"]
[Date "2016.11.14"]
[Round "3"]
[White "Carlsen, Magnus"]
[Black "Karjakin, Sergey"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C67"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "152"]
[EventDate "2016.??.??"]
[SourceDate "2016.11.14"]

{Au sujet de la résilience de Karjakin, Carlsen a déclaré en début de
match qu'il allait le frapper jusqu'à temps qu'il tombe. Et bien, le
challenger est toujours debout, après une troisième nulles en trois parties.
Par contre, contrairement aux deux premières, celle-ci fut une partie épique
de 6 heures. Carlsen a déployé sa magie à partir d'une position
équilibrée, mais légèrement plus plaisante, plaçant Karjakin au seuil de
la défaite. À ce moment, le russe s'est mis à jouer comme un ordinateur
trouvant tous les meilleurs coups. Alors que la position s'acheminait vers une
nulle, une gaffe de Karjakin a ouvert la porte au champion. Par contre, une
série d'imprécisions en pression de temps, de part et d'autres, a finalement
scellé la nulle} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 Nf6 4. O-O Nxe4 5. Re1 {Un coup
populaire pour éviter les lignes principales du mur de Berlin qui surviennent
après} (5. d4 Nd6 6. Bxc6 dxc6 7. dxe5 Nf5 8. Qxd8+ Kxd8 {Après 5.Te1, les
blancs misent sur l'initiative du tempo dans une position complètement
symétrique}) 5... Nd6 6. Nxe5 Be7 7. Bf1 Nxe5 8. Rxe5 O-O 9. d4 Bf6 10. Re2 $5
{La retraite 10.Re1 est le coup automatique joué dans 99% des parties.
Karjakin a avoué dans la conférence de presse que sa préparation était
déficiente dans cette ligne. Pourtant, 10.Te2 a été employé quelques fois
en 2016 par plusieurs très forts joueurs. N'étant pas un expert de la ligne,
je ne suis pas sûr exactement de toutes les nuances après cette retraite
ésotérique. Un des points importants semble qu'après la thématique 10...
Te8 les blancs peuvent répondrent 11.Ff4 et les blancs ont davantage de
flexibilité pour parer un échange de tour} b6 (10... Re8) 11. Re1 {Les
échecs modernes ne font pas de sens parfois, mais il y a une idée : voir
prochaine note} Re8 12. Bf4 Rxe1 13. Qxe1 Qe7 {Normalement le pion est en b7
dans cette position et les noirs jouent} (13... Ne8 {Avec le pion en b6 les
blancs ont l'option supplémentaire de jouer} 14. Nd2 $1 {puisqu'il y a une
double attaque après} Bxd4 $2 15. Qe4 $1 $18) 14. Nc3 Bb7 15. Qxe7 Bxe7 16. a4
a6 17. g3 g5 18. Bxd6 Bxd6 {Carlsen vise le même rapport de forces que dans
la première partie, c'est-à-dire, tour+ cavalier vs tour+fou} 19. Bg2 Bxg2
20. Kxg2 f5 $1 {prévient Ce4 tout en ouvrant une route au roi noir} 21. Nd5
Kf7 22. Ne3 {Objectivement la position est en parfait équilibre, mais les
blancs ont l'avantage d'avoir plusieurs plans différents à leur disposition.
Les noirs sont davantage dans une position réactive} Kf6 23. Nc4 Bf8 {Un coup
solide, mais un peu passif} (23... Re8 24. Nxd6 cxd6 {est compromettant, mais
les noirs devraient annuler la finale de tour sans problème}) 24. Re1 Rd8 {
prophylaxie verus Ce5. Karjakin a déclaré après la partie qu'il pensait que
c'était une imprécision. Son coup est pourtant un des premiers coups des
modules d'analyses} 25. f4 (25. Ne5 {semble paralyser les noirs, mais ils
peuvent se permettrent d'échanger leur fou} Bd6 26. f4 gxf4 27. gxf4 Rg8+ 28.
Kf3 Bxe5 $11) 25... gxf4 26. gxf4 b5 27. axb5 axb5 28. Ne3 c6 29. Kf3 Ra8 30.
Rg1 Ra2 {Karjakin se complique la vie. Maintenant les blancs auront la double
menace Tg5 et Tg8. Il y avait une ligne concrète qui devait être calculée
parfaitement pour résoudre ses problèmes} (30... Bh6 31. b3 d5 $1 32. Rg3 Re8
33. Rh3 Kg6 34. Nxf5 Bxf4 $1 $11) 31. b3 c5 $2 {Les noirs avaient une façon
de maintenir l'égalité par des moyens tactiques} (31... d5 $1 32. Rg5 Ke6 $1
33. Rxf5 Bg7 {et le pion d4 tombe}) 32. Rg8 $1 Kf7 33. Rg2 cxd4 34. Nxf5 d3 $1
(34... Bc5 $2 35. Ke4 {gagne le pion}) 35. cxd3 Ra1 36. Nd4 b4 37. Rg5 Rb1 38.
Rf5+ Ke8 39. Rb5 Rf1+ 40. Ke4 Re1+ 41. Kf5 Rd1 42. Re5+ $6 (42. Rb8+ $1 Ke7 43.
Ke4 Re1+ 44. Kd5 {Magnus dit avoir rejeté cette ligne, car la tour noire peut
continuer d'attaquer les pions blancs. Par contre, les blancs vont gagner le
pion d7 dans de bonnes circonstances par exemple :} Rf1 45. Nf5+ Kf7 46. Ke4
Re1+ 47. Ne3 Rb1 $2 48. Nc4 Rxb3 49. Ne5+ Ke7 50. Rb7 $18) 42... Kf7 43. Rd5
Rxd3 44. Rxd7+ (44. Ke4 $5 Rh3 (44... Rd1 $2 45. Rxd7+ {et la défense 44...
Re8 est maintenant impossible, car le cavalier est protégé}) 45. Rxd7+ Ke8
46. Rb7 Rxh2 {Les blancs ont de bonnes chances pratiques. Mais d'un point de
vue humain redonner le pion de plus ne fait pas vraiment de sens}) 44... Ke8
45. Rd5 Rh3 46. Re5+ Kf7 47. Re2 Bg7 {Karjakin a évité le pire. Ses pièces
sont maintenant superbement coordonnées} 48. Nc6 Rh5+ $1 49. Kg4 Rc5 50. Nd8+
Kg6 51. Ne6 h5+ 52. Kf3 Rc3+ 53. Ke4 Bf6 54. Re3 h4 55. h3 (55. Nf8+ {semble
une opportunité manquée par Carlsen d'après une analyse superficielle des
modules d'analyses. Sauf qu'après} Kf7 56. Nd7 Rc2 57. h3 Rc6 {Stockfish 8
annonce une complète égalité théorique}) 55... Rc1 56. Nf8+ Kf7 57. Nd7 Ke6
58. Nb6 Rd1 59. f5+ Kf7 60. Nc4 Rd4+ 61. Kf3 Bg5 {Ce coup n'est pas mauvais en
soi, mais en pratique} (61... Kg7 {avec l'idée Kh6, g5 est beaucoup plus
simple}) 62. Re4 Rd3+ 63. Kg4 Rg3+ 64. Kh5 Be7 $2 ({Stockfish 8 annonce
l'égalité après la retraite du roi qui empêche Ce5+} 64... Kf8 $1 65. Ne5
Bd8 $1 {et les noirs capturent le dangereux pion f}) 65. Ne5+ $18 {
Soudainement le tandem tour, cavalier retrouve une parfaite coordination} Kf6
66. Ng4+ Kf7 67. Re6 $1 Rxh3 68. Ne5+ Kg7 {Les blancs gagnent le fou, mais
doivent s'assurer de pouvoir conserver au moins un pion} 69. Rxe7+ Kf6 70. Nc6
$2 (70. Re8 $1 Rxb3 (70... Kxf5 71. Nc6 $18 {et les noirs n'ont pas la
ressource salvatrice de la partie}) 71. Kg4 $18) 70... Kxf5 $2 (70... Rc3 $1 {
force la nulle} 71. Re6+ Kxf5 72. Nd4+ Kf4 73. Kxh4 Rd3 {le pion b3 tombe}) 71.
Na5 Rh1 72. Rb7 $2 (72. Rf7+ $3 {est l'unique coup pour gagner.} Ke4 (72... Ke6
73. Rf2 $1 h3 74. Kh4 h2 75. Ra2 $1 $18 {la tour noir ne peut plus bouger}) 73.
Kg4 $1 {le pion h est arrêté}) 72... Ra1 $1 $11 73. Rb5+ Kf4 $1 74. Rxb4+ Kg3
{Les blancs devront donner leur cavalier pour capturer le pion h} 75. Rg4+ Kf2
76. Nc4 h3 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York"]
[Date "2016.11.15"]
[Round "4"]
[White "Karjakin, Sergey"]
[Black "Carlsen, Magnus"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C88"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "187"]
[EventDate "2016.??.??"]
[SourceDate "2016.11.15"]

{Je tire quelques conclusions après les quatre premières parties. 1) Carlsen
gagne les batailles théoriques. Avec les blancs, il obtient des positions
plaisantes sans danger de perdre grâce à des coups inhabituels dans
l'ouverture; Trompowsky dans la 1re partie et Te2!? dans la 3ème. Pour sa
part, Karjakin est solide avec les noirs, mais sa préparation théorique
laisse à désirer avec les blancs. Deux lignes plutôt insipides face à
l'espagnole; aucun nouveau coup susceptible de placer le champion du monde en
difficulté. 2) Carlsen a de la difficulté à convertir ses avantages. 3)
Karjakin est fidèle à sa réputation de spécialiste de la défense, mais il
devra obtenir des positions plus intéressantes au sortir de l'ouverture s'il
espère remporter ce match 4) les parties sont très stratégiques et
techniques avec peu de tactiques complexes} 1. e4 {Certains observateurs ont
suggéré que 1.d4 poserait plus de problèmes à Carlsen. En effet, il est
très dur à battre dans le complexe e4-e5. Seul 'the machine' Caruana semble
lui poser certaines difficultés} e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 a6 4. Ba4 Nf6 5. O-O Be7
6. Re1 {Karjakin joue enfin la ligne principale} b5 7. Bb3 O-O 8. h3 {Un des
systèmes anti-Marshall} (8. c3 d5 9. exd5 Nxd5 10. Nxe5 Nxe5 11. Rxe5 c6 {
Mène au gambit Marshall. Aronian a déjà dit en entrevue : quand je veux
annuler, je joue le Marshall et quand je veux gagner les lignes classiques de
l'espagnole. En effet, la théorie a tuer beaucoup du potentiel d'attaque de
ce système, mais les noirs obtiennent presque toujours assez de compensations
positionelles pour tenir la nulle}) 8... Bb7 9. d3 d6 10. a3 {Le même coup de
pion que dans la deuxième partie qui vise à conserver le fou sur la
diagonale a2-g8} Qd7 11. Nbd2 Rfe8 {Karjakin a semblé surpris par ce coup.
Pourtant je retrouve pas moins de 14 parties dans Megadatabase 2017 joué par
de très forts joueurs.} 12. c3 Bf8 13. Nf1 h6 {Honnêtement je ne crois pas
que les blancs peuvent espérer un avantage lorsqu'ils jouent si lentement
contre l'espagnole. Les noirs ont développé toutes leurs pièces sans
problème et se préparent à jouer d5 au moment opportun. L'idée dans ce
genre de positions pour les blancs est de soutenir e4 solidement face à un
éventuel d5 et d'essayer de coordonner leurs cavaliers pour monter une
attaque sur le roi noir. C'est d'ailleurs ce que Karjakin entreprend avec son
prochain coup, sauf que les noirs sont idéalement positionnés pour contrer
ce plan} 14. N3h2 $6 {Le plan est clair : Df3, Cg3, Cf5, etc.} d5 15. Qf3 Na5
16. Ba2 dxe4 17. dxe4 Nc4 $1 {Sans la pression du fou a2, l'offensive blanche
manque de mordant} 18. Bxh6 (18. Ng4 Nxg4 19. hxg4 $11) 18... Qc6 $1 {les
noirs gagnent un pion central contre le pion h, une opération certainement à
leur avantage} 19. Bxc4 $2 {Un échange incompréhensible. Les blancs cèdent
la paire de fous, gèlent leur majorité de pions à l'aile-dame, ouvrent une
colonne b sur le pion b2. L'échange est d'autant plus difficile à comprendre
qu'après le naturel} (19. Bc1 {Ils peuvent prendre à leur guise en c4 à un
moment ultérieur s'ils le désirent}) 19... bxc4 20. Be3 Nxe4 $17 {Une
position de rêve pour tout joueur d'espagnole} 21. Ng3 Nd6 {Carlsen choisit
la solution technique en échangeant les dames. J'aurais sûrement choisi} (
21... Qg6 {;question de sytle}) 22. Rad1 Rab8 23. Bc1 f6 24. Qxc6 Bxc6 {
Une position déprimante pour les blancs. Le pire est de n'avoir aucun plan
constructif} 25. Ng4 Rb5 26. f3 f5 $1 {Gagne de l'espace et prépare l'entrée
en jeu du fou e7} 27. Nf2 Be7 28. f4 Bh4 29. fxe5 Bxg3 30. exd6 Rxe1+ 31. Rxe1
cxd6 {La position s'est simplifiée, mais les noirs conservent tous les atouts
: paire de fous, roi plus actif et la possibilité de se créer un pion passé
à l'aile-roi} 32. Rd1 Kf7 33. Rd4 Re5 34. Kf1 Rd5 35. Rxd5 Bxd5 36. Bg5 Kg6
37. h4 Kh5 38. Nh3 Bf7 39. Be7 Bxh4 40. Bxd6 Bd8 41. Ke2 g5 42. Nf2 Kg6 43. g4
Bb6 44. Be5 a5 45. Nd1 {Les deux joueurs ont certainement joué quelques
imprécisions dans leurs derniers coups, mais la nature de l'avantage noir
demeure. Nous avons atteint une position critique où Carlsen a réfléchi
longtemps pour déterminer comment concrétiser son avantage} f4 $4 {Ce coup
permet à Karjakin d'établir une forteresse avec Fd4 et Cf2 : tous les points
d'entrées à l'aile-roi sont ainsi couverts. La question importante est de
savoir si la forteresse peut être détruite. Carlsen a mentionné dans la
conférence de presse qu'il ne croyait pas aux forteresses! Il a mentionné
Anand qui essaye souvent de construire des forteresses en défense. Ce qu'il
voulait probablement dire est que la construction d'une forteresse est une
mesure de dernier recourt une fois qu'on a épuisé toutes les ressources
défensives disponibles. Par ailleurs, lorsqu'on permet à l'adversaire
d'ériger une forteresse, il faut pourtant s'assurer de pouvoir la détruire;
le zugzwang, un sacrifice de pièce, et la surcharge sont divers mécanismes
pour arriver à ses fins. Également, dans ce genre de positions il faut
penser en matière de plan, plutôt que calculer des variantes. Dans la
position qui nous intéresse, on téléporte mentalement le roi en noir en b3,
le fou en d5, l'autre fou en d8. Pour les blancs on imagine un fou en d4, un
cavalier en f2 et le roi en c1. C'est à partir de cette position exacte qu'il
faut commencer à calculer des varitanes concrètes. Apparemment, Carlsen n'a
pas assez calculé, puisqu'il est facile de voir une fois cette position
atteinte que les noirs n'ont pas de façon de progresser.} (45... Be6 $1 {
Attire le cavalier blanc sur la case f2 plutôt que e3} 46. Nf2 fxg4 $19 {
Gagne clairement selon Stockfish 8. Dans ce cas-ci les blancs ne pourront pas
ériger une forteresse impénétrable. Par exemple, les noirs peuvent
installer leur fou en d5 ou en g6, transférer leur roi en b3 puis joindre
leur fou noir à la partie. Par exemple} 47. Bg3 (47. Nh1 Kh5 $1 48. Ng3+ Kh4
$19) 47... Kf5 48. Nd1 Ke4 49. Nf2+ Kd5 50. Kd2 Kc5 51. Kc2 (51. Ne4+ Kb5 52.
Nxg5 Bd5 $19) 51... Kb5 52. Nd1 Ka4 53. Kc1 Kb3 $19 {Les pions doublés sont
un atout, car les noirs peuvent toujours en sacrifier un si besoin est en plus
de supporter la case f4 pour le fou noir}) 46. Bd4 Bc7 47. Nf2 Be6 48. Kf3 Bd5+
49. Ke2 Bg2 50. Kd2 Kf7 51. Kc2 Bd5 52. Kd2 Bd8 53. Kc2 Ke6 54. Kd2 Kd7 55. Kc2
Kc6 56. Kd2 Kb5 57. Kc1 Ka4 58. Kc2 Bf7 59. Kc1 Bg6 60. Kd2 Kb3 61. Kc1 {
Nous avons finalement atteint la position que Carlsen devait avoir en tête
lorsqu'il a joué ...f4. Les noirs sont incapables de créer un zugzwang, car
le fou d4 peut se balader allègrement entre d4 et a7. Que reste-t-il comme
autres plans pour progresser? un sacrifice en a3 et l'avance du pion f3.
Stockfish 8 annonce l'évaluation -1.80, un classique dans les positions de
forteresse.} Bd3 {essayons de voir si le sacrifice en a3 fonctionne} (61... Be7
62. Bb6 a4 63. Bd4 Bxa3 $2 64. bxa3 Kxa3 65. Nh3 Kb3 66. Nxg5 a3 67. Nf3 {
Et ce sont les blancs qui gagnent. Un autre essai:}) (61... Bf7 62. Ne4 Bd5 63.
Nf2 Be7 64. Bb6 a4 65. Bd4 Bxa3 $2 66. bxa3 Kxa3 67. Bf6 {Les noirs sont en
danger}) 62. Nh3 Ka2 63. Bc5 Be2 64. Nf2 Bf3 65. Kc2 Bc6 66. Bd4 Bd7 67. Bc5
Bc7 68. Bd4 Be6 69. Bc5 f3 {Finalement, après des manoeuvres sans réels
intérêts, Carlsen essaye sa dernière option.} 70. Be3 Bd7 71. Kc1 Bc8 72.
Kc2 Bd7 73. Kc1 Bf4 {La seule façon de progresser, mais Karjakin conserve sa
forteresse intacte} 74. Bxf4 gxf4 75. Kc2 Be6 76. Kc1 Bc8 77. Kc2 Be6 78. Kc1
Kb3 79. Kb1 Ka4 80. Kc2 Kb5 81. Kd2 Kc6 82. Ke1 Kd5 83. Kf1 Ke5 84. Kg1 Kf6 85.
Ne4+ Kg6 86. Kf2 Bxg4 87. Nd2 Be6 88. Kxf3 Kf5 89. a4 Bd5+ 90. Kf2 Kg4 91. Nf1
Kg5 92. Nd2 Kf5 93. Ke2 Kg4 94. Kf2 {Une erreur étrange de la part de Carlsen,
car la position après 45...f4?? n'est pas très difficile à calculer pour un
super GM. De plus, il assez évident intuitivement qu'avant cette poussée,
les noirs ont plusieurs façons de gagner. Lorsque l'on veut mettre tous ses
oeufs dans le même panier, il faut être sûr à 110% que celui-ci n'est pas
percé. Donnons crédit à Karjakin qui a encore une fois démontré une
superbe défense dans une position plus que difficile} 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York"]
[Date "2016.11.17"]
[Round "5"]
[White "Carlsen, Magnus"]
[Black "Karjakin, Sergey"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C54"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "102"]
[EventDate "2016.??.??"]
[SourceDate "2016.11.17"]

{Une cinquième nulle en 5 parties! Magnus Carlsen avait l'air débiné,
épuisé et montrait des signes d'impatiente en conférence de presse. Les
difficultés que lui pose Karjakin dans ce match semblent commencer à
l'affecter. Mais bon. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter outremesure, Carlsen
n'a jamais été timide de montrer sa déception lorsqu'il n'était pas
satisfait de la tournure des évènements. Cela contrastait avec l'attitude de
Karjakin qui avait l'air posé, serein même, évidemment content d'être
toujours dans le coup. De son côté, il y a raison d'être optimiste. Pour la
première fois du match, il a obtenu de véritables chances de gain après
avoir encore offert une défense magistrale dans une position légèrement
plus plaisante pour le champion du monde. Cette fois-ci, Carlsen s'est
impatienté et a failli brûler tous les ponts derrière lui. Heureusement
pour lui, Karjakin n'a pas su être précis dans une position extrêmement
compliquée. Après une seule erreur, la balance fut rétablie et la nulle
signée quelques coups plus tard} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bc4 {L'Italienne
revient à la mode au top-niveau. Les ordinateurs ont permis de découvrir de
nouvelles façons de poser des difficultés au deuxième joueur. Rien de bien
majeur soit, mais au moins de nouveaux angles d'attaque. Si on ajoute que dans
l'Espagnole les noirs s'en sortent bien théoriquement et que la théorie est
d'avantage développée on peut comprendre le pourquoi de cet engouement pour
l'Italienne} Bc5 (3... Nf6 4. Ng5 {Reste la ligne critique face aux 2
cavaliers.}) 4. O-O Nf6 5. d3 O-O 6. a4 {L'approche moderne. Tant qu'à
empêcher l'échange du fou de case blanche avec c3 et Fb3, pourquoi ne pas
gagner de l'espace à l'aile-dame en plus. Il y a également les manoeuvres
avec c3, Ca3, Cc2 qui deviennent possibles} d6 7. c3 a6 8. b4 Ba7 9. Re1 Ne7 {
Manoeuvre typique en route vers g6. Elle fait encore plus de sens avec le pion
blanc en b4 qui menace à tout moment d'avancer en b5} 10. Nbd2 Ng6 11. d4 {
Un jour ou l'autre les blancs doivent effectuer cette avance s'ils espèrent
obtenir un avantage} c6 12. h3 exd4 (12... Re8 $13 {semble plus solide}) 13.
cxd4 Nxe4 14. Bxf7+ (14. Nxe4 $5 d5 15. Bd3 dxe4 16. Bxe4 $14 {Les blancs ont
une légère initiative grâce à b4-b5. Mais ce n'est pas dans le style de
Carlsen d'essayer de capitaliser sur une légère initiative qui peut
s'évaporer avec une seule imprécision lorsqu'il a par ailleurs le choix
d'une position plus statique, certes peut-être moins avantageuse, mais où la
bataille risque de se prolonger pendant un long moment}) 14... Rxf7 15. Nxe4 d5
16. Nc5 h6 17. Ra3 Bf5 18. Ne5 {Les modules d'analyses donnent 0.0.0, mais la
position blanche est beaucoup plus plaisante à jouer en pratique} Nxe5 19.
dxe5 (19. Rxe5 $11) 19... Qh4 20. Rf3 Bxc5 (20... Bg6 $5 21. Rxf7 Bxf7 22. Be3
Qxb4 23. Nd3 $11 {Égal selon Stockfish 8, mais le contrôle des cases noires,
le pion passé et la meilleure pièce mineure offre une superbe compensation
aux blancs. Pour un humain, il est impossible d'évaluer correctement la
position dans une partie et cela en fait une option très risquée en pratique;
d'où le choix pragmatique de Karjakin d'échanger en c5.}) 21. bxc5 Re8 {
La position est beaucoup plus simple à comprendre après cette séquence.
Carlsen est légèrement mieux, car il possède une majorité de pions à
l'aile-roi. Sauf que leur avance est une proposition à double tranchant avec
le roi en g1} 22. Rf4 Qe7 23. Qd4 Ref8 24. Rf3 Be4 25. Rxf7 Qxf7 26. f3 Bf5 27.
Kh2 {Une longue bataille stratégique s'annonce : les deux joueurs faisant des
"petits" coups pour améliorer leur position} Be6 28. Re2 Qg6 29. Be3 Rf7 30.
Rf2 Qb1 $1 {J'aime ce coup qui attire la tour sur la colonne b et ralentit
l'avance g2-g4} 31. Rb2 (31. g4 h5 $1 {Les noirs ont un excellent contre-jeu})
31... Qf5 32. a5 Kf8 {Karjakin transfère son roi vers une zone plus
sécuritaire} 33. Qc3 Ke8 34. Rb4 g5 $1 {Les noirs évaluent correctement
qu'ils sont mieux avec les tours sur le jeu; cela rend la création d'un pion
passé une tâche difficile pour les blancs} 35. Rb2 Kd8 36. Rf2 Kc8 37. Qd4
Qg6 38. g4 {Trop optimiste, les noirs sont idéalement positionnés pour
ouvrir la colonne h. Je n'attribue pas de mention douteuse à ce coup, car la
position est encore égale théoriquement. Sauf que l'initiative passe
désormais aux mains de Karjakin après son prochain coup} h5 $1 {Joué à
tempo!} 39. Qd2 Rg7 {Les noirs veulent jouer Dh6 et Th7} 40. Kg3 Rg8 41. Kg2 $2
hxg4 42. hxg4 d4 $1 {On sait que dans les positions de fous de couleurs
opposées le matériel n'est pas la priorité mais bien l'activité. Ceci
ouvre simultanément la colonne d et un superbe poste en d5 pour le fou} 43.
Qxd4 $6 {Le moment crucial de la partie, on sent que les noirs ont une
dangereuse initiative avec la colonne h ouverte. En passant, ce genre de
positions sont dans les plus difficiles à calculer même pour un super GM.
Les tactiques sont subtiles, non forcées et sur le long terme. Les diverses
possibilités alléchantes ajoutent à la difficulté de trouver la meilleure
suite} Bd5 $2 (43... Rh8 $1 44. Qe4 Qh6 45. Kf1 Qh1+ 46. Ke2 Rd8 {Karjakin a
vu cette ligne qui semble une nulle automatique après 47.Tf1 Dh2+ 48. Tf2;
mais...} 47. Rf1 Qh4 $3 {Un coup d'attente superbe, mais honnêtement très
difficile à voir à l'avance. Les noirs ont une superbe initiative}) 44. e6 $5
(44. Kg3 $11 {Avec l'idée de contester la colonne h est également suffisant.
Carlsen fait une décision pragmatique de redonner le pion pour empêcher la
tour d'atteindre h8}) 44... Qxe6 45. Kg3 $1 Qe7 46. Rh2 Qf7 47. f4 gxf4+ 48.
Qxf4 {Tout est défendu et l'échange de dame est éminent} Qe7 49. Rh5 $1 Rf8
50. Rh7 Rxf4 51. Rxe7 Re4 {Le pion g ne va nulle part après l'échange des
tours} 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York"]
[Date "2016.11.18"]
[Round "6"]
[White "Karjakin, Sergey"]
[Black "Carlsen, Magnus"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C88"]
[WhiteElo "2772"]
[BlackElo "2853"]
[PlyCount "64"]
[EventDate "2016.??.??"]

{Aujourd'hui nous avons eu une bonne démonstration du niveau de préparation
des super GM. La partie a suivi une ligne ultra théorique jusqu'au 14ème
coup. À ma connaissance, Carlsen fut le premier à introduire une nouveauté
qui ne changeait toutefois pas dramatiquement le caractère de la position,
mais avait l'avantage d'éviter une quelconque préparation de Karjakin. À
peine quelques coups plus tard, la partie se dirigeait déjà vers une nulle
stérile. Giri a d'ailleurs twitté "Hm, boys are doing their homework! ' On
constate avec quelle facilité les noirs peuvent désormais résoudre leurs
problèmes d'ouverture s'ils sont bien préparés. D'ailleurs, c'est le plus
gros problème de Karjakin dans ce match : il est incapable de surprendre
Carlsen avec les blancs. À cet effet, Nigel Short a surement mis le doigt sur
le bobo à travers un commentaire sur Twitter : "Sergey's great strenght - a
narrow but very well analysed repertoire - is a liability when his opponents
has months to prepare for it " En effet, Karjakin n'amène rien sur la table
apte à surprendre Carlsen. Le joueur russe ne peut pas espérer gagner la
bataille d'ordinateurs qui se déroule en arrière-scène. Certes, Il possède
un équipement informatique valant plus de 50 000$ et la machine russe
derrière lui, mais Carlsen n'est pas en reste avec son association avec une
compagnie d'Oslo pour ses besoins informatiques. Les deux joueurs ont ainsi
accès à des supercomputers qui peuvent atteindre 35 demi-coups et+ en
quelques secondes. Le constat est qu'il est dur à ce niveau d'obtenir un
avantage tangible dans une ligne à laquelle l'adversaire s'attend. Le terrain
de jeu cybernétique est nivelé et c'est ailleurs qu'il faut rechercher un
avantage : par exemple, employer des lignes inusitées} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3.
Bb5 a6 4. Ba4 Nf6 5. O-O Be7 6. Re1 b5 7. Bb3 O-O 8. h3 Bb7 9. d3 d5 {Carlsen
avait préféré 9...d6 plus tôt dans le match. 9...d5 amène des positions
similaires au gambit Marshall} 10. exd5 Nxd5 11. Nxe5 Nd4 {Ce coup procure la
paire de fous, tout en doublant le pion de plus des blancs. Les noirs
obtiennent une compensation positionnelle à long terme plus qu'adéquate pour
le pion sacrifié} 12. Nc3 Nb4 13. Bf4 (13. Ne4 {est le coup plus populaire,
mais après} Nxb3 14. axb3 Qd5 15. Nf3 f5 {Les noirs ont un score de 7 nulles
et 3 victoires dans mon database par correspondance. 13.Ff4 a l'air d'un
meilleur essai}) 13... Nxb3 14. axb3 c5 {Le champion du monde introduit la
première nouveauté. 14...Dd4 et 14...f6 sont les coups les plus populaires.
Le coup de Carlsen ne change en rien la nature de la position} 15. Ne4 {
Le problème des blancs est que malgré leur pion de plus, ils ont de la
difficulté à formuler un plan. Ils aimeraient bien échanger quelques
pièces, mais c'est plus facilement dit que fait} f6 16. Nf3 f5 {Ce coup
amène des variantes concrètes qui ne sont pas au désavantage des noirs. Il
y avait des façons moins forcées de jouer comme 16...Te8} 17. Neg5 Bxg5 18.
Nxg5 h6 19. Ne6 Qd5 20. f3 {Les blancs ont réussi à échanger du matériel,
mais leurs pièces mineures manquent de stabilité temporairement} Rfe8 21. Re5
(21. Nc7 Qd4+ 22. Kh1 Rxe1+ 23. Qxe1 Qxf4 24. Nxa8 Nxc2 25. Qe8+ Kh7 26. Nb6
Nxa1 27. Nd7 {suivi d'un échec perpétuel. Évidemment, il n'y aucune raison
pour Karjakin d'entrer dans cette ligne où il tient l'égalité in extremis})
21... Qd6 22. c3 {Après ce coup, la position se dirige presque
qu'invariablement vers une nulle avec la présense de fous de couleurs
opposées} (22. Re2 Qd7 23. Nc7 Rxe2 24. Qxe2 Rc8 {Est la seule façon logique
d'essayer de poursuivre la bataille. Il serait étonnant qu'un humain
choisisse cette ligne, car les blancs semblent perdre le contrôle. Pourtant
aprè} 25. Re1 $1 Qd4+ (25... Rxc7 $2 26. Bxc7 Qxc7 27. Qe8+ Kh7 28. Re6 $18)
26. Qe3 Nxc2 27. Qxd4 Nxd4 28. Re7 {L'ordinateur donne un avantage de 0,20 aux
blancs. Par contre, les noirs liquident facilement dans une finale nulle
après :} g5 29. Bd6 Nc6 30. Nd5 Nxe7 31. Nxe7+ Kf7 32. Nxc8 Bxc8 $11) 22...
Rxe6 23. Rxe6 Qxe6 24. cxb4 cxb4 25. Rc1 Rc8 26. Rxc8+ Qxc8 27. Qe1 Qd7 28. Kh2
a5 29. Qe3 Bd5 30. Qb6 Bxb3 31. Qxa5 Qxd3 32. Qxb4 Be6 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "0:21:33-1:04:33"]
[Date "2016.11.20"]
[Round "7"]
[White "Karjakin, Sergey"]
[Black "Carlsen, Magnus"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "D27"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "66"]
[EventDate "2016.11.11"]

{Avec une septième nulle en autant de parties, Karjakin s'est hissé du 9ème
au 7ème rang mondial devant Anand et Nakamura selon le site Live Chess
Ratings. Ce fut une partie assez étrange avec un standard de jeu plutôt bas
pour un championnat du monde, les deux joueurs commettant plusieurs
imprécisions dans une position relativement simple. Encore une fois, Carlsen
a gagné la bataille théorique en sortant un vieux coup joué par Tartakower
en 1925! Karjakin a immédiatement mal réagi se retrouvant sur la défensive
avec les blancs dès le 14ème coup. Il faut dire que toute la ligne n'est pas
très débattue, car la solidité de la position noire est connue depuis
longtemps. Pourtant, après deux erreurs/imprécisions de la part de Carlsen,
c'est Karjakin qui s'est retrouvé dans une position favorable, mais avec de
fortes tendances de nulle vu la présence de fous de couleurs opposées 
(encore une fois!).} 1. d4 {N'obtenant absolument rien de plus que des
positions jouables contre l'Espagnole, le challenger opte enfin pour 1.d4.
Comme l'ont mentionné les commentateurs Svildler et Gustafsson sur Chess24,
Karjakin se sent à l'aise dans les complexes e4-e5, sauf que Carlsen est
également un maître de ces structures} d5 2. c4 c6 3. Nc3 {Cet ordre de coup
a certains avantages. Par exemple, sur 3...e6, les blancs peuvent jouer le
dangereux gambit Marshall avec 4.e4. Par ailleurs, 3.Cc3 offre l'intéressant
3...dxc4 et est en général moins flexible lorsque les noirs adoptent une
structure de semi-slave avec Cf6 et e6. Dans ce cas, les blancs aimeraient
bien avoir l'option supplémentaire Cbd2.} Nf6 4. e3 a6 {Les systèmes
hybrides de la slave avec ...a6 sont encore très à la mode...et très
solides!} 5. Bd3 {Un ordre de coup plutôt insipide, car il permet aux noirs
de transposer dans une variante du gambit-dame accepté où le cavalier s'est
déjà commis en c3. On peut penser que Karjakin a voulu retomber dans des
schémas qu'il connaît bien (il joue le gambit-dame accepté avec les noirs).
Il est sûrement relativement bien préparé en général après le critique 5.
Cf3, mais n'a probablement pas étudié spécifiquement cette position pour le
match} dxc4 $1 6. Bxc4 e6 7. Nf3 c5 8. O-O b5 9. Be2 {J'ai obtenu cette
position provenant d'un autre ordre de coup contre le très fort GM Korobov à
l'Olympiade de Moscou cette année. Il a continué avec} (9. Bb3 Bb7 10. e4
cxd4 11. Nxd4 Nc6 12. Nxc6 Qxd1 13. Rxd1 Bxc6 14. f3 Bc5+ 15. Kf1 Ke7 16. e5
Nd7 17. Bg5+ f6 $4 (17... Ke8 $1 $11) 18. exf6+ gxf6 19. Re1 $16) 9... Bb7 10.
dxc5 {La seule façon de justifier le passif 9.Fe2. Incidemment ce fou est
bien placé après l'échange des dames} Nc6 $5 {Le coup de Tartakower joué
en 1925! Cette option est éclipsée en popularité par 10... Dxd1 qui fut
d'ailleurs l'option choisie par Karjakin en 2012. L'idée de 10... Cc6 est de
se battre pour la colonne d. Les blancs doivent réagir incisivement sinon les
noirs seront très à l'aise après la capture en c5} 11. Nd2 $2 {Un coup
incompréhensible; les blancs se retrouvent simplement en retard de
développement et cèdent l'initiative aux noirs. Les bêtes de silicones
proposent des variantes tactiques pour tenter de réfuter 10...Cc6} (11. Qxd8+
Rxd8 12. a4 b4 13. Nb5 $1 {Je vous donne la ligne principale de Stockfish 8
où les noirs s'en sortent. Nul doute que Carlsen possède cette varitante
dans ses notes, car il a joué 10...Cc6 rapidement} Ne4 14. Nc7+ Kd7 15. Nxa6
Ra8 16. Bb5 Rxa6 17. Ne5+ Kc7 18. Nxf7 Rg8 19. Bd3 Nf6 20. Ng5 Nd8 $11 {
En pratique, je prendrais les noirs n'importe quand}) (11. Qc2 $1 {est
l'approche positionnelle et certainement le meilleur coup} Nb4 (11... Bxc5 $2
12. Nxb5 $16) 12. Qb3 Bxc5 13. Rd1 Qe7 14. a4 O-O $1 15. axb5 axb5 16. Rxa8
Rxa8 {les noirs risquent de perdre b5, mais auront une compensation décente
grâce à leur bon jeu de pièces}) 11... Bxc5 12. Nde4 Nxe4 13. Nxe4 Be7 14.
b3 Nb4 $1 15. Bf3 O-O {Carlsen a joué ce coup rapidement, mais critique était
} (15... f5 $5 16. Ng5 $1 (16. Nd6+ Qxd6 17. Bxb7 Ra7 18. a3 Qxd1 19. Rxd1 Bf6
20. Rb1 Rxb7 21. axb4 $15) 16... Qxd1 17. Rxd1 Bxf3 18. Nxf3 Bf6 19. Nd4 Nd5 {
Les noirs ont une finale très confortable} (19... Kf7 $5)) 16. Ba3 Rc8 $2 {
Carlsen a évidemment manqué quelque chose tactiquement. Après} (16... Rb8 $5
{ou}) (16... Bd5 $5 {Les noirs ont le bon côté de l'égalité}) 17. Nf6+ $1
Bxf6 18. Bxb7 Bxa1 19. Bxb4 {Soudainement toutes les pièces noires sont en
prises et le champion du monde doit choisir laquelle des positions
inférieures il veut défendre} Bf6 $1 (19... Rc7 20. Bxf8 Qxd1 21. Rxd1 Rxb7
22. Bb4 Bf6 23. Rc1 {conserve l'égalité matérielle, mais les noirs vont
souffrir}) 20. Bxf8 Qxd1 21. Rxd1 Rxf8 22. Bxa6 b4 {Au prix d'un pion les
noirs ont forcé une finale de fous de couleurs opposées} 23. Rc1 g6 24. Rc2
Ra8 25. Bd3 Rd8 26. Be2 Kf8 (26... Bc3 {Avec l'idée d'échanger les tours
serait une grave erreur} 27. a4 $1 $16) 27. Kf1 Ra8 28. Bc4 Rc8 29. Ke2 Ke7 30.
f4 h6 31. Kf3 Rc7 32. g4 $6 {Les blancs perdent toute flexibilité avec cette
avance. Le seul plan pour progresser est} (32. e4 $1 {avec des chances
pratiques}) 32... g5 $1 33. Ke4 Rc8 {La nulle semble prématurée, mais on
voit difficilement comment les blancs peuvent progresser} 1/2-1/2


[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York USA"]
[Date "2016.11.21"]
[Round "8"]
[White "Carlsen, Magnus"]
[Black "Karjakin, Sergey"]
[Result "0-1"]
[ECO "E14"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "104"]
[EventDate "2016.11.11"]

{La tension était à son comble à New York lors de cette 9ème partie du
championnat du monde. Le champion du monde a allumé le feu sur l'échiquier
avec ses décisions très agressives. Karjakin a mentionné en conférence de
presse : " on peut remercier Carlsen pour une partie excitante aujourd'hui".
Dès les premiers coups, le champion du monde a annoncé ses couleurs en
choisissant le système Colle qui évite les longs duels théoriques. Encore
une fois, le challenger s'est défendu solidement pour obtenir une position
balancée. Le 19.Cb5 de Carlsen semblait lousse invitant Karjakin à initier
des complications tactiques. Svidler, commentateur sur Chess24 a décrit ce
coup comme " it looks like Carlsen is taunting Karjakin ". Mais fidèle à son
style, Karjakin a plutôt choisi une alternative défensive. À plusieurs
birfucations, le champion du monde a toujours choisi le coup le plus tranchant
déclinant les lignes égalisatrices; Carlsen s'est véritablement mis all in,
mais avec une main douteuse. Malgré une grave erreur de Karjakin au 37ème
coup en pression de temps, au sortir du zeitnot mutuel, toutes les chances
pratiques de gain étaient de son côté. Il les a rapidement concrétisées
après une faible résistance de la part de son rival. Le drame s'est
poursuivi sur les réseaux sociaux, après que Carlsen eu abruptement quitté
la conférence de presse avant que celle-ci ne commence. Karjakin est
désormais le favori de remporter le match, mais on sait qu'un Carlsen
"blessé" peut revenir très fort. On l'a déjà vu enchaîner les victoires
après une partie crève-coeur. Une longue journée de congée attend les deux
protagonistes (et les spectateurs!) qui pourront digérer ce moment crucial du
match} 1. d4 Nf6 2. Nf3 d5 3. e3 {Une spécialité de Bator Sambuev, où les
blancs tentent d'obtenir une position stratégiquement complexe avec toutes
les pièces sur le jeu} e6 4. Bd3 c5 5. b3 Be7 {Avrukh dans sa monographie sur
les systèmes peu orthodoxes recommande des plans basés sur...Cc6. Karjakin
envisage plutôt une structure avec son cavalier en d7, un schéma tout à
fait acceptable et flexible} 6. O-O O-O 7. Bb2 b6 8. dxc5 Bxc5 {Ce coup vise
une position symétrique où les noirs sont optimistes que le tempo de plus
des blancs n'aura pas un grand rôle à jouer.} (8... bxc5 9. c4 {Mène à une
position typique de pions pendants pour les noirs. Karjakin se débrouille
très bien dans ces structures comme il l'a démontré lors des matchs des
candidats}) 9. Nbd2 Bb7 10. Qe2 Nbd7 11. c4 dxc4 12. Nxc4 Qe7 13. a3 a5 {
Il faut absoluement empêcher b2-b4} 14. Nd4 Rfd8 15. Rfd1 {La position est
équilibrée, mais complexe. Il est dur d'évaluer sur quelles cases les
pièces doivent manoeuvrer. Par exemple, les noirs peuvent jouer ...Cf8-g6, ...
Cd5, ...Ce4, ...Fd5, etc. À chaque coup, les deux joueurs doivent évaluer
les nuances d'un repositionnement de pièces.} Rac8 (15... Nf8 16. Ne5 Rd5 $11
{Est une alternative proposée par l'ordinateur. Pour un humain, il est
difficile d'initier le genre de tactique qui résultent maintenant de Cdc6
quand une solution simple existe}) 16. Rac1 (16. Nb5 Nf8 $13) 16... Nf8 $1 {
Le cavalier sera bien positionné en g6. Ce coup connecte également les
pièces noires} 17. Qe1 {Prépare Ff1 pour défendre g2 et supporte également
la poussée b3-b4} Ng6 18. Bf1 Ng4 19. Nb5 $2 {Carlsen part à l'aventure. Ce
coup semble risqué au premier coup d'oeil avec autant de pièces noires
massées autour du roi blanc. La position semble mûre pour une solution
tactique avec h2 et b5 qui ne sont pas défendus et f2 potentiellement faible}
(19. Qe2 N4e5 20. Nxe5 $11) 19... Bc6 $2 {Karjakin manque sa chance d'initier
des complications à son avantage avec} (19... Qg5 $1 {Tout d'abord il faut
s'assurer que} 20. Nbd6 {ne fonctionne pas} (20. h3 {Semble la meilleure
défense, mais les noirs ont toutes les chances après} N4e5 21. Nxe5 Nxe5 22.
Bxe5 Qxe5) 20... Nh4 $1 21. Nxb7 Nf3+ 22. gxf3 Rxd1 23. Rxd1 Ne5+ 24. Kh1 Nxf3
$19) 20. a4 Bd5 21. Bd4 Bxc4 22. Rxc4 Bxd4 23. Rdxd4 Rxc4 24. bxc4 {Un coup
risqué positionnellement.} (24. Rxc4 $11) 24... Nf6 25. Qd2 Rb8 {Il ne reste
plus qu'à installer un cavalier en c5, sauf que la position du champion du
monde a assez de dynamisme pour assurer l'égalité} 26. g3 Ne5 27. Bg2 h6 28.
f4 Ned7 29. Na7 Qa3 30. Nc6 Rf8 31. h3 $5 {Carlsen joue pour le gain.} (31.
Rxd7 Nxd7 32. Qxd7 Qxe3+ 33. Kf1 Qc1+ 34. Kf2 Qxc4 $11) 31... Nc5 {L'aile dame
s'écroule, sauf que les blancs ont un beau jeu de pièces avec des coups
comme Td8, e4-e5, etc. Par contre, c'est une décision très risquée de
Carlsen parce qu'on voit mal comment cette activité peut mener à davantage
qu'une nulle} 32. Kh2 $1 Nxa4 (32... Qxa4 33. Rd8 {Est égal selon les modules
d'analyses, mais ce sont les blancs qui ont la pression de prouver leur
compensation}) 33. Rd8 (33. e4 Nc5 34. e5 Nh5 $1) 33... g6 34. Qd4 Kg7 35. c5
$4 {Un coup perdant, Carlsen a certainement manqué que les noirs pouvaient
défendre f7} (35. Rd7 $1 $44) 35... Rxd8 36. Nxd8 Nxc5 37. Qd6 Qd3 $2 {
En pression de temps, Karjakin retourne la faveur} (37... Qa4 $1 38. Qxb6 (38.
Qe7 Qd7 $19) 38... Ncd7 {Le pion a devrait décider}) 38. Nxe6+ $1 fxe6 39.
Qe7+ Kg8 40. Qxf6 {Karjakin a vu toute cette séquence et pensait être
gagnant, mais a oublié l'interception qui suit} a4 41. e4 Qd7 42. Qxg6+ Qg7
43. Qe8+ Qf8 {L'ordinateur annonce 0.0.0, sauf qu'en pratique les blancs ont
des choix difficiles à faire} 44. Qc6 (44. Qg6+ $5 Kh8 45. e5 $1 a3 46. Qb1 {
Les noirs sont incapables de progresser sans éviter un échec perpétuel.
Facile pour les ordinateurs, mais on peut comprendre Carlsen d'avoir rejeté
cette ligne d'apparence très passive}) 44... Qd8 45. f5 $1 a3 46. fxe6 Kg7 47.
e7 Qxe7 48. Qxb6 Nd3 {Toujours 0.0.0, mais la situation blanche apparaît
critique} 49. Qa5 $2 (49. e5 {L'option pragmatique : les blancs utilisent leur
fou blanc pour arrêter le pion passé} Nxe5 50. Bd5 $11) 49... Qc5 {Oups!
Soudainement les noirs stabilisent leur position avec un subséquent... Ce5.
Le tandem dame+cavalier est idéal pour éviter les échecs perpétuels} 50.
Qa6 Ne5 51. Qe6 $2 (51. Qb7+ $1 {Encore 0.0.0 en théorie, sauf que toutes les
chances pratiques appartiennent aux noirs. Karjakin a déclaré qu'il pensait
être gagnant après 50...Ce5. Cela montre le fossé qui sépare le jeu
pratique de la réalité théorique. Selon moi, les noirs sont favoris de
l'emporter.}) 51... h5 $1 $19 {Un brillant coup qui empêche h4 et permet la
manoeuvre Cg6, Rh6 suivis de l'avance du pion a} 52. h4 $2 {Karjakin a lancé
un look de surprise au champion du monde. On imagine qu'il avait déjà
calculé la suite gagnante} (52. Qa6 Qc3 53. Qa7+ Kh6 $19) 52... a2 $1 {
Après 53.Dxa2 Cg4+ 54. Rh3 Dg1 les menaces ...Dh2 mat et Cf2+ sont décisives}
0-1

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "New York USA"]
[Date "2016.11.23"]
[Round "9"]
[White "Karjakin, Sergey"]
[Black "Carlsen, Magnus"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C78"]
[WhiteElo "2772"]
[BlackElo "2853"]
[PlyCount "148"]
[EventDate "2016.11.11"]
[SourceDate "2016.11.23"]

{La 9e partie du championnat du monde fut très excitante, remplie de
tactiques et de motifs positionnels. Karjakin est venu bien prêt d'obtenir
une seconde victoire en ligne après une erreur de Carlsen au 38ème coup. En
effet, avec une trentaine de minutes et seulement 2 coups à jouer avant le
contrôle du temps, le challenger avait le choix entre deux suites tactiques
attrayantes. Malheureusement pour lui, il a choisi la mauvaise et permit à
Carlsen de se sauver avec la nulle. L'erreur du champion du monde, pas du tout
évidente en pratique, est le résultat d'une pression à long terme exercée
par Karjakin au sortir de l'ouverture. Je questionne le choix d'ouverture du
champion du monde qui a opté pour la défense Archangel, sacrifiant un pion
pour une compensation positionnelle. En théorie excellent puisqu'il se doit
de gagner avec les noirs, sauf que si les blancs connaissent l'ouverture
précisément, le potentiel d'attaque des noirs n'est pas très dangereux et
ils se retrouvent plus souvent qu'autrement à se battre pour la nulle; c'est
exactement ce qui s'est passé aujourd'hui. On voit l'effet domino qu'une
défaite peut entraîner : Carlsen joue une ouverture risquée qu'il n'aurait
jamais jouée dans d'autres circonstances et passe bien prêt de sceller son
sort dans le match. Par ailleurs, on peut observer deux phases distinctes dans
ce championnat du monde. Les quatre premières parties où Carlsen domine
manquant des gains clairs dans les parties 3 et 4. Puis une seconde phase tout
à l'avantage de Karjakin : Il a l'avantage dans la 5ème et 6ème partie,
gagne la 8ème et passe bien prêt de répéter l'exploit dans la 9ème. Selon
les observateurs, Carlsen joue en dessous de son niveau habituel alors que
Karjakin est égal à lui-même. On peut dire que le champion du monde commet
beaucoup d'erreurs tactiques depuis quelques parties. Il devra sortir ses
meilleurs échecs s'il espère l'emporter. Les bookmakers donnent évidemment
Karjakin comme favori, mais comme l'a mentionné Carlsen en conférence de
presse, il a la capacité de gagner une partie sur trois, quelque chose de
très raisonnable dans son cas.} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 a6 4. Ba4 Nf6 5.
O-O b5 6. Bb3 Bc5 {La défense Archangel de l'Espagnole, les noirs exercent
une pression rapide sur la diagonale a7-g1. Tout cela à un prix : l'aile-dame
noire se retrouve affaiblie et la poussée d2-d4 arrive avec tempo.} 7. a4 {
La suite critique qui pose une question aux noirs} Rb8 (7... Bb7 {Est la suite
plus circonscrite. Les blancs ont alors deux plans : pousser c3-d4 rapidement,
ou bien jouer d3 suivis de Cc3 pour exercer une pression sur les cases b5 et d5
}) 8. c3 d6 9. d4 Bb6 10. axb5 axb5 11. Na3 {Tout cela est bien connu ; les
noirs doivent maintenant sacrifier le pion b5} O-O 12. Nxb5 Bg4 13. Bc2 exd4
14. Nbxd4 Nxd4 15. cxd4 Bxf3 16. gxf3 Nh5 17. Kh1 Qf6 {Pour le pion sacrifié,
les noirs ont affaibli le roi blanc et obtenu un excellent contrôle des cases
noires.} 18. Be3 c5 {Comme je vous disais dans l'introduction, je n'ai pas
l'impression que le choix d'ouverture de Carlsen était le meilleur; le ratio
risque vs récompense ne semble pas à son avantage. Peut-être basait-il sa
préparation sur le rare...c5. Sauf que les blancs vont rapidement se
retrouver dans une position avantageuse où ils peuvent forcer la nulle à
leur guise.} 19. e5 $1 Qe6 (19... dxe5 $2 20. dxc5 {Est désastreux}) 20. exd6
c4 21. b3 {Ce simple coup enlève le potentiel dynamique des noirs. Les Blancs
vont obtenir une position plaisante avec la paire de fous et un pion de plus.}
cxb3 22. Bxb3 Qxd6 23. Ra6 Rfd8 $6 (23... Qd7 $1 {Brisant le clouage et visant
la case h3 était plus précis.}) 24. Rg1 $1 {La tour prend maintenant
l'ascenseur en g4. Elle exercera à la fois un potentiel d'attaque et de
défense. Carlsen dit avoir manqué cette manoeuvre en conférence de presse,
du moins que la tour peut aller en h4 sur Cf6} Qd7 25. Rg4 Nf6 26. Rh4 Qb5 27.
Ra1 g6 28. Rb1 Qd7 29. Qd3 Nd5 $1 {Les noirs sont solides, sauf que leurs
pièces ont déjà atteint leurs positions optimales. Par ailleurs, les blancs
peuvent manoeuvrer à leur guise sans réel danger.} 30. Rg1 {L'ordinateur
préfère le coup d'attaque} (30. Bh6 Bc7 31. Re1 {Les blancs vont doubler sur
la colonne e}) 30... Bc7 31. Bg5 {Karjakin veut déstabiliser le cavalier d5
qui tient la position noire en un morceau} Re8 $6 (31... Rdc8 $1) 32. Qc4 $1
Rb5 33. Qc2 $2 {Les deux joueurs ont vu} (33. Ba4 $1 Qf5 {Mais manqué le
brillant} 34. Qf1 $1 (34. Bxb5 $2 Qxf3+ 35. Rg2 Re1+ $19) 34... Rb1 35. Qxb1
Qxf3+ 36. Rg2 Nc3 37. Qf1 Nxa4 {Malgré une certaine compensation les noirs se
battent pour la nulle}) 33... Ra8 $2 (33... Nb4 $2 34. Qxg6+ $1 hxg6 35. Bf6 {
Les spectateurs ont applaudi cette jolie ligne montrée par Karjakin lors de
la conférence de presse}) (33... Rb4 $1 {Prévenant Fa4 était clairement le
meilleur coup. Ce coup semble désirable positionnellement donc on peut
s'interroger pourquoi Carlsen l'a rejeté. Surement pour des raisons tactiques,
mais qui ne fonctionennent pas} 34. Qa2 {A l'air très fort mais...} (34. Bd2
$2 Re2 $1) 34... Rxd4 $1 35. Rxd4 Qh3 $19) 34. Bc4 Rba5 35. Bd2 Ra4 36. Qd3 Ra1
$1 {Carlsen prend la bonne décision d'échanger une paire de tour, car la
pression sur son roi commençait à être inquiétante avec ses tours hors-jeu
sur la colonne a. Par contre, l'échange d'une paire de tour est
généralement à l'avantage des blancs, car ils peuvent désormais
déstabiliser le cavalier d5 plus facilement.} 37. Rxa1 Rxa1+ 38. Kg2 Ne7 $2 {
Une décision purement pratique selon moi. Carlsen réalise qu'il y a un
danger tactique immédiat, mais rien ne semble clair. Il veut également
arrêter de souffrir dans une défense passive. C'est le genre de coup qu'on
joue en faisant une prière. Au moins maintenant, il force les blancs à
effectuer des opérations tactiques concrètes, car la menace positionnelle ...
Cf5 est déplaisante.} (38... Bd8 39. Re4 {Est très plaisant pour les blancs,
mais pas nécessairement gagnant}) 39. Bxf7+ $2 (39. Qb3 $1 Nf5 40. Bxf7+ Kg7 (
40... Qxf7 41. Qxf7+ Kxf7 42. Rxh7+ Ke6 43. Rxc7 Nxd4 44. Rg7 $18) 41. Rh3 Qe7
{Les deux joueurs ont vu cette ligne et Karjakin était inquiet du contre-jeu
noir avec raison. Pourtant Carlsen avait vu la suite gagnante qu'il montra en
conférence de presse} 42. Bg8 $1 h5 43. d5 $1 {Les noirs sont en grande
difficulté}) 39... Kxf7 40. Qc4+ $1 (40. Rxh7+ Kg8 {Les noirs tiennent}) 40...
Kg7 41. d5 {Il fallait voir toute cette suite avant de jouer 39.Fxf7+. La
menace Fc3+ force les noirs à redonner du matériel} Nf5 42. Bc3+ Kf8 43. Bxa1
Nxh4+ 44. Qxh4 Qxd5 {Malgré le pion de moins la position devrait être nulle
si les noirs peuvent le moindrement consolider} 45. Qf6+ Qf7 46. Qd4 $6 (46.
Qh8+ $1 Ke7 47. Be5 Bd8 (47... Bxe5 48. Qxe5+ Kf8 49. Qh8+ Ke7 50. Kg3 {
L'ordinateur pense que les blancs gagnent la finale de dames, car les noirs
sont en zugzwang et vont se faire couper leur roi} Kd7 51. Qd4+ Kc8 52. h3 $18)
48. Bg3 {Cette suite gagne selon l'ordinateur, mais il est dur de dire sans
une analyse exhaustive si c'est vraiment le cas ou si les noirs peuvent
construire une forteresse}) 46... Ke8 47. Qe4+ Qe7 $1 {Bien vu! la finale est
nulle après l'échange} 48. Qd5 (48. Bf6 Qxe4 49. fxe4 Kf7 50. Bh4 Ke6 51. Bg3
Bb6 {Et les blancs ne peuvent pas progresser}) 48... Bd8 49. Kf1 Qf7 50. Qe4+
Qe7 51. Be5 Qe6 52. Kg2 Be7 {Le pire est passé, les noirs ont obtenu une
position stable} 53. Qa8+ Kf7 54. Qh8 h5 55. Qg7+ Ke8 56. Bf4 Qf7 57. Qh8+ Qf8
58. Qd4 Qf5 59. Qc4 Kd7 60. Bd2 Qe6 61. Qa4+ Qc6 62. Qa7+ Qc7 63. Qa2 Qd6 64.
Be3 Qe6 65. Qa7+ Ke8 66. Bc5 Bd8 $1 {Aucune raison d'entrer dans une finale de
dames} 67. h3 Qd5 68. Be3 Be7 69. Qb8+ Kf7 70. Qh8 Qe6 71. Bf4 Qf6 72. Qb8 Qe6
73. Qb7 Kg8 74. Qb5 Bf6 1/2-1/2


[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "0:08:33-0:04:33"]
[Date "2016.11.24"]
[Round "10"]
[White "Carlsen, Magnus"]
[Black "Karjakin, Sergey"]
[Result "1-0"]
[ECO "C65"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "149"]
[EventDate "2016.11.11"]

{Carlsen gagne la 10e partie pour égaliser le match! Statistiquement parlant,
il était dû pour en gagner une. En conférence de presse, il s'interrogeait
à savoir s'il a déjà connu une séquence de 9 parties sans victoires.
Pourtant, ce fut loin d'une performance parfaite pour le champion du monde. Au
19e coup, il commet une bévue relativement élémentaire. Il prend du temps
pour jouer son 20e coup même si celui-ci est pratiquement forcé réalisant
qu'il venait d'ouvrir la porte à Karjakin pour forcer la nulle. Mais celui-ci
manque complètement deux chances en ligne de forcer une répétition de coups.
Rien de bien compliqué, des calculs simples de 3-4 coups. Comme l'a
mentionné Carlsen en conférence de presse " at that point l had already
given up ". Il montre aux spectateurs les deux nulles manquées par Karjakin.
De toute évidence, Karjakin est un excellent calculateur, mais je peux
comprendre ce genre d'aveuglement. Parfois, une prédisposition psychologique
fait qu'on oublie de calculer. Cela peut être le stress, un manque
d'optimiste ou une foule d'autres raisons. Par ailleurs, je trouve la
situation un peu inquiétante pour le challenger : cela fait deux parties en
ligne que Carlsen montre des lignes à l'analyse que Karjakin n'a simplement
pas vues. Après ces deux occasions en or manquées, le champion du monde
s'est retrouvé dans une finale très avantageuse, son pain et son beurre.
Pourtant il n'a pas encore réussi à briser la défense de Karjakin dans ce
match. Encore une fois, il s'est mis à défendre précisément. Il a une
grande habileté à construire un plan et manoeuvrer ses pièces sur les
meilleures cases. De plus, il n'a pas peur de jouer passivement et démontre
beaucoup de maturité à rejeter les options plus actives lorsqu'elles ne sont
pas justifiées. Devant une telle résistance, on a vu du 'vintage Carlsen'
qui a pris son temps avant d'entreprendre des opérations actives. Finalement,
le challenger a craqué en se laissant distraire par une innocente menace.
Comme disait Svidler sur Chess 24 " Carlsen is creating a subjective treat on
the other side of the board ". Une fin de match palpitante nous attend!} 1. e4
e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 Nf6 4. d3 {Évite le mur de berlin} Bc5 5. c3 O-O 6. Bg5 {
Le clouage n'est pas très dangereux lorsque le fou c5 a encore l'option de se
replier en e7. Cette partie ressemble à celle que j'ai jouée contre Bator
Sambuev au Championnat ouvert du Québec 2016 à la différence que son fou
était en c4} h6 7. Bh4 Be7 8. O-O d6 9. Nbd2 Nh5 {L'inconvénient de 6.Fg5 :
les noirs forcent un échange libérateur. Évidemment, Carlsen est au courant
de toutes ces nuances et vise plutôt à obtenir une position jouable plutôt
qu'un avantage d'ouverture} 10. Bxe7 Qxe7 11. Nc4 Nf4 12. Ne3 Qf6 {Un coup
classique qui ajoute de la pression sur le cavalier f3.} (12... f5 $5 {Est
plus tranchant}) 13. g3 $1 {Un jour ou l'autre, les blancs doivent chasser ce
cavalier} Nh3+ 14. Kh1 (14. Kg2 {Semble plus précis et compact}) 14... Ne7 15.
Bc4 c6 16. Bb3 Ng6 $6 {Quelque peu anti-positionnel; le pion g3 restreint
efficacement le cavalier.} 17. Qe2 a5 18. a4 Be6 19. Bxe6 $2 (19. Nd2 $1 {
Est très plaisant pour les blancs. Ils peuvent tranquillement préparer la
poussée f2-f4 alors que les noirs n'ont pas de plan clair}) 19... fxe6 20. Nd2
d5 $2 (20... Nxf2+ $1 21. Kg1 {La seule façon de continuer la lutte} (21. Kg2
Nh4+ 22. Kg1 (22. gxh4 $2 Qg6+ $19) 22... Nh3+ 23. Kh1 Nf2+ {Avec échec
perpétuel}) 21... Nh3+ 22. Kg2 Nhf4+ 23. gxf4 Nxf4+ 24. Rxf4 exf4 25. Nc2 {
Avec une tour+ 2 pions pour les deux pièces mineures, la suite est très
risquée pour les blancs}) 21. Qh5 $6 (21. f3 {La position est plaisante})
21... Ng5 $2 {Karjakin manque une deuxième chance de forcer la nulle, bien
que cette suite soit plus subtile que la première} (21... Nxf2+ $1 22. Kg2 (
22. Kg1 $2 Qg5 $1 23. Qxg5 Nh3+) 22... Qf7 $1 {Menace Cf4+} 23. Kg1 Qf6 $1 {
La pointe difficile à voir. Les noirs forcent 24.Rg2 à cause de la menace...
Dg5}) 22. h4 Nf3 23. Nxf3 Qxf3+ 24. Qxf3 Rxf3 25. Kg2 Rf7 26. Rfe1 h5 27. Nf1 {
En route vers f3. La finale est extrêmement plaisante pour les blancs, car la
structure de pions des noirs est inflexible} Kf8 28. Nd2 Ke7 29. Re2 Kd6 30.
Nf3 Raf8 31. Ng5 Re7 32. Rae1 Rfe8 33. Nf3 Nh8 $1 {Karjakin montre qu'il est
maître dans l'art de la défense. Son cavalier va être mieux placé en f7}
34. d4 (34. b4 axb4 35. cxb4 Nf7 36. a5 {Avec un plaisant avantage était une
autre option}) 34... exd4 35. Nxd4 g6 36. Re3 Nf7 37. e5+ Kd7 38. Rf3 $6 (38.
b4 $1) 38... Nh6 $6 {Karjakin manque une chance d'améliorer sa structure à
l'aile-dame} (38... c5 $1 39. Nb3 b6 {Et sur} 40. Rf6 {Simplement} Nh8 {
suivi de ...Tf7}) 39. Rf6 Rg7 40. b4 axb4 41. cxb4 Ng8 {Il faut éjecter la
tour de f6 avant de jouer ...Cf5} 42. Rf3 Nh6 43. a5 Nf5 44. Nb3 Kc7 $6 {
Le plan de Karjakin est d'amener son roi en a7 puis de doubler ses tours sur
la 7ème rangée pour défendre b7} (44... Rge7 $1) 45. Nc5 $6 {Trop
coopératif} (45. Rc1 $1 Kb8 46. a6 {Avec une percée décisive}) 45... Kb8 46.
Rb1 Ka7 {Le pire est évité.} 47. Rd3 Rc7 {Une des clés défensives de la
position est la tour c7. Les noirs sont prêts à contrer la percée b5 en
plaçant l'autre tour en e7. Ainsi, ils défendent simultanément e6 et b7. Le
détail très important dans tout cela est que la tour c7 va geler la tour en
b5 et empêche Tb6. Rappelez-vous ce détail, car c'est exactement ce que
Karjakin va oublier plus tard dans la partie.} 48. Ra3 {Carlsen se met à
manoeuvrer, car l'immédiat} (48. b5 cxb5 49. Rxb5 Ree7 {Ne mène nulle part.
Également la tentative d'invasion du roi en g5}) (48. Kf3 {Est toujours paré
par} Rf7 $1) 48... Nd4 49. Rd1 Nf5 50. Kh3 Nh6 51. f3 {Le principe des deux
faiblesses. Carlsen envisage de jouer g2-g4 pour distraire les noirs de la
percée b5. C'est ici que Karjakin a commencé à errer dans son raisonnement
en essayant de prévenir g4 à tout prix. Ce coup n'est pas si dangereux et il
faut plutôt garder l'oeil sur la percée b5} Rf7 52. Rd4 (52. g4 $2 Rxf3+ $1)
52... Nf5 53. Rd2 Rh7 54. Rb3 Ree7 $2 {La mauvaise configuration de pièces
sur la 7e rangée. Comme nous l'avons vu, les noirs doivent mettre une tour en
c7} (54... Rf7 $1 55. b5 (55. g4 {N'est pas la fin du monde} Nh6 $1) 55... cxb5
56. Rxb5 Rc7 $1 {Suivi de Tee7 comme nous l'avons vu précédemment}) 55. Rdd3
$6 (55. b5 $1 cxb5 56. Rxb5 {Carlsen était inquiet de} Ne3 {Mais après} 57.
Rd3 Nc4 58. f4 {L'avantage est décisif, car les noirs ne peuvent pas
améliorer leur position}) 55... Rh8 56. Rb1 Rhh7 $2 (56... Nh6 $1 57. b5 cxb5
58. Rxb5 Rc8 $1 {Suivi de Tc7}) 57. b5 $1 {La percée est encore plus forte
sans la possibilité ...Ce3} cxb5 58. Rxb5 {La menace Tb6 est trop forte} d4
59. Rb6 Rc7 60. Nxe6 Rc3 61. Nf4 Rhc7 62. Nd5 {L'option simplificatrice la
plus simple} (62. Rxg6 $18) 62... Rxd3 63. Nxc7 Kb8 (63... Rxf3 64. Nb5+ Kb8
65. a6 $18) 64. Nb5 Kc8 65. Rxg6 Rxf3 66. Kg2 $1 Rb3 67. Nd6+ Nxd6 68. Rxd6 {
La finale de tour gagne facilement} Re3 69. e6 Kc7 70. Rxd4 Rxe6 71. Rd5 Rh6
72. Kf3 Kb8 (72... b6 73. axb6+ Kxb6 74. Kf4 {Le pion h5 va tomber}) 73. Kf4
Ka7 74. Kg5 Rh8 75. Kf6 1-0


[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "0:08:33-0:04:33"]
[Date "2016.11.26"]
[Round "11"]
[White "Karjakin, Sergey"]
[Black "Carlsen, Magnus"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C77"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "67"]
[EventDate "2016.11.11"]
[SourceDate "2016.11.26"]

{La onzième partie du campionnat du monde fut plutôt tranquille avec une
évaluation qui a toujours oscillé autour de l'égalité. Certes, la position
était dynamique, mais avec une lourde tendance vers un échange de pièces
menant à la nulle. Karjakin a opté pour 6.d3 dans l'Espagnole, coup qu'il a
utilisé lors de la deuxième partie. Carlsen dévia immédiatement en jouant
9...Fe6 une option très solide employée par plusieurs forts GM. Le
challenger introduit la première nouveauté 16.f5, mais cela ressemblait
davantage à de l'improvisation qu'une profonde préparation. En conférence
de presse, celui-ci n'était pas trop satisfait de la tournure des
évènements. Le champion du monde a facilement contré le coup et s'est même
emparé d'une certaine initiative, sauf que les blancs n'ont pas eu trop de
misère à simplifier vers la nulle. La dernière partie en temps
réglementaire sera lundi. En cas d'égalité les deux joueurs joueront 4
parties de 25minutes mat + 10s d'incrémentation, suivi de 4 blitz et enfin
une partie Amageddon en dernier bris d’égalité.} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5
a6 4. Ba4 Nf6 5. O-O Be7 6. d3 b5 7. Bb3 d6 {Cet ordre de coup au lieu de 7...
0-0 permet de répondre ...Fd7 sur a4.} 8. a3 O-O 9. Nc3 Be6 {Le coup le plus
populaire est 9...Fg4. Carlsen a opté pour 9...Ca5 dans la deuxième partie.}
10. Nd5 (10. Bxe6 fxe6 {Renforcis le centre noir sans vraiment rien accomplir
de particulier. Par exemple sur} 11. d4 exd4 12. Nxd4 Nxd4 13. Qxd4 Qe8 {
Suivi de Dg6, les noirs sont actifs.}) 10... Nd4 $1 (10... Na5 $6 11. Nxf6+
Bxf6 12. Bxe6 fxe6 13. b4 $14 {Cette fois-ci les blancs sont mieux malgré
l'échange en e6, car ils se sont débarrassés de leur cavalier c3 et peuvent
entreprendre des opérations à l'aile-dame avec c2-c4.}) 11. Nxd4 exd4 {
On peut également prendre en e7, mais le cavalier f6 sera aussi fort que le
fou c1 dans la bataille des pièces mineures.} 12. Nxf6+ Bxf6 13. Bxe6 fxe6 {
La structure de pions dessine les plans respectifs. Les noirs veulent jouer
c5-c4 comme dans une est-indienne renversée alors que blancs ont plusieurs
coups presque qu'automatiques comme Dg4, Fd2, f4, Tae1.} 14. f4 (14. Qg4 {
Pourrait transposer. Selon Svidler fervent praticien de l'Espagnole avec les
noirs, le plan critique selon lui après} Qd7 {est} 15. h4 $1 {suivi de h5
pour s'emparer d'espace à l'aile-roi. Lors de sa préparation, c'est le plan
qui lui posait le plus de problèmes.}) 14... c5 15. Qg4 Qd7 {Connecte les
tours et plus harmonieux que 15...Dc8.} 16. f5 {Une nouveauté selon
Megatabase 2017. Pas un mauvais coup en soi, mais les blancs sont
inadéquatement préparés pour réellement prendre le contrôle de la colonne
f.} (16. Bd2 c4 $13) 16... Rae8 17. Bd2 c4 18. h3 {Un coup utile, mais
maintenant Carlsen est bien placé pour faire exploser le centre. Probablement
que 18.fxe6 est plus prudent avec une complète égalité.} c3 19. bxc3 d5 $5 {
Très ingénieux, mais il manque un petit quelque chose aux noirs pour que
leur initiative amène quelque chose de concret.} 20. Bg5 {Le plus prudent; ce
coup engendre des échanges massifs et tue le dynamisme des noirs.} Bxg5 21.
Qxg5 dxe4 22. fxe6 Rxf1+ 23. Rxf1 Qxe6 24. cxd4 e3 $5 {Carlsen joue le coup le
plus tranchant pour essayer de compliquer la position. Il n'y a pas vraiment
de risques associés avec cette poussée, car il pourra toujours capturer
quelques pions en échange de son pion passé.} (24... exd3 25. cxd3 Qe3+ 26.
Qxe3 Rxe3 27. Rd1 Re2 28. Rc1 $11) 25. Re1 {Le pion ne va pas bien loin, les
blancs peuvent toujours sacrifier leur pion passé pour dévier la dame. Le
fait que les deux rois sont exposés fait que l'échec perpétuel apparaît
dans presque toutes les variantes.} h6 26. Qh5 e2 27. Qf3 a5 {Le champion du
monde essaye de conserver la tension, mais en vain...} (27... Qd6 28. Rxe2 Rxe2
29. Qxe2 Qxd4+ $11) 28. c3 Qa2 29. Qc6 Re6 30. Qc8+ Kh7 31. c4 Qd2 32. Qxe6
Qxe1+ 33. Kh2 Qf2 34. Qe4+ {Les noirs ne peuvent pas éviter l'échec
perpétuel sans donner leur pion e.} 1/2-1/2

[Event "championnat du monde 2016"]
[Site "0:08:33-0:04:33"]
[Date "2016.11.28"]
[Round "12"]
[White "Carlsen, Magnus"]
[Black "Karjakin, Sergey"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "C67"]
[WhiteElo "2853"]
[BlackElo "2772"]
[PlyCount "60"]
[EventDate "2016.11.28"]

{Carlsen a rapidement répondu à la question s'il jouerait pour le gain dans
cette partie cruciale du championnat du monde. Son choix d'ouverture, une
ligne complètement égale et stérile dans le complexe du mur de Berlin,
annonçait ses intentions de reporter le combat au bris d'égalité. La nulle
fût conclue dès que le règlement le permet, c'est-à-dire au 30e coup. Ce
fut la partie la moins excitante du match, avec approximativement 20-25 coups
de théorie. Il est difficile à dire si c'est une stratégie préméditée du
champion du monde. Possiblement qu'il a évalué son état mental au début de
la partie pour décider quelle stratégie adopter. Nous allons donc au bris
d'égalité qui consistera dans un premier temps en 4 parties de 25min mat +
10s d'incrémentations. Selon le site Live Chess Rating Carlsen a un elo de
2894 en parties rapides alors que Karjakin a 2818; léger avantage au champion
du monde. Si le match devait se poursuivre en blitz, c'est 2873 vs 2800. En
tant que fan je suis content que le match continue. Très possible que nous
assistions à des ouvertures plus ésotériques, la restriction de temps
permettant d'expérimenter des lignes moins solides, mais plus dynamiques. Je
ne serais pas surpris de voir Carlsen tenter la défense Pirc avec les noirs.
Du côté de Karjakin, je m'attends à ce qu'il continue son style hyper
solide en attendant l'erreur de son adversaire.} 1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 Nf6
4. O-O Nxe4 5. Re1 {Lorsque les blancs veulent la nulle, ils préfèrent
généralement cette suite à la finale qu'on obtient après 5.d4.} Nd6 6. Nxe5
Be7 7. Bf1 Nxe5 8. Rxe5 O-O 9. d4 (9. Nc3 {est l'alternative principale; le
but est d'essayer de gagner la paire de fous après} Ne8 10. Nd5 Bd6 11. Re1 c6
12. Ne3 Bc7 (12... Be7 $5 {Le nouveau coup à la mode} 13. c4 Nc7 14. d4 d5 $11
) 13. Nf5 d5 14. Ne7+ Kh8 15. Nxc8) 9... Bf6 10. Re1 (10. Re2 {fut le choix de
Carlsen dans la troisième partie.}) 10... Re8 11. Bf4 Rxe1 12. Qxe1 Ne8 (12...
Bxd4 $6 13. Bxd6 cxd6 14. Nc3 $14 {Les noirs éprouvent des problèmes de
développement.}) 13. c3 d5 {Les blancs ont une légère initiative, mais
celle-ci est généralement éteinte avec quelques coups précis. Les noirs
ont deux objectifs principaux : neutraliser l'activité des pièces blanches
avec des échanges et se battre pour le contrôle de la colonne e.} 14. Bd3 {
Il faut empêcher ...Ff5} g6 {Avec l'idée Cg7 et Ff5} 15. Na3 {Une nouveauté,
mais qui ne changes-en rien l'évaluation de la position. La suite normale est}
(15. Nd2 Ng7 {Un exemple instructif tiré d'un blitz entre Carlsen vs Kramnik
montre comment les choses peuvent mal tournées pour les noirs.} 16. Nf1 Bf5
17. Bxf5 Nxf5 18. Ne3 Nxe3 19. Qxe3 Qd7 20. Re1 c6 $6 (20... h5 $1 $11) 21. Bh6
$1 Bg7 22. Bxg7 Kxg7 23. Qe7 {Les noirs sont en difficulté.}) 15... c6 16. Nc2
Ng7 17. Qd2 Bf5 18. Bxf5 Nxf5 19. Ne3 Nxe3 20. Qxe3 {Si l'on compare avec
Carlsen vs Kramnik plus haut, les noirs ont un tempo d'avance (c6) et peuvent
même se battre pour la colonne e.} Qe7 $1 21. Qxe7 Bxe7 22. Re1 Bf8 {Le plan
est simple f6, Rf7 et Te8} 23. Kf1 f6 24. g4 Kf7 25. h3 Re8 26. Rxe8 Kxe8 27.
Ke2 Kd7 28. Kd3 Ke6 29. a4 a6 30. f3 Be7 {La position est complètement égale,
aucun des deux joueurs ne peut progresser.} 1/2-1/2

[/PGN]