RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chacune d’elle sur le diagramme qui lui est attribué.

Tout d'abord, nous avons accueilli un vingt-quatrième joueur au Montcalm 4: Chin Lim a en effet pris le train en marche en troisième ronde, ce qui a permis à Sophie Pelletier de jouer. Sophie en a d'ailleurs donné pour son argent à Chin, obtenant contre lui un net avantage dans une partie qui s'est finalement terminée par un résultat nul. Encore tous mes remerciements à Gabriel Boulianne qui a couru dehors au grand froid, sans son manteau, pour rattraper Sophie qui retournait chez elle, puisqu'elle croyait écoper du point-repos, étant donné le nombre impair que nous avions avant l'inscription de Chin Lim.

Passons aux parties, maintenant. Section A, au premier échiquier, Nicolas a conservé son score parfait, affichant maintenant un trois en trois grâce à une victoire spectaculaire arrachée à Réjean: une attaque sur l'aile-roi qui culmine avec un saisissant pseudo-sacrifice de dame, alors que les deux joueurs n'avaient plus que quelques minutes à leur cadran (plus l'incrémentation).


1-0

Au deuxième échiquier, Claude m'a servi son arme favorite contre 1.d4: le gambit Benko. Il m'a fallu me méfier constamment de l'initiative dont jouissent toujours les Noirs sur l'aile-dame dans cette ouverture. Enfin, j'ai pu trouver des possibilités d'attaque sur le roi noir et mener à bon terme la finale qui a suivi:


1-0 {Les Noirs ont abandonné sans attendre 44.Ce6+ Rc8 45.Tc7+ Rb8 46.d7 Td6 47.Tc8+}

Au troisième échiquier, Sébastien a remporté sa première victoire à vie contre Bertrand, s'emparant du même coup de la troisième position pour l'instant. Je sais que Sébastien est à l'aise dans cette variante de la Française où lui et moi nous sommes affrontés deux ou trois fois déjà.


1-0

Voyons la section B, maintenant. Jacquelin a subi une de ses rares défaites cette saison, victime semble-t-il d'une combinaison défectueuse commençant par 25.Cfxe5. Par les froids que nous vivons en ce moment, il faut bien prendre garde à l'étanchéité de ses combinaisons!


0-1

Au cinquième échiquier, Bertrand Fortier et Alain Monga ont fait nulle, tandis qu'au sixième, Paul a triomphé d'Eric dans un gambit du roi. Paul me disait après la partie qu'il sentait revenir sa forme des beaux jours. Soyons donc tous sur nos gardes!


0-1

La semaine prochaine, j'aurai la redoutable tâche de stopper la marche victorieuse de Nicolas, si la chose est possible. Dans la section B, le leader Marc Sarra-Bournet fera face à Alain Monga. La lutte est très serrée dans cette section: Quatre joueurs ont un point et demi, plus le meneur qui a deux points et le dernier (pour l'instant) qui en a un! Quant à la section suisse, c'est Karl Bender qui est en tête avec trois en trois, avec un point d'avance sur Laurent Foucreault, J.R. Boutin et le nouveau venu Dany Poulin. A jeudi prochain!