C'est sans doute la plus forte section A de l'histoire des tournois-rotation du club Montcalm. Les autres sections ne sont pas piquées des vers non plus, toutes proportions gardées, bien sûr.

Au premier échiquier, Réjean Tremblay a dû résister aux attaques de Claude Lessard, encaissant le matériel sacrifié pour finalement l'emporter dans une finale dame contre paire de fous:

Réjean Tremblay (2152) - Claude Lessard (2052)

1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.c4 c5 4.Cc3 Fg7 5.d5 d6 6.e4 b5 7.cxb5 a6 8.a4 0-0 9.Ta3 Cbd7 10.Fg5 Cg4 11.Cd2 f5 12.exf5 Cde5 13.f3 Txf5 (13...h6!, d'après Claude et Réjean, aurait causé beaucoup d'ennuis aux Blancs, voir le babillard de quebecechecs) 14.fxg4 Txg5 15.h3 c4 16.Cce4 e6 17.Cxg5 Dxg5 18.Cxc4 Cxc4 19.Fxc4 Fxb2 20.Tf3 axb5 21.0-0 bxc4 22.Tf8+ Rg7 23.dxe6 De3+ 24.Rh1 Dxe6 25.T1f7+ Dxf7 26.Txf7+ Rxf7 27.Dd5+ Fe6 28.Db7+ Rf6 29.Dxa8 c3 30.Dh8+ Re7 31.Dxh7+ Ff7 32.Dg7 Re8 33.a5 Fc4 34.h4 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Deuxième échiquier: Une partie serrée entre Stéphane et Nicolas. Ce dernier semblait en danger dans la finale de tours, mais il a trouvé le bon plan:

Stéphane Drolet (2138) - Nicolas Audet-Bouchard (2080)

1.d4 Cf6 2.Cf3 e6 3.Fg5 h6 4.Fh4 c5 5.c3 Cc6 6.e3 Fe7 7.Cbd2 cxd4 8.cxd4 d5 9.a3 a5 10.Fd3 0-0 11.0-0 Db6 12.Tb1 Te8 13.De2 Fd7 14.Ce5 Cxe5 15.dxe5 Ce4 16.Fxe7 Cxd2 17.Dxd2 Txe7 18.Tbc1 Fb5 19.Fxb5 Dxb5 20.Dd4 Tee8 21.Tc5 Dd7 22.Tfc1 Tec8 23.Rf1 Txc5 24.Dxc5 Ta6 25.Dc8+ Dxc8 26.Txc8+ Rh7 27.Re2 Tb6 28.Tc2 Rg6 29.Rd3 Rf5 30.Rd4 Tb5 31.f3 h5 32.g3 f6 33.e4+ dxe4 34.fxe4+ Rg4 35.exf6 gxf6 36.Tf2 f5 37.Rc4 Te5 38.exf5 Txf5 39.Te2 e5 40.Rd5 Rf3 41.Te4 Rg2 42.Th4 Tf2 43.b4 axb4 44.axb4 Tb2 45.Rxe5 Rg1 46.Rd6 Txh2 47.Rc7 Rg2 48.Rxb7 Rxg3 et la nulle fut conclue. 1/2-1/2.

Un impressionnant sacrifice de cavalier a valu à François une victoire avec les Noirs contre Antoine, au troisième échiquier:

Antoine Bérubé (2130) - François Caire (2127)

1.d4 d5 2.c4 Ff5 3.Cc3 e6 4.Cf3 Cf6 5.Fg5 c6 6.e3 Fe7 7.Db3 Db6 8.c5 Dc7 9.Fe2 Cbd7 10.Ff4 Dc8 11.h3 0-0 12.0-0 Fd8 13.Ch4 Fc7 14.Cxf5 exf5 15.Dc2 Fxf4 16.exf4 Ce4 17.b4 Dc7 18.g3 Tfe8 19.Fd3 b6 20.Rg2 a5 21.a3 b5 22.f3 Cxc3 23.Dxc3 g6 24.Rf2 h5 25.h4 Cf8 26.a4 axb4 27.Dxb4 bxa4 28.Txa4 Teb8 29.Da3 Txa4 30.Dxa4 Tb2+ 31.Fe2 Ce6 32.Da8+ Rg7 33.Da3 Db8 34.Td1 Tb1 35.Td2 Cxf4! 36.gxf4 Dxf4 37.Dc3 Dxh4+ 38.Re3 De1 39.Dc2 Ta1 40.Db2 h4 41.Rd3 h3 42.Db8 Ta3+ et les Blancs abandonnèrent. 0-1.

Dans la section B, Paul Marquis a pris seul la première place pour l'instant, mettant à profit un clouage et gagnant un pion à Clément pour obtenir une finale gagnante, où il n'a même pas eu à se servir de son roi:

Clément L'Heureux (2004) - Paul Marquis (1878)

1.d4 Cf6 2.c4 d6 3.Cf3 g6 4.Cc3 Fg7 5.e4 0-0 6.Fe2 e5 7.Fg5 h6 8.Fxf6 Dxf6 9.dxe5 dxe5 10.Cd5 Dd8 11.0-0 Cc6 12.Cd2 Cd4 13.Cb3 Cxe2+ 14.Dxe2 c6 15.Ce3 De7 16.f3 Fe6 17.Tac1 a5 18.Cc2 a4 19.Cd2 h5 20.a3 Fh6 21.Ce3 Dc5 22.Tfe1 Tfd8 23.Cf1 Td7 24.Ted1 Tad8 25.Txd7 Txd7 26.Rf2 f5 27.exf5 gxf5 28.Dc2 Rg7 29.Re2 Rf8 30.g3 Td4 31.h3 Txc4 32.Cxc4 Fxc1 33.Dxc1 Dxc4 34.Dxc4 Fxc4+ 35.Re1 Fxf1 36.Rxf1 b5 37.Re2 c5 38.Rd3 h4 39.g4 e4+ 40.Re3 exf3 41.Rxf3 fxg4+ 42.Rxg4 b4 43.Rf4 c4 44.Re4 c3 45.bxc3 bxa3 et les Blancs abandonnèrent. 0-1.

Au cinquième échiquier, Michel Valley a eu le meilleur sur moi dans le milieu de partie, consécutivement à une variante de la Saemisch qui m'était pourtant assez familière. Je n'en menais pas large jusqu'à ce qu'il se lance dans une mauvaise combinaison (25...Tfb8?). Malgré cette gaffe de sa part, je crois bien que mon roi ne pouvait échapper au harcèlement de la dame noire, quoi que je fasse. C'est moi qui ai finalement dû imposer l'échec perpétuel:

Richard Sauvé (2011) - Michel Valley (1901)

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 Fg7 4.e4 d6 5.f3 0-0 6.Fe3 Cc6 7.Dd2 a6 8.Cge2 Tb8 9.Cc1 e5 10.d5 Cd4 11.C1e2 Cxe2 12.Fxe2 Ch5 13.0-0-0 f5 14.g3 Cf6 15.Fg5 De8 16.Fh6 b5 17.Fxg7 Rxg7 18.Fd3 bxc4 19.Fxc4 fxe4 20.fxe4 Tb4 21.Fd3 c5 22.Tdf1 Dd8 23.Rb1 Fd7 24.Tf2 Da5 25.Thf1 Tfb8? 26.Txf6 Txb2+ 27.Dxb2 Txb2+ 28.Rxb2 Db4+ 29.Rc2 Fa4+ 30.Cxa4 Dxa4+ 31.Rb1 Db4+ (avec offre de nulle, mais je m'entête à tenter d'échapper à l'échec perpétuel) 32.Rc1 Da3+ 33.Rd2 Dxa2+ 34.Fc2 Da5+ 35.Rd1 Da1+ 36.Re2 Db2 37.Tf7+ Rh6 38.Rd1 Dd4+ 39.Rc1 c4 40.T7f2 c3 41.g4 g5 42.Tf6+ Rg7 43.Txd6 Db4 44.Txa6 Db5 45.Ta7+ Rg6 46.Tff7 De2 47.Tg7+ Rh6 48.Txh7+ Rg6 49.Tag7+ Rf6 50.Tf7+ Rg6 et la nulle fut conclue. 1/2-1/2.

Bertrand et Jean-François, les deux autres joueurs de notre section, n'ont pu eux non plus faire de maître:

Bertrand Auger (1930) - Jean-François Dion (1929)

1.Cf3 Cf6 2.g3 g6 3.b4 Fg7 4.Fb2 0-0 5.Fg2 d6 6.d3 c6 7.0-0 b6 8.Cbd2 Fb7 9.c4 Dc7 10.Dc2 Cbd7 11.Fc3 c5 12.a3 Tac8 13.Db2 h6 14.Ta2 e5 15.e4 Ch5 16.Ch4 Rh7 17.f4 f5 18.exf5 gxf5 19.Cdf3 Tce8 20.Da1 e4 21.dxe4 Fxe4 22.b5 Fd3 23.Fxg7 Cxg7 24.Tc1 Te6 25.Td2 Fe4 26.Tcd1 Cf6 27.Ce1 Tfe8 28.Cd3 T8e7 29.Ce1 Fxg2 30.Cexg2 Cfe8 31.Db1 Te2 32.Dc2 Txd2 33.Dxd2 Ce6 34.Dd3 Cd4 35.Ce3 Dd7 36.Cd5 Te2 37.Cc3 Te7 38.Rf1 De6 39.Cd5 Tf7 40.Te1 Dd7 41.Cg2 Rg7 42.Cge3 Cf6 43.Cxf6 Txf6 44.Cd5 Te6 45.Te3 Rf7 46.Dd1 Txe3 47.Dh5+ Rg7 48.Cxe3 De6 49.Rf2 De4 50.Dd1 Rf6 51.Dh5 et on conclut la nulle. 1/2-1/2.