Le Khalif s’est terminé par une triple égalité, Martin Fecteau, Stéphane Beaudoin et Sébastien Caron ont chacun remporté le tournoi ex æquo avec 4/5. Stéphane, étant déjà qualifié, a décidé de ne pas participer à la dernière ronde pour laisser les autres belligérants guerroyer entre eux pour une place au Championnat du club.

Sébastien qui était sans doute motivé par l’idée de participer au championnat du club a remporté une belle victoire grâce à une finale avec plus de pions. Bien que ce fut une finale de fou de couleurs opposées, le déficit matériel rendait la tâche compliquée pour Réjean. Je n’ai toujours pas trouvé d’excuse pour ma défaite de la semaine dernière, je cherche encore. Bon ok, on va changer de refrain.

Réjean Plante (2108) – Sébastien Caron (1885)
Les Blancs abandonnent 0-1

Dans la partie qui opposait Martin à Simon, ce dernier s’est probablement trompé dans ses calculs ou a simplement sous-estimé ce qu’une batterie de cavaliers peut accomplir contre une tour. Le coup 34...Cec3 est en effet très concluant, menant automatiquement à la perte de la dame dans toutes les variantes.

Simon Laflamme (1938) – Martin Fecteau (2020)
Les Blancs abandonnent 0-1




J’avais promis d’abandonner le tournoi si je perdais cette cinquième ronde, chose promise, chose due! Voilà, je termine le tournoi avec un splendide pointage de 2 sur 5… Contrairement à ce que moi et Nicolas avons cru à l’analyse, la gaffe fatale n’était pas 35. Txd3?!, il s’agit seulement d’une imprécision. La gaffe mortelle fut 45. Rd2??, coup qui semblait pourtant naturel, alors que 45. Rc4! évite aux Blancs d’être en zugzwang et pourrait à la rigueur leur permettre une nulle.

Dominic Cournoyer (1839) – Nicolas Chiffot (1804)
Les Blancs abandonnent 0-1


La liste des qualifiés pour le Championnat du club :

1-Claude Lessard (champion défendant)
2-Samuel Bourassa
3-Martin Fecteau
4-Stéphane Beaudoin
5-Nelson Gago
6-Sébastien Caron


Notez que le Championnat du club ne débutera que dans trois semaines. La semaine prochaine, c’est pour des fins louables, l’assemblée générale annuelle du club de Charlesbourg. Puis, nos politiciens étant beaucoup trop déconnectés de la réalité pour fixer la journée des élections québécoises un dimanche plutôt qu’un lundi, le club devra donc encore repousser la date du prochain tournoi, puisque le lundi 26 mars les locaux du club seront saisis de force par le gouvernement pour implanter des boîtes de scrutin. Donc, le 2 avril prochain débutera le Championnat du club en parallèle avec le Kérès qui est un tournoi suisse.

Ces bouffons nous empêchent de pratiquer notre sport favori. Les élections fédérales pourraient très bien avoir lieu cette année en 2007 et sûrement un lundi. Nous serions donc obligés de nous priver de notre loisir une fois de plus.