Eh bien, oui! Le "Pit" a encore frappé, lundi soir dernier, et le résultat est que je dois maintenant partager la première place avec le "King" et lui-même!

Richard Sauvé (2020) - Claude Lessard (2007)

1.d4 Cf6 2.c4 c5 3.d5 b5 4.cxb5 a6 5.bxa6 Fxa6 6.g3 g6 7.Fg2 d6 8.b3 Fg7 9.Fb2 0-0 10.Ch3 c4 11.b4 Cbd7 12.0-0 Cb6 13.Te1 Fb7 14.e4 Ca4 15.Fd4 e5 16.dxe6 fxe6 17.e5 Fxg2 18.Rxg2 Cd5 19.exd6 Fxd4 20.Dxd4 Dxd6 21.Dxc4 Tac8 22.Db3 Cac3 23.a3 Dc6 24.Rg1 Cb5 25.Dd3 Db6 26.Cd2 Tc3 27.De4 Cd4 28.Tec1 Cf6 29.De1 Td3! 30.Rg2 Db7+ (Contrôle de temps: Il me restait deux minutes pour décider de mon trentième coup. J'aurais quand même mieux fait de choisir 30.Cg5 protégeant une nouvelle fois la case f3, mais je craignais 30...h6, qui n'était finalement pas dangereux, mais aussi 30...Cg4! qui l'était vraiment!

J'ai choisi 30.Rg2 parce que je voyais deux réponses possibles à 30...Db7+: 31.Rf1 et 31.f3. L'une des deux devrait tenir, me disais-je. Eh bien, non! Après 30...Db7+ 31.Rf1 Dh1+ 32.Cg1 Cg4!, il n'y a plus d'espoir pour les Blancs. Quant au coup que j'ai joué:) 31.f3 Txd2+! 32.Dxd2 Dxf3+ 33.Rg1 Ce2+ 34.Dxe2 Dxe2 35.Te1 Db2 et les Blancs abandonnèrent. 0-1.

Pendant ce temps, Stéphane Beaudoin mettait à profit la mauvaise coordination des pièces de Martin Fecteau pour déposer sa dame derrière les lignes ennemies et se sauver avec le pion b2 et la victoire:

Martin Fecteau (2013) - Stéphane Beaudoin (2072)

1.e4 g6 2.d4 Fg7 3.Cf3 d6 4.Cc3 a6 5.Fd3 Cc6 6.Fe3 Cf6 7.h3 0-0 8.0-0 e5 9.dxe5 dxe5 10.Fc5 Te8 11.a4 Ch5 12.Ce2 Fe6 13.c3 Fh6 14.Cg3 Cf4 15.Fc2 Df6 16.Ch2 Tad8 17.Cg4 Dh4 18.Cxh6+ Dxh6 19.Df3 Td2 20.Tac1 Ted8 21.Fe3 T2d6 22.Tfd1 Ca5 23.Txd6 Txd6 24.Td1 Cc4 25.Txd6 cxd6 26.Ce2 Cxe3 27.Dxe3 Cxe2+ 28.Dxe2 Dc1+ 29.Dd1 Dxb2 30.Dd3 d5 31.Dd1 d4 32.cxd4 exd4 33.Dd3 b5 34.axb5 axb5 35.Dd1 Fc4 36.f4 Dc3 37.f5 d3 38.Fb1 d2 39.Fc2 b4 40.fxg6 hxg6 41.Rh2 b3 42.Dg4 De5+ et les Blancs baissèrent pavillon. 0-1.

Daniel Bonneau, lui, a inscrit son premier point:

Daniel Bonneau (1957) - Réjean Plante (2196)

1.d4 Cf6 2.Cf3 b6 3.g3 Fb7 4.Fg2 e6 5.c4 c5 6.d5 exd5 7.Ch4 g6 8.Cc3 Fg7 9.0-0 0-0 10.Fg5 Dc8 11.cxd5 d6 12.Dd2 Cbd7 13.Tad1 a6 14.a4 Te8 15.Df4 Dc7 16.g4 h5 17.gxh5 Cxh5 18.Dd2 Ce5 19.e4 f6 20.Fh6 Fxh6 21.Dxh6 Dh7 22.Dc1 Fc8 23.f4 Cg4 24.Cf3 Ta7 25.h3 Ch6 26.Cd2 Cf7 27.Cc4 Cg3 28.Tf3 Dh4 29.De3 Cf5 30.Df2 Dxf2+ 31.Txf2 b5 32.axb5 axb5 33.Cxb5 Tb7 34.exf5 Txb5 35.fxg6 et les Noirs abandonnèrent: Le cavalier f7 ne pouvait bouger sous peine de la perte d'une tour par Cxd6. 1-0.

Dans le "Kérès", tournoi à système suisse qui se déroule simultanément, Jocelyn Côté a défait Simon Laflamme malgré la perte d'un pion central dans l'ouverture. C'est que Simon ne s'est pas suffisamment méfié des chances d'attaque qu'il a concédé à Jocelyn contre son roque:

Jocelyn Côté (1817) - Simon Laflamme (1920)

1.d4 Cf6 2.c4 Cc6 3.Cc3 e5 4.d5 Ce7 5.e4 Cg6 6.Fe3 Fb4 7.Ce2 Cxe4 8.Dc2 Cxc3 9.Cxc3 0-0 10.a3 Fxc3+ 11.Dxc3 d6 12.g3 f5 13.Fd3 f4 14.Fd2 Df6 15.0-0-0 Ff5 16.Tde1 c6 17.dxc6 bxc6 18.Thg1 d5 19.gxf4 Fxd3 20.fxe5 Cxe5 21.Txe5 Fxc4 22.Dg3 Tae8 23.Tf5 De7 24.Fb4 Dd7 25.Fxf8 Txf8 26.Tg5 Tf7 27.Db8+ Tf8 28.Txg7+ Dxg7 29.Txg7+ Rxg7 30.Dxa7+ Tf7 31.Dd4+ Rg8 32.Rd2 et les Noirs rendirent les armes. 1-0.

Yvon Poliquin l'a emporté contre Jean Turcot. Il se retrouve maintenant seul en tête avant la dernière ronde, étant donné le retrait de Jocelyn Côté, l'autre joueur détenteur d'un score parfait. Signalons l'excellente performance d'Eveline Dion-Laliberté, qui affiche maintenant un score de 2 ½ en 4 dans ce tournoi.