La troisième ronde du tournoi inteernational de Montréal s'est soldée par trois gains blancs. D'abord, Tiviakov l'a emporté aux dépens de Short pour qui la torture continue. Les spectateurs n'en reviennent tout simplement pas de la débandade de l'Anglais. Certains avancent des problèmes de santé; d'autres mettent les défaites de l'ancien Vice-champion du monde sur le compte de la déstabilistion psychologique face à la présence non-souhaitée de Kamsky. Ivanchuk a avaincu Sutovsky dans une variante étrange de la Défense Grunfeld. L'Ukrainien a démontré beaucoup de patience pour faire tomber son adversaire dans une longue finale. La partie Bluvshtein - Charbonneau a fait office de Championnat canadien dans le TIM. Bluvshtein. Le Torontois l'a emporté améliorant ainsi son score personnel contre le Montréalais.
La partie Harikrishna-Kamsky fut une nulle sans histoire qui n'a duré que 15 coups. À noter qu'il n'y a pas de règles particulières concernant les nulles courtes dans ce tournoi. L'organisateur fait confience aux joueurs sur leur volonté de combattre. La partie Miton-Eljanov fut très intéressante. Miton sacrifia la qualité tôt dans l'ouverture afin d'affaiblir les cases blanches adverses. Il dû cependant se résigner à rechercher la nulle. Le Polonais réussit à atteindre la nulle en instituant une position de blocus pratiquement infranchissable.