Zukertor ronde 6


Johannes Hermann Zukertort (Septembre-1842/Juin-1888)
Micro biographie ... 'très intéressante'

Lundi le 06 juin avait lieu la sixième et dernière ronde du tournoi Zukertort par équipes à Charlesbourg. La lutte pour la première place entre les Sept Nains et les Cavaliers Fous ne pouvait être plus serrée et plus intense qu'elle ne l'a été. Le suspense fut conservé jusqu'à la toute dernière minute. Les No-Name affrontaient les Cavaliers Fous, ces derniers devaient avoir une bonne ronde pour s'assurer de la première place. Or seulement 50% des points furent scorés. Stéphane Beaudoin annula rapidement contre Claude Lessard, j'ai gagné contre Sébastien Nadeau, Eric Gaudreau empocha un point par défaut contre Michel Servant tandis que Jean Turcot infligea la première défaite du tournoi à Pierre Koening. Le pointage des Cavailers Fous était donc fixé à 24.5 avec toutes les parties terminées. Les Sept Nains affrontaient The Clock Watcher et leur pointage quant à lui était à 23.5 avec 2 parties en cours. La tension était forte et évidemment ces 2 parties comptaient beaucoup de spectateurs. Dans une de ces parties Alain Renzo détenait un bon avantage contre Simon Plourde dans une finale des fous. Si Simon subissait la défaite les Sept Nains pourraient faire au mieux 24.5 et finir à égalité avec les Cavaliers Fous. Plus la partie avance plus Simon a une meilleur position et voilà que la nulle est conclue, les Sept Nains se retrouvent donc à 24 avec encore une partie en cours. Alors ladite partie a hérité de toute l'attention possible. L'affrontement entre Dominic Cournoyer et Alain Gagon allait déterminer l'issue du tournoi. Une nulle de Dominic et les deux équipes finissaient à égalité, une victoire de Dominic et les Sept Nains remportaient le tournoi seuls ou une victoire d'Alain et les Cavaliers fous remportaient le tournoi car les Sept Nains restaient à 24 points. C'était incroyable car le résultat d'une seule partie pouvait déterminer 3 classements différents. Les spectateurs en ont eu pour leur argent, voir tableau pour le classement final.

Les No-Name ( n# 4 )

VS

Les Cavaliers fous ( n# 2)
Less Sept Nains ( n# 1 )

VS

The Clock Watcher ( # 3 )


Equipe Cote rnd 1 rnd 2 rnd 3 rnd 4 rnd 5 rnd 6 Total
Less Sept Nains ( n# 1 )
1 François Caire 2182 0,5 0,5 0,5 1 1 0,5 4 /6
2 Christian Richard 1786 1 1 1 0,5 0 0,5 4 /6
3 Dominic Coulon 1764 1 1 1 0 1 1 5 /6
4 Dominic Cournoyer 1548 1 1 1 0 0,5 0 3,5 /6
5 Remi Marois 1481 1 0 1 1 0 0 3 /6
6 Uwe Heilman 1331 0 0 0 0 0 1 1 /6
7 Simon Plourde 1248 1 0 1 1 0 0,5 3,5 /6
5,5 3,5 5,5 3,5 2,5 3,5 24 /36
Les Cavaliers fous ( n# 2)
8 Stéphane Beaudoin 2071 1 0,5 0 1 0 0,5 3 /6
9 Nelson Gago 1846 0 0 1 0 1 1 3 /6
10 Samuel Bourassa 1760 0 0 0 1 0 0 1 /6
11 Eric Gaudreau 1507 0,5 0 1 1 0,5 1 4 /6
12 Stéphane Lalonde 1488 1 1 1 1 1 0 5 /6
13 Jean Turcot 1488 1 1 0 0 1 1 4 /6
14 Alain Mong s/c 1 1 1 0,5 1 0 4,5 /6
4,5 3,5 4 4,5 4,5 3,5 24,5 /36
The Clock Watcher ( #3 )
15 Benoît Arteau 1942 0 1 0,5 0 0 0,5 2 /6
16 Sébastien Caron 1879 1 1 0 1 0,5 0,5 4 /6
17 Yvon Bluteau 1663 1 1 0 0 1 0 3 /6
18 Alain Gagnon 1570 0,5 1 0 0 1 1 3,5 /6
19 Rene Filion 1541 0 0,5 0 0 0,5 1 2 /6
20 Eveline Dion-Laliberté 1342 0 0 1 1 0 0 2 /6
21 Alain Renzo 1259 0 0 0 0,5 1 0,5 2 /6
2,5 4,5 1,5 2,5 4 3,5 18,5 /36
Les No-Name ( n# 4 )
22 Claude Lessard 1906 0,5 0 1 0 1 0,5 3 /6
23 Sébastien Nadeau 1813 0 0 0 0,5 0,5 0 1 /6
24 Sylvain Lavasseur 1734 0 0 1 1 0 1 3 /6
25 Michel Servant 1694 0 0 0 1 0 0 1 /6
26 Richard Verrault 1471 0 0,5 0 0 0,5 1 2 /6
27 Pierre Koening 1462 1 1 1 1 1 0 5 /6
18 Léonard Francoeur 1229 0 1 0 0 0 1 2 /6
1,5 2,5 3 3,5 3 3,5 17 /36
La partie décisive du Tournoi.
Dominic Cournoyer(Les Sept Nains) vs Alain Gagnon (The Clock Watcher)

* Petit truc, pour une lecture plus agréable avant de commencer, cliquez sur tous les liens pour mettre les images en mémoire.

Je n'ai pas cette partie mais je suis sur de la position à 95% et de la séquence jouée à 100%, alors voici ce qui s'est passé. Le tout débute à partir cette position. C'est à ce moment-ci que l'autre partie se termine et que celle-ci gagne l'attention de la salle. Ici Dominic répond par Da7 et c'est alors que les chuchotements se faisaient entendre à droite et à gauche, il "va perdre la Dame", "Tg2 a l'air fort" etc. Et effectivement Alain joue Tg2. Bien sur Rxg2 n'est pas viable, c'est puni par Fxd5+ et la Dame blanche serait perdue. Mais Dominic ne se laisse pas duper, il répond Rh1 c'est alors que Stéphane Beaudoin me dit à l'oreille Fxd5 est fort sur Dxe7 les Blancs se font mater par le joli échec à découverte Txg3, mais va Alain le voir, et oui il joue Fxd5, de toute beauté et que d'émotions. Mais Dominic très alerte ne se laisse pas avoir si facilement il joue Db8+, après mure reflexion Alain joue Rf7. Dominic donne un coup de répit aux noirs en jouant Dxd6. L'échec à découverte ne fonctionne plus. Mais voilà que la tour gênante revient encore à la charge, Txh2+ double échec la tour ne peut être prise sous peine de mat par De2+. Donc Rg1 semble forcé, mais la fin approche. La suite fut Th1+, le roi va en f2, seule case possible, suite Txf1+, Rxf1 et Fxc4+ coupant toute protection de la Dame blanche, Dominic abandonne, et c'est sous une forte main d'applaudissements qu'ainsi le Zukertort 2005 se termine.

Dominic Cournoyer - Alain Gagnon: 0-1 ce qui permet aux Cavaliers Fous de remporter le tournoi par un demi point d'avance.

La semaine prochaine débute l'Estival n# 1, et comme je n'y participerai, étant donné que durant une partie du mois de juillet je ne serai pas au Québec, Dominic Cournoyer assurera la Chronique du Club de Charlesbourg. Cette semaine 6 parties sont disponibles sur l'applet. Aussi vous pourrez télécharger le pgn du Zukertort qui contient 33 parties en tout.

Applet des parties