RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chacune d’elle sur le diagramme qui lui est attribué.

Revoici donc votre ancien chroniqueur, frappant en relève pour Dom Cournoyer, ce dernier étant occupé cette fin de semaine par toutes les parties du Championnat ouvert du club Montcalm qu'il s'est engagé à nous offrir sur internet.

Seulement 18 joueurs ce jeudi soir 10 janvier, pour le début du Montcalm 4: de quoi former trois sections de six joueurs chacune. Le tirage au sort a installé Sébastien Caron et Eric Myre au premier échiquier, pour cette première ronde, et ils nous ont fait cadeau de beaucoup d'action. Jusque tard dans la soirée, je m'attendais bien à une victoire des Noirs, comme plusieurs autres spectateurs, j'imagine: il m'a semblé qu'Eric avait raté quelques suites gagnantes, et soudain, la dame de Sébastien a surgi dans le voisinage du roi noir, où se trouvaient déjà le fou et le cavalier blancs, créant un réseau de mat imparable qui renversait la situation:


1-0

François Caire et moi occupions le deuxième échiquier. Comme lors de notre dernière rencontre, ma Stonewall a su tenir tête à François, qui n'a pas trouvé moyen de s'assurer d'un avantage à l'issue de l'ouverture. Vu qu'il tirait déjà de l'arrière au cadran, il a préféré jouer de prudence et me proposer la nulle après avoir imposé un échange de tours qui neutralisait les chances d'attaque qui peut-être s'annonçaient pour moi sur l'aile-roi. Je n'ai pas tardé à accepter, très satisfait que j'étais d'une partie nulle avec les Noirs contre le favori du tournoi.


1/2-1/2

C'est la première fois que nous voyons Dan Bernatchez dans un de nos tournois, et j'espère que ce ne sera pas la dernière. Installé au troisième échiquier, Dan a entamé son tournoi en jouant une solide partie nulle contre Bertrand Auger qui, après avoir infligé à son adversaire un pion-dame isolé, a bien tenté de le déséquilibrer, mais en vain:


1/2-1/2

Je n'ai qu'une seule partie de la section B à vous offrir, et elle met en vedette un nouveau venu dans la région, Samuel Rondeau qui a commencé ses activités du bon pied en ayant raison de MOI. Non, pas moi, MOI, enfin vous savez de qui je parle. Dom a obtenu une certaine initiative, sans plus, semble-t-il, mais arrivé en finale de tours, il a brusquement replié la sienne dans ses propres quartiers, une manoeuvre rarement bonne. Ensuite, il a offert l'échange de cette tour, se retrouvant dans une finale rois et pions qui ne lui était pas favorable. Samuel n'a pas raté sa chance:


0-1

Les résultats complets sont déjà affichés sur le site du club, tenu par notre ami Sébastien Chabot. La semaine prochaine, je présume que Sébastien Caron et François Caire seront les vedettes du premier échiquier.