RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chacune d’elle sur le diagramme qui lui est attribué.

Une partie qui a tenu les spectateurs en haleine au premier échiquier du Montcalm 4, cette semaine: L'attaque de Claude semblait dangereuse, mais Nicolas, pourtant très en retard au cadran, a emporté le point en décochant au roi blanc un direct à la mâchoire:


0-1

Au deuxième échiquier, on a assisté à un marathon de 77 coups qui, incrémentation aidant, a dépassé les cinq heures de jeu. La cavalerie noire a fait de son mieux en finale, mais Sébastien a fini par mordre la poussière, l'un de ses coursiers finissant broyé dans la gueule de Réjean:


1-0

Au troisième échiquier, section A toujours, j'ai grignoté un pion à Bertrand, puis un second, mais j'ai dû tout régurgiter après ma gaffe du 39é coup: je n'avais même pas vu que les Blancs pouvaient reprendre avec leur dame, et sur échec encore! Dire que 39...c3 aurait gagné rapidement. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres...


1/2-1/2

Section B, quatrième échiquier: l'autre Bertrand l'a finalement emporté sur Marc, dans un duel parfois difficile à évaluer, mais qui s'est clarifié à l'avantage des Noirs qui ont pris les bouchées doubles (ici, le jeu de mots est un peu tiré par les cheveux, mais vous me pardonnerez: j'étais à court d'inspiration):


0-1

Enfin, au sixième échiquier, un duel palpitant où les deux rois semblaient destinés à se faire mater. Les spectateurs étaient sur les dents, mais c'est le roi noir qui a finalement succombé, laissé à lui-même face aux méchantes pièces blanches qui l'ont dévoré tout cru:


1-0

Seul en tête dans la section A avec deux en deux, Nicolas menace maintenant de s'échapper. C'est à Réjean que reviendra la tâche de le stopper la semaine prochaine, dans une partie qui ne devrait pas manquer de mordant!