RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chacune d’elle sur le diagramme qui lui est attribué.

Malgré les rues toujours impraticables après la tempête de la veille, 22 joueurs se sont présentés au Montcalm 5, ce qui n'est pas vilain. Je suis sûr que plusieurs autres se joindront à nous jeudi prochain, pour la deuxième ronde.

Il y a aussi que le vainqueur de ce tournoi gagnera une place au championnat invitation du club qui aura lieu en mai. Et comme le plus haut coté inscrit a été contenu à un demi point jeudi soir, tous les espoirs sont encore permis pour ceux qui prendront un "bye" et s'inscriront la semaine prochaine.

Pour accomoder (raisonnablement! le mot n'est pas de moi, mais de Gaétan Lapierre), les automobilistes qui devaient dégager la rue vers onze heures à cause du déneigement, nous avons voté exceptionnellement pour une cadence de 1 h 55 pour mater (sans possibilité d'incrémentation) au lieu de 2 h 30. Cette cadence beaucoup plus rapide a-t-elle influencé certains résultats ? Difficile à dire.

Au premier échiquier, Serge avait volé un pion aux Blancs, mais ces derniers le lui ont fait recracher illico (14.Cxd5, 16.Dh5, 17.Dxh2). La partie s'est ensuite simplifiée en une finale de tours plus fous de couleurs différentes où Eric a très bien tenu le coup:


1/2-1/2

Au deuxième échiquier, j'affrontais André Hébert, un joueur que je redoutais encore plus avec cette cadence rapide. Heureusement pour moi, je ne me suis pas trop mal débrouillé. Je crois que le 16è coup d'André (O-O-O) était trop risqué. Je parie qu'il s'en serait très bien tiré s'il avait fait le petit roque.



1-0 {Les Noirs ont abandonné sans attendre le 26è coup blanc: le cavalier a1 est dans une position désespérée, le roi noir est vulnérable...}

Au troisième échiquier, Laurent Foucreault, menant les Blancs, a d'abord concédé une qualité à Bertrand Auger, ses deux tours étant prises en enfilade par un fou noir. Puis Bertrand a gagné une pièce entière, et engrangé le point sans trop de problèmes. Malheureusement, on ne m'a pas remis la copie de cette partie.

Au quatrième échiquier, notre joueur-arbitre a joué au rouleau-compresseur, gagnant un bon pion central à Chin, puis une pièce contre deux pions, puis une autre pièce. Comme ceci:



1-0

Au cinquième échiquier, Sébastien a joué une finale solide, exploitant bien les petites erreurs de Gabriel. Dans la position finale, les Noirs gagnent un second pion.



0-1

Dernière minute: Dom m'a fait parvenir sa partie contre Vance. Elle s'est jouée au sixième échiquier, et la voici:


1-0 {Les Noirs ont perdu au temps}

Dany Poulin a fait jeu égal avec le très expérimenté Jacquelin Perreault, mais la belle victoire de Sophie Pelletier contre André Bourassa a certainement constitué la grosse surprise de la soirée. Ça tombe bien pour un lendemain de Saint-Valentin, si on ajoute la partie nulle du premier échiquier!