Université Laval, le 1 novembre 2002

Rapport du président
Par Nicolas FILLION

Dans le léger document qui suit, je fais mention des faits saillants qui eurent lieu lors de l’exercice 2001-2002. Dans un dernier temps, je conclurai par quelques recommandations pour les prochains exercices.

LA RELANCE.
Lors de l’été 2001, M. Gaétan Campbell est entré en contact avec moi pour discuter de l’avenir d’une ligue d’échec dans la région, suite aux déboires de la défunte Ligue d’Échecs de Québec (LEQ). M. Campbell, M. Philippe Guy, M. Daniel Papineau et moi nous sommes réunis pour faire avancer le projet. L’idée principale qui est ressortie de cette réunion informelle est qu’il fallait du sang neuf. J’ai donc par la suite communiqué avec quelques jeunes dynamiques susceptibles de relever le défi, en l’occurrence M. Nicolas Audet-Bouchard, M. Jean-Charles Dussault ainsi que M. Guillaume Pilote. Le 11 septembre 2001, ces trois personnes ainsi que M. Papineau et moi nous sommes réunis afin de faire progresser le dossier. Nous avons décidés de faire le bilan de la situation et d’organiser une assemblée générale pour lancer la nouvelle vie d’une ligue d’échecs dans la région.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE.
Le 28 septembre 2001, la première assemblée générale eut lieu au Club d’Échecs de l’Université Laval. Nicolas Fillion fut élu au poste de président, Jean-Charles Dussault au poste de vice-président, Guillaume Pilote au poste de secrétaire et Daniel Papineau au poste de trésorier. Une ébauche de règlements généraux fut proposée et modifiée par l’assemblée. Le nom était maintenant établi : la Ligue d’Échecs de la Capitale (LEC).

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX.
Un nouveau document portant sur les règlements généraux fut composé en vertu de la volonté de l’assemblée. Ce document vous est présenté à l’assemblée du 1 novembre 2002 et a été modifié mot à mot tel que l’assemblée l’a désiré.

CHAMPIONNAT INTERCOLLÉGIAL.
Le club d’échecs du cégep de Sainte-Foy a tenté d’obtenir l’édition 2002 du championnat intercollégial du Québec sous l’initiative de Nicolas Audet-Bouchard, de Guillaume Pilote et de David Leblanc. Cependant, le projet fut bloqué au niveau de l’administration du cégep. Cependant, la même équipe a réussi a obtenir l’édition 2003. C’est une grande réussite pour la région de Québec car le niveau collégial est sans contredit un milieu privilégié dans lequel la promotion des échecs rapporte.

RAPPORT AVEC LES CLUBS.
Les rapports avec les clubs furent très, voire même trop, informels. La LEC devrait s’assurer d’avoir des liens plus étroits et plus spécifiques avec les divers club afin de marquer sa présence régionale de façon plus concrète. Par exemple, pour le Championnat Qualification, par l’organisation d’un match interclubs, par l’organisation d’un match inter-ville, etc. Pour l’instant, le seul club à bénéficier d’un proche contact est le CEUL, et l’étroit lien entre les membres des deux CA, notamment entre leur présidents respectifs, y a sans doute quelque chose à voir.

TOURNOI D’ÉCHECS DU CARNAVAL.
En 2001, le tournoi avait été assuré par une collaboration entre la FQE et le CEUL. Pour l’édition 2002, une collaboration tripartite entre la FQE, la LEC et le CEUL a permis un autre succès avec au-delà de 130 joueurs. Le côté financier (revenu et risque financier) de l’événement a été laissé entièrement au CEUL. Pour l’édition 2003, je suggère que le risque financier et les revenus soient également partagés entre la LEC et le CEUL. L’édition 2003 aura encore une fois lieu au site enchanteur qu’est le Cercle de l’Université Laval dans des conditions semblables.

CHAMPIONNAT QUALIFICATION.
Encore une fois, le championnat qualification a été organisé à la dernière minute. Il eut lieu au Club des loisirs Montcalm et a réuni 22 joueurs. Le tournoi réussi tout juste à faire ses frais. Je suggère que le tournoi soit planifié sur une plus longue période et qu’un publicité plus efficace entourant l’événement ait lieu. Une collaboration avec les clubs pour la tenu de l’événement en alternance pourrait aussi être fructueuse.

VISITE D’IGOR IVANOV
Grâce à la participation de M. François Dorion, une collaboration entre la LEC et la Caisse Populaire Desjardins de St-Dominique permit d’inviter le MI Igor Ivanov pour une simultanée et une conférence. Malgré que ce fut le type d’événements ciblés pour le développement, le nombre de participants fut restreint. Cet événement fut aussi organisé de façon assez précipitée, vu les circonstances. Les participants furent ravis et recommandèrent à nouveaux ce type d’activité.

CLUB D’ÉCHECS PERMANENT
La LEC et le maître Vladimir Gaspariants ont entrepris des démarches auprès du ministère des ressources humaines ainsi qu’auprès du ministère des sports et loisirs afin d’obtenir une subvention pour l’ouverture d’un club d’échec permanent. Cet outil serait un moteur essentiel du développement des échecs permettant d’établir un point de ralliement. Des cours pour tous les niveaux, des tournois jeunesse ainsi qu’une foule d’activité pourrait s’y dérouler de façon régulière et permanente. Le problème de la ponctualité des initiatives pourrait ainsi être résolu. D’autres tentatives ont aussi été faites dans cette voie mais tombèrent malheureusement à l’eau.

LES ÉCHECS AU SOLEIL : C’EST GÉANT
Grâce au fantastique travail qu’assure Jean-Charles Dussault, un événement eut lieu tout les dimanche après-midi. Des pièces géantes et un horloge géant étaient disponible aux joueurs de la région ainsi qu’aux passant pour croiser le fer. Des milliers de passants assistèrent à ces parties d’exhibition et il est clair que cet activité en fut une de promotion privilégiée. De l’information sur les diverses activités et sur les divers clubs de la région fut distribuée.

CHAMPIONNAT PAR CLASSES.
La LEC a réussi a obtenir l’édition 2002 du Championnat par Classes qui se tiendra au Cercle de l’Université Laval les 22-23-24 novembre. L’organisation est assuré par une collaboration tripartite (FQE-LEC-CEUL). Tous les aspects financiers seront assurés par la LEC. Personnellement, je prévois une réussite et que la LEC dégagera un surplus suite à l’événement.

WWW.QUEBECECHECS.COM
La plus grande réussite de l’année sur le plan promotionnel fut sans doute le lancement du site www.quebecechecs.com. Chaque club se voit accordé un espace pour communiquer toutes les renseignements qu’il désire. Il y a aussi les informations régionales, ainsi que nationales et internationales. De plus, les usagers bénéficie d’un babillard qui permet d’être au courant et de faire valoir leur opinion. Cet accomplissement magnifique n’aurait pas pu être possible sans le fantastique travail de Jean-Charles Dussault.

REPRÉSENTATION À LA FQE
Depuis l’établissement de la LEC, un représentant officiel fut présent à chacune des réunions du conseil d’administration de la FQE. La LEC et la LME (Ligue Mauricienne des Échecs) sont les seuls à avoir toujours été présent. Une ristournes d’environ 400$ est bientôt à prévoir pour cette participation active à la vie démocratique de la FQE. De plus, notons que la région de la capitale est la mieux représentée sur le conseil de la FQE, avec 4 membres : le président Stéphane Beaudoin, le vice-président exécutif François Courtemanche, le secrétaire Nicolas Fillion, en plus du représentant attitré par le président en poste de la LEC.