Une fois le brouillard dissipé, c'est François Caire et Réjean Plante qui se retrouvent avec des scores toujours intacts, soit quatre en quatre! Rien de très surprenant, puisqu'il s'agit là des deux favoris du tournoi. Nous surveillerons donc de près leur duel de la semaine prochaine. Si mes prévisions sont bonnes, c'est François Caire qui aura les Blancs.

François a défait Stéphane Beaudoin au terme d'une joute haletante: S'agrippant à un pion d'avance jusqu'en finale, il a damé puis maté son adversaire alors que les deux drapeaux ne tenaient plus qu'à un fil. Détail amusant: Lors de ce zeitnot final, Stéphane a donné un échec que François n'a pas paré! Plusieurs spectateurs ont ainsi pu voir Stéphane réfléchir à son coup pendant plusieurs secondes, et jouer son coup sans s'apercevoir que le roi de son adversaire était sous la coupe de son cavalier. Renseignement pris, Stéphane aurait bénéficié de quelques minutes de réflexion supplémentaires s'il s'était rendu compte de l'oubli de François. Le résultat de la partie n'aurait probablement pas changé, car la position de Stéphane était déjà désespérée à ce moment, sauf erreur.

La grosse surprise de la soirée est la victoire d'Yvon Bluteau sur l'expert Daniel Bonneau. Notre vétéran Jean-Marie Houle a été vaincu par Réal Bouchard, tandis que Léonard Francoeur venait à bout de Gilles Racine.

Réjean Plante (2115) - Gaétan Lapierre (1855)

1.c4 Cf6 2.Cf3 g6 3.d4 Fg7 4.Cc3 0-0 5.e4 d6 6.h3 Cc6 7.Fg5 h6 8.Fe3 e5 9.d5 Ce7 10.Dd2 Rh7 11.g4 Ce8 12.Fd3 c5 13.Tg1 a6 14.0-0-0 Fd7 15.Rb1 Da5 16.Ce2 Dxd2 17.Cxd2 b5 18.Cb3 bxc4 19.Fxc4 Fb5 20.Ca5 f5 21.f3 fxe4 22.fxe4 Cf6 23.Cc3 Cc8 24.a4 Fd7 25.Fe2 Cb6 26.b3 g5 27.Ra2 Cg8?! 28.Tgf1 Ce7? 29.Cb7 Cec8? 30.a5! (Les trois derniers coups noirs ont transformé une position égale en position perdante.) Ta7 31.Cxd6 Txf1 32.Txf1 Cxd6 33.axb6 Tb7 34.Fxc5 Cb5 35.Cxb5 axb5 36.Ra3 h5 37.Rb4 hxg4 38.Fxg4 Fe8 39.Fc8 Tb8 40.b7 et les Noirs abandonnent. 1-0

Daniel Bonneau (2101) - Yvon Bluteau (1602)

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 b6 4.g3 Fb7 5.Fg2 Fb4+ 6.Fd2 Fxd2+ 7.Dxd2 Ce4 8.Dc2 0-0 9.0-0 e5 10.Cc3 d5 11.Ce5 Cd7 12.Tad1 c6 13.Cxd7 Dxd7 14.Cxe4 fxe4 15.f3 exf3 16.exf3 a5?! 17.c5 b5 18.Tfe1 Tae8 19.Te5 Tf5 20.Tde1 Txe5 21.Txe5 Df7 22.De2 Fc8 23.f4 Fd7 24.Fh3 g6 25.a4 bxa4 26.Da6 h5 27.Dxa5 h4 28.Dxa4 hxg3 29.hxg3 Dh7 30.Fg2 Rf7 31.Dc2 Ta8 32.Te1 Dg7 33.Dd3 Ta4 34.Te5 Ta1+ 35.Rf2 Dh6 36.Tg5 Dg7 37.Ff3 Dh6 38.Fg2 Fe8 39.Te5 Rf6 40.De2 (Les Blancs peuvent-ils profiter de leur pion de plus? La réponse n'est pas claire, même pour Fritz.) Ff7 41.Dg4 Dh2 42.Dh4+ Dxh4 43.gxh4 Td1 44.Re3 Tb1! 45.Rd3? (45.Ff3! permettait aux Blancs de tenir, d'après Fritz. Maintenant, ils sont peut-être perdus.) Txb2 46.Te2 Tb3+ 47.Rd2 Rf5 48.Rc2 Tg3! (...Ta3 était aussi très fort. Les Noirs sont sans doute déjà gagnants.) 49.Rd2 Rg4 50.Re1 Rxh4 51.Rf2 Td3 52.Tb2 Txd4 53.Tb7 Txf4+ 54.Re3 g5 55.Tc7 Rg3 56.Fh1 Tf1 57.Re2 Txh1 58.Txf7 g4 59.Tc7 et les derniers coups, joués à toute vitesse alors que les deux joueurs n'avaient presque plus de temps, n'ont pu être notés. Les Noirs ont maté. 0-1

Claude Boissinot (1562) - Richard Sauvé (1952)

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.e5 Cfd7 5.f4 c5 6.Cf3 Cc6 7.Fe3 cxd4 8.Cxd4 Fc5 9.Fb5!? Cxd4 10.Fxd4 Db6 11.Fxc5 Dxc5 12.Dd2 0-0 13.0-0-0 a6 14.Fd3 (Comme Réjean Tremblay me l'a plus tard fait remarquer, les Blancs pouvaient jouer Fxd7 puis Cc3-e2-d4, obtenant une position avec cavalier contre mauvais fou: un avantage léger mais permanent, avec des chances de gain presque inexistantes pour les Noirs. La suite choisie par Claude ne manque cependant pas de venin, elle non plus.) b5 15.De2 Td8 16.Thf1 Cf8 17.g4 b4 18.Cb1 a5 19.f5 a4 (Même Fritz s'y perd: Il ne sait que dire des derniers coups blancs et noirs, proposant souvent autre chose mais sans pouvoir démontrer ensuite le bien-fondé de ses plans. La position est en tout cas très aigue, comme souvent quand on a des roques de côté opposé.) 20.f6 g6 21.Dd2 Cd7 22.h4? (Le dernier coup noir était obligatoire pour pouvoir parer Dh6, mais Claude oublie que 21...Cd7 menaçait aussi son pion e5.) Cxe5 23.Dg5? (Perd maintenant la qualité. 23.Dh6 était nécessaire pour éviter le pire.) Cxd3+ 24.Txd3 Fa6 25.Tdf3 Fxf1 26.Txf1 Tac8 27.c3 bxc3 28.bxc3 d4 29.Dh6 Df8 30.Df4 h6 31.Tg1 Td5 32.Tg2 a3 33.Tc2 e5 34.De4 Dd6 35.c4 Ta5 36.g5 h5 37.Dd3 Dc6 38.Dd1 Td8 39.De1 Taa8 40.Df1 e4 41.Df4 e3 42.Dh2 d3 43.Tc3 d2+ 44. Les Blancs abandonnent. 0-1