Événement: Université Laval (Semi-Rapide)
Date: 2003.03.21
Blancs: Pilote, Guillaume
Noirs: Fillion, Nicolas
Résultat: 0-1
ECO: D38
Annotation: N. Fillion

Cette partie inaugurale du coin du jambon restera sans doute dans les annales jusqu'à la nuit des temps. Elle se veut un message d'espoir à tous les jambons de ce monde. Sachez qu'il y a un avenir pour les jambons dans le monde des échecs: cette partie en est la preuve. Imaginez la situation : nous sommes dans un immense fumoir ou tout plein de jambons s'amusent avec des pions. Ce fumoir, c'est le local 1170 du pavillon Lacerte, c'est-à-dire le local du Club d'Échecs de l'Université Laval. Au milieu de cette colonie jambonnissime veille le tout-puissant Guillaume Pilote. Sans doute n'eut-il pas été vain d'avoir des oeufs bénédictines pour accompagner le jambon si le boucher lui-même n'eut point été immergé par la sauce à l'ananas.

Pour cette première chronique du Coin du Jambon, je vous présenterai une partie où je fus le jambon qui devînt bruncheur. Cette partie est contre nul autre que l'éthéré Guillaume Pilote. Elle se révèle particulièrement adéquate pour la chronique pour deux raisons: suite à une longue tentative pour annuler cette partie, je me retrouve avec un désavantage d'au-delà de six points selon Chess Master 8000 après mon trentième coup. La position est désespérée et il est difficile de trouver ce qui peut bien faire que les noirs (c'est a dire moi!) jouent encore. Mais imaginez avec quelle vigueur je me roulais par terre quand je me pavanais avec un avantage de 99,85 selon CM8000 (mat en 6) au trente-deuxieme coup!!!

Le thème de cette partie pourrait être: les noirs jouent une ouverture soporifique et un milieu de partie exécrable. Heureusement arrive le thème fondamental de cette chronique: Les blancs jouent et perdent! Voyons ce qui s'est passé.

1. Nf3

Moi et Guillaume avons l'habitude de jouer une Est-Indienne dans laquelle je sacrifie la tour a8 en vue de compensation hautement frivole. Bien que cette spéculation nébuleuse ait déjà fonctionnée, le résultat est généralement que j'ai une tour de moins avec approximativement aucune compensation. C'est un trait caractéristique du Jambon: puisque le fou c8 de l'Est-Indienne doit mener à une forte attaque, il importe peu de calculer si effectivement ça fonctionne réellement. Mais avec ce coup, Guillaume visait à me déstabiliser! Loin était-il de se douter à quel point mon champ de jambonnerie pouvait s'étendre!

1... Nf6 2. c4

Ici, le rayonnant Guillaume aux courts cheveux se disait que je le suivrais une xième fois dans l'Est-Indienne et qu'il aurait une tour en plus après 20 coups. Mais à déstabilisateur, déstabilisateur et demie!

2... e6

Observons ici la psychologie du jambon à ses plus hauts niveaux. Ce coup permet de transposer dans certaines variantes du Gambit-Dame refusé. C'est que le jambon peut avoir une aptitude particulière à être "mononc" aussi.

3. Nc3 d5!

Ici, en tant que jambon, je n'hésite aucunement à m'attribuer un point d'exclamation! Pourquoi me demanderez-vous? C'est que le jambon a lu la table des matières du livre de Neichtadt (Gambit dame refusé). Le jambon se demande alors: Comment pourrais-je ne pas avoir de succès dans une ouverture dont j'ai lu l'entièreté d'une table des matières d'un livre sur laquelle elle portait? Comme ce livre est en russe et que les Russes sont vraiment forts aux échecs, le jambon se dit qu'il gagnera sans doute sans trop de problèmes. Et en plus, je vais déstabiliser l'adversaire! Quel raffinement dans sa pensée ! Le jambon est vraiment fier!

4. cxd5?

Le jambon n'hésite point ici à donner à son adversaire un point d'interrogation. C'est que le jambon est débooké. Comme il ne connait pas ce coup, il doit être mauvais. De plus, ce coup brise tous ses beaux projets de transpositions dans la variante orthodoxe. Le jambon est dégouté, écoeuré de cette incompréhension de son adversaire et il songe à abandonner les échecs. Il finira la partie en jouant pour la nulle.

4... exd5 5. d4 Bb4 6. Bg5 Qd6 7. Bxf6 Qxf6 8. Qa4+ Nc6 9. Ne5 Bxc3+ 10. bxc3 O-O 11. Nxc6 Qxc6 12. Qxc6 bxc6

Le jambon se réconforte lentement. Il visait la nulle et il croit bien l'avoir sans trop de problèmes. Il prend confiance et parallèlement devient nonchalant, ce qui est inéluctablement corrélé.

13. g3

Le rayonnant Guillaume semble vouloir coopérer au succès du jambon en affaiblissant ses cases blanches et en m'ouvrant la colonne "b". Ici, la confiance d'en arriver à une nulle libératrice de ce dégout persistant augmente. Vous croyez que la colonne "b" donne l'avantage aux noirs? Il y a de fait un léger avantage noir. Mais qu'importe! Le nouveau but du jambon est la nulle!

13... Rb8 14. Kd2 Ba6 15. Rc1 Bc4 16. Rc2 Rb5 17. e3 Bxf1 18. Rxf1 Rfb8 19. c4

Le jambon avait sous-estime ce coup Il commence a moins aimer sa position et a penser que la nulle peut lui echapper. Le jambon pseudo-calcule variante, joue son coup, clame glorieusement "Guillaume, je t'offre la nulle" et appuie sur l'horloge, convaincu que son subtil stratageme portera fruit.

19... Rb2 20. Rfc1 Kf8 21. Kc3 Rxc2+ 22. Rxc2 Ke7 23. Rb2 Rxb2 24. Kxb2

Jusqu'à présent, le jambon en moi croyait encore qu'en échangeant les tours, la position serait archi-nulle et que son but serait atteint. Mais rapidement, il se rend compte que ca va mal et que la finale semble assez perdante. Il fait semblant de calculer mais voit que l'adversaire ne mord pas et qu'il sait clairement que le jambon est incapable de calculer au-delà d'un demi-coup. Une seule solution : le bluff!

24... f5 25. Kc3 g5

Quand le jambon bluffe, il bluffe! Le pire c'est que ça ne semble pas si pire!

26. f4 g4

L'espoir de la nulle refait surface avec une manouvre du genre c6, Rd7-c7-b7-c7-b7-etc! Si ce n'est pas un point d'exclamation ça, je me demande ce qu'il faudra!

27. cxd5 cxd5 28. Kb4

Le jambon qui toujours très présent en moi voit qu'il est quand même pas mal fini. Mais l'autre partie de moi se dit qu'elle doit souffrir jusqu'au bout pour enfin exorciser ce jambon.

28... Kd7 29. Kb5 Kd6 30. a4 c6+

Le jambon croit que sur Ra6, il jouera le glorieux c5 avec chance de nulle. Je cherche toujours cette chance de nulle. Le boucher Pilote qui me décapitait vivant avait alors un avantage d'environ 7 selon CM8000. Le jambon commence à sentir que ses espoirs de nulle s'évaporent mais voyez-vous, l'avantage du Jambon, c'est qu'il est long à dépecer. Heureusement, à chaque jambon, il y a jambon et demie! Et peut-être même jambon et trois quarts!

31. Kb4 Kc7

Voici maintenant venu le temps du fameux quiz: Les blancs jouent et perdent!

32. Kc5

Pathétique coup! Les blancs sont finis. Le jambon s'illumine et voit renaitre de ses cendres ses espoirs de devenir un joueur d'échecs all-star, se voyant déjà félicitant Kasparov pour sa belle partie en lui souhaitant meilleure chance la prochaine fois et en lui refilant quelques conseils! Quelle émotion!

32... a5

Le boucher se fera manger par le jambon. Absolument incroyable. Quel message d'espoir et voire même leçon de vie peut être tirer de cette partie! Ca fait peur.

33. e4

Suivi de mat en 5. Les blancs ont reussi à perdre. Quel exploit! De +6, on est passé à mat! Performance jambonnesque exceptionnelle qu'il valait la peine de souligner! C'est dans ces moments que j'ai hâte d'atteindre les 1800! On se revoit bientôt Guillaume!!

0-1