Dans une adaptation cinématographique du roman de Bertina Henrichs La joueuse d'échecs, Sandrine Bonnaire, découvre le jeu d'échecs et devient rapidement fascinée par le mystère sans fond qui s'y rattache. Il s'agit du premier film de Caroline Bottaro avec Kevin Kline comme acteur de soutien.

«Sandrine Bonnaire, en femme de ménage subitement fascinée par la puissance du jeu d'échecs, et Kevin Kline, en vieux notable détenant le savoir, rendent compte avec talent des aspects parfois méconnus d’une confrontation où le « Mat ! » est chaque fois précédé d’une véritable tragédie mentale.»

À voir présentement : à Montréal seulement

Cinéma Beaubien
2396, rue Beaubien Est, Montréal
Ven, Sam, Dim, Lun, Mar, Mer: 12h50, 15h00, 19h20, 21h30
Jeu: 12h50, 15h00, 21h30

Quartier Latin (Cineplex)
350 rue Emery, Montréal (métro Berri-UQAM)
Tous les jours: 12h15, 14h40, 18h25, 21h00

Quelques critiques d'internautes :

Film très intéressant même pour une personne qui en connait peu sur les échecs. Une femme qui vit dans son univers quotidien et qui trouve une façon de sortir de sa routine avec une passion qui va donner une valeur à son existence, à sa personne que tout son entourage semble ignorer, qui risque d'aller plus loin dans sa vie sans savoir ou cela va l'amener. Kevin Klein est flamboyant dans la langue de Molière et nous fait l'aimer davantage. Excellent jeu aussi de Sandrine. Bref j'ai adoré.

Joli film tourné dans un décor magnifique: la Corse. On se laisse prendre à vivre la passion de cette femme qui souhaite sortir de sa condition plutôt terne. Sa démarche entraîne les personnages qui l'entourent à devenir meilleur avec un coeur aussi beau que la Corse. J'ai passé un beau moment.

Ce qui frappe dans ce film, c'est le jeu des expressions de visage, qui sort de l'ordinaire, plus on approche de la fin du film. Un plaisir certain : entendre Kevin Kline jouer en français dans cette version originale. Quant à Sandrine Bonnaire, j'en deviens un inconditionnel avec ce film, qui confirme son très grand talent.