C'est la situation qui se dessinait quand j'ai quitté le club de Charlesbourg lundi soir: Réjean Plante, Stéphane Beaudoin, Claude Lessard, Yvon Poliquin, Sébastien Nadeau et Mathieu Godbout avaient déjà remporté leur partie, tandis qu'Antoine Bérubé et Daniel Bonneau semblaient aussi s'acheminer vers la victoire. Si tel fut le cas, nous nous retrouvons avec huit scores parfaits après deux rondes.

Deux bonnes surprises encore: Marc Chouinard possédait un bon avantage contre Simon Laflamme quand ils ont conclu la nulle, et l'étonnant Uwe Heilmann a triomphé de Paul Cummins. Uwe aurait dû gagner ses deux premières parties, si on ajoute celle de la semaine dernière contre Simon.

De nouveaux joueurs se sont ajoutés: Le tournoi compte maintenant environ 45 participants, dont trois dames.

Au premier échiquier, Réjean Plante n'a pas eu la partie facile, mais après 25...Tc8?, tout est devenu clair: Ce coup, qui semblait très fort, était en fait une gaffe qui facilitait la tâche des Blancs:

Réjean Plante (2167) - Yvon Bluteau (1647)

1.c4 e5 2.Cc3 f5 3.g3 Cf6 4.Fg2 c6 5.d4 e4 6.Fg5 Fb4 7.Db3 Ca6 8.e3 h6 9.Fxf6 Dxf6 10.Cge2 d6 11.0-0 0-0 12.a3 Fa5 13.Dc2 Fd8 14.b4 Cc7 15.d5 Fd7 16.Tfd1 Fe7 17.Tac1 a5 18.Cd4 axb4 19.axb4 Ta7 20.b5 cxb5 21.cxb5 Ta5 22.Ff1 Tfa8 23.Cxe4 fxe4 24.Dxc7 Ta2 25.Tc2 Tc8? 26.Dxc8! Fxc8 27.Txa2 Fg4 28.Tc1 Dg6 29.Tc7 Ff6 30.h3 Ff5 31.Ta8+ Rh7 32.Ce6 Fxe6 33.dxe6 Fe5 34.e7 Fxg3 35.Fg2 Fxf2+ 36.Rxf2 Df5+ 37.Rg1 Dg5 38.e8=D Dxe3+ 39.Rh1 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Rien n'était perdu pour Eric s'il avait joué 23.cxd4, mais il ne disposait plus que de deux minutes pour jouer huit coups et le drame s'est produit:

Eric Gaudreau (1644) - Stéphane Beaudoin (2126)

1.Cf3 Cf6 2.d4 e6 3.Fg5 h6 4.Fh4 Fe7 5.Cbd2 0-0 6.c3 d5 7.e3 b6 8.Fd3 c5 9.0-0 Fb7 10.Ce5 Cc6 11.f4 Ce8 12.Fxe7 Cxe7 13.g4 Cd6 14.De1 Ce4 15.Td1 f6 16.Cef3 De8 17.Ch4 g5 18.Chf3 Dg6 19.fxg5 hxg5 20.Rg2 Dg7 21.Th1 Cg6 22.h4 cxd4 23.exd4?? Cf4+ et les Blancs abandonnèrent. 0-1.

Il n'est pas de tout repos de jouer la hollandaise contre Claude Lessard: Je me souviens d'un gambit Staunton avec lequel il m'avait démoli il y a une douzaine d'années déjà. Lundi soir, il a encore eu recours à cette arme:

Claude Lessard (2074) - Serge Robitaille (1632)

1.d4 f5 2.e4 fxe4 3.f3 Cf6 4.Fg5 d5 5.Fxf6 exf6 6.fxe4 dxe4 7.Fc4 Fd6 8.Ce2 De7 9.Cbc3 c6 10.Dd2 b5 11.Fb3 a5 12.a4 b4 13.Cd1 Ca6 14.Ce3 Fd7 15.0-0 0-0-0 16.Cf5 Fxf5 17.Txf5 Dc7 18.h3 Cc5 19.De3 Cxb3 20.cxb3 The8 21.Tc1 Db6 22.Tb5 Da7 23.Txc6+ Rd7 24.Tbb6 Fc7 25.Ta6 Db7 26.Df2 Dxc6 27.Df5+ De6 28.Txe6 Txe6 29.d5 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Les référendums municipaux ayant lieu dimanche le 20, nous jouerons la troisième ronde lundi soir prochain le 21, comme prévu. Les quatrième et cinquième rondes seront toutefois reportées au 5 et au 12 juillet à cause des élections fédérales du lundi 28 juin.