Le 11 juillet avait lieu la dernière ronde de l’Estival 1 de Charlesbourg. Hugues Massé remporte le tournoi après avoir remporté quatre parties consécutives suite à un bye en première ronde. Réjean Tremblay, Claude Lessard et Simon Laflamme terminent ex aequo deuxièmes avec une fiche de 4 en 5 chacun.

Le gagnant du tournoi allait se décider sur le premier échiquier dans un duel impliquant Hugues Massé et Réjean Tremblay. La partie a débuté dans une Est-indienne pour ensuite déterminer le plus que très probable vainqueur vers le 31e coup… mais cette partie s’est terminée officiellement au 99e coup! Moi qui croyais être un exemple de combativité, j’aurais abandonné bien avant le mat.


Croyez le ou non, à ce stade-ci de la partie
à peine la moitié des coups ont été joués!


Hugues Massé (2255) - Réjean Tremblay (2183)
1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 Fg7 4.e4 d6 5.Cf3 0–0 6.Fe2 e5 7.Fe3 exd4 8.Cxd4 Te8 9.f3 Cbd7 10.0–0 a5 11.Dd2 Cc5 12.Tfd1 Cfd7 13.Cdb5 Ca6 14.Fd4 Ce5 15.Fe3 Fe6 16.b3 Tf8 17.Fg5 f6 18.Fh4 Tf7 19.Ff1 Cc5 20.Cd4 Fd7 21.Fg3 Df8 22.f4 Fh6 23.Dc2 Cc6 24.Cdb5 Fg4 25.Te1 Te8 26.Cd5 Cb4 27.Cxb4 axb4 28.a3 bxa3 29.b4 Ce6 30.f5 Cg5 31.h4 Cxe4 32.Txe4 Fxf5 33.Txe8 Dxe8 34.Dc3 Te7 35.Txa3 Te3 36.Da1 De4 37.Ff2 Txa3 38.Dxa3 Fe6 39.Dd3 Dxd3 40.Fxd3 c5 41.bxc5 dxc5 42.Fxc5 Ff4 43.Rf2 g5 44.g3 Fe5 45.Fd4 gxh4 46.Fxe5 fxe5 47.gxh4 Rf7 48.Cd6+ Rf6 49.Cxb7 (diag.) e4 50.Fe2 Rf5 51.Re3 Re5 52.Cc5 Ff5 53.Fh5 h6 54.Ff7 Fh7 55.Fd5 Fg6 56.Cxe4 Ff5 57.Cf2 Fc8 58.Fe4 Fd7 59.Cd3+ Rd6 60.Rd4 Fh3 61.Fd5 Re7 62.Re5 Ff1 63.Cf2 Fe2 64.Fe6 Ff3 65.Cd3 Fh1 66.Cf4 Fb7 67.Cg6+ Re8 68.Rf6 Ff3 69.Rg7 h5 70.Rf6 Rd8 71.Cf4 Rc7 72.Ff7 Rd6 73.Cxh5 Rc5 74.Cf4 Rd4 75.h5 Fe4 76.h6 Re3 77.Fg6 Rxf4 78.Fxe4 Rxe4 79.h7 Rd4 80.h8T Rxc4 81.Td8 Rc5 82.Re5 Rc4 83.Td7 Rc3 84.Re4 Rc4 85.Tc7+ Rb5 86.Rd4 Rb6 87.Tc1 Rb5 88.Tc2 Rb6 89.Rd5 Rb7 90.Rd6 Rb6 91.Tb2+ Ra5 92.Rc6 Ra4 93.Rc5 Ra3 94.Tb8 Ra4 95.Tb7 Ra3 96.Rc4 Ra2 97.Rc3 Ra1 98.Rc2 Ra2 99.Ta7# Les Noirs n'abandonnent pas, mais ça ne change rien! 1-0

**********

Claude Lessard a remporté son combat sur le deuxième échiquier, face à Bertrand Auger. La partie a débuté par une Est-indienne, ensuite vers les vingtièmes coups, les deux rois ont dangereusement été ouverts laissant la possibilité à de dangereuses combinaisons tactiques. Aucun des deux joueurs n'aurait aimé jouer contre un ordinateur avec une telle position! Par exemple, au 23e coup De6+ suivi de 23... Rh8 24. Ce4 aurait fait très mal. Également 26. Tf5 aurait été souffrant pour les Noirs, dans ce cas-ci, il aurait fallu céder la dame contre la tour pour sauver le mat, en fait le très puissant logiciel Fritz voit un mat en 14.


Aimeriez-vous avoir les Noirs suite à
26. Tf5 de la part des Blancs???


Bertrand Auger (1998) - Claude Lessard (1943)
1. d4 Nf6 2. Nf3 g6 3. g3 Bg7 4. Bg2 O-O 5. O-O d6 6. c4 c6 7. Nc3 Na6 8. e4 Bg4 9. h3 Bxf3 10. Qxf3 Nd7 11. Be3 Qa5 12. Qe2 e5 13. Rad1 Rad8 14. dxe5 dxe5 15. f4 exf4 16. gxf4 Ndc5 17. e5 f6 18. f5 fxe5 19. fxg6 hxg6 20. Qg4 Qc7 21. b4 Rxf1+ 22. Rxf1 Nd3 23. Qxg6 Nf4 24. Qg4 Nxg2 25. Qe6+ Kh8 (diag.) 26. Kxg2 Qd7 27. Qxd7 Rxd7 28. Ne4 Nxb4 29. Bxa7 b5 30. cxb5 Rxa7 31. b6 Rb7 32. Nd6 Rxb6 33. Rf7 Kg8 34. Rd7 c5 35. a3 Nd5 36. h4 Rb3 37. a4 Nf4+ 38. Kf1 Ra3 39. Ne8 Bh8 40. h5 Nxh5 41. Rc7 e4 42. Rxc5 Nf4 43. Rg5+ Kh7 44. Rf5 Rf3+ Les Blancs abandonnent 0-1

**********

Simon Laflamme et Éric Gaudreau ont offert un beau spectacle tactique sur le troisième échiquier dans une variante de partie des deux Cavaliers (ECO C55) qui est encore théorique après plusieurs coups. Notez qu'au 11e coup, il n'était pas nécessaire de choisir une case prudente pour l'étalon blanc, 11.Cc3 était jouable, si 11...dxc3, alors 12. Dxd8 Cxd8 13. Te8 mat. D'ailleurs, cette même menace fait en sorte que les Blancs n'auront pas besoin de déplacer leur cavalier attaqué au 13e coup. La partie s'est terminé en faveur de Simon, le roi de son adversaire ayant été plus ouvert. Le 24e coup Ch4 a forcé l'abandon pour les Noirs, rien ne pouvait sauver à la fois la dame et les deux tours. Si 24...Dc2, alors 25. Dg4+ force les Noirs à ramener la dame en g5 sous peine de perdre au combat les deux tours lorsque le monarque se réfugiera en f8.


Position peu familière pour bien des joueurs,
mais théoriquement jouable.


Simon Laflamme (1961) - Éric Gaudreau (1573)
1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. d4 exd4 4. Bc4 Bc5 5. O-O Nf6 6. e5 d5 7. exf6 dxc4 (diag.) 8. Re1+ Kf8 9. Bg5 gxf6 10. Bh6+ Kg8 11. Nbd2 d3 12. Nxc4 b5 13. Qxd3 Be6 14. Qe4 Qd5 15. Qh4 Qf5 16. Ne3 Qg6 17. Red1 Bf8 18. Bf4 Be7 19. Bxc7 Rc8 20. Qf4 Bc5 21. c3 Kg7 22. Nd5 Bxd5 23. Rxd5 Be7 24. Nh4 Les Noirs abandonnent 1-0

**********

Cette semaine sur le quatrième échiquier, Serge Champetier a décidé de donner un peu plus d'ouvrage au chroniqueur qui aura 33 coups à transcrire dans une partie ayant terminé en faveur de Serge cette fois-ci. Il affrontait Benoît Arteau dans une Ouest-indienne. Le courageux 16. g4 a permis aux Blancs de remporter la victoire, le monarque noir ayant été finalement beaucoup plus exposé aux attaques ennemies que son homologue d'en face.


Mat en neuf selon l'ami Fritz.

Serge Champetier (1981) - Benoît Arteau (1940)
1. d4 Nf6 2. c4 e6 3. Nf3 b6 4. g3 Bb7 5. Bg2 c5 6. d5 exd5 7. Nh4 Be7 8. Nc3 Na6 9. O-O O-O 10. Nf5 Nc7 11. cxd5 d6 12. a4 Re8 13. e4 Bf8 14. Bg5 h6 15. Bf4 Bc8 16. g4 Kh7 17. g5 hxg5 18. Bxg5 g6 19. Ne3 Bh6 20. f4 Qe7 21. Qf3 Kg7 22. Bh4 Qf8 23. e5 dxe5 24. Bxf6+ Kxf6 25. fxe5+ Kg7 26. d6 Ba6 27. Ng4 Bxf1 28. Rxf1 Ne6 29. Qf6+ Kh7 30. Bxa8 Rxa8 31. Nd5 Nd8 32. Qh4 g5 33. Qh5 (diag.) Les Noirs abandonnent 1-0

**********

Quelques échiquiers plus loin, avait lieu une partie sans enjeu, puisque ni moi, ni mon adversaire, avions la chance de décrocher la deuxième place. Une partie pour l'honneur! Ma bonne vieille anglaise (variante symétrique) fut utilisée (comme d'habitude) afin de me permettre d'annuler contre Sylvain Levasseur. La partie a été solide des deux côtés jusqu'à la finale où l'épuisement, sans doute, a occasionné des erreurs de part et d'autre. Une partie à multiples revirements où les deux adversaires ont mené chacun leur tour. Certains coups prometteurs ont été manqués, constatez les ravages potentiels des coups hypothétiques suivants: une vilaine dame blanche qui se poste en d2 lors du 23e coup, un sacrifice 24. Cxf6!, un vilain cavalier noir qui se poste en e2 lors du 36e coup ou encore un gênant 44. Ce6. En effet, des coups facilement détectables par l'ordinateur lorsque les positions sont ouvertes.


Ça chauffe!

Dominic Cournoyer (1548) - Sylvain Levasseur (1796)
1. c4 Nf6 2. Nf3 c5 3. g3 g6 4. Bg2 Bg7 5. O-O O-O 6. Nc3 Nc6 7. e3 d6 8. h3 Bd7 9. d4 cxd4 10. exd4 Qc8 11. Kh2 e5 12. dxe5 dxe5 13. Re1 Rd8 14. Qe2 Ne8 15. Nd5 Nc7 16. Bg5 Re8 17. Nf6+ Bxf6 18. Bxf6 Re6 19. Bg5 f6 20. Be3 Re8 21. Nd2 Kg7 22. Ne4 Rf8 23. Bc5 Rd8 24. Nd6 Qb8 25. Rf1 Ne6 26. Ba3 Ncd4 27. Qd3 Bc6 28. Bxc6 Nxc6 29. Rad1 Ncd4 30. Ne4 Qc7 31. Qc3 Rac8 32. Rd3 Qc6 33. Nd2 Rd7 34. f3 Rcd8 35. Rf2 Ng5 (diag.) 36. Nb3 Ndxf3+ 37. Rdxf3 Nxf3+ 38. Qxf3 e4 39. Qf4 Rd3 40. Be7 f5 41. Qe5+ Kg8 42. Bxd8 Rxd8 43. Nd4 Qxc4 44. Qe6+ Qxe6 45. Nxe6 Rd5 46. Nf4 Rd1 47. Kg2 Kf7 48. g4 g5 49. gxf5 gxf4 50. Rxf4 Rd2+ 51. Kg3 Rxb2 52. Rxe4 Rxa2 53. Rc4 Rb2 54. Rc7+ Kf6 55. Rxh7 Kxf5 56. h4 a5 57. Rh5+ Le don du pion a5 permet aux Blancs d'obtenir une nulle théorique ½-½

**********

Résultats:

Rang Nom Cote Score
1 Hugues Massé 2255.22 4.5/5
2 Réjean Tremblay 2183.22 4/5
2 Simon Laflamme 1961.19 4/5
2 Claude Lessard 1939.21 4/5
5 Serge Champetier 1981.20 3.5/4
6 Stéphane Beaudoin 2086.21 3/3
6 Bertrand Auger 1998.21 3/5
6 Richard Sauvé 1962.21 3/5
6 Daniel Bonneau 1944.21 3/4
6 Sébastien Benoît 1904.19 3/5
6 Paul Gignac 1870.18 3/5
6 Martin Glode 1779.19 3/5
6 Yvon Bluteau 1747.17 3/5
6 David Vallières 1598.15 3/5
6 Éric Gaudreau 1573.16 3/5
16 Benoît Arteau 1940.19 2.5/5
16 Sylvain Levasseur 1796.18 2.5/5
16 Samuel Bourassa 1730.17 2.5/5
16 Dominic Cournoyer 1548.15 2.5/5
20 Stéphane Drolet 2131.21 2/3
20 Dominic Coulon 1748.18 2/4
20 Alain Gagnon 1573.15 2/5
20 Daniel Lapointe 1562.16 2/5
20 Claude Boissinot 1543.17 2/5
20 Rémi Marois 1509.15 2/5
20 Jean Turcot 1485.16 2/5
20 Uwe Heilmann 1331.14 2/5
20 Éveline Dion-Laliberté 1303.13 2/5
29 François Gagnon 1535.15 1.5/3
30 René Filion 1541.15 1/3
30 Stéphane Lalonde 1481.14 1/5
30 Alain Monga 1400 1/5
30 Charles Tremblay 1183.11 1/4
30 Frédéric Tremblay 1074/4 1/5
35 Christian Dubé 1200 0.5/4
36 Richard Pineault 1200 0/2
36 David Bergeron S/C 0/5


La FQÉ a déjà coté ce tournoi! Vous pouvez consulter votre nouvelle cote à l'adresse suivante: http://www.fqechecs.qc.ca/index.php?typ=acteur&sc=fqe/cotes&sbj=appariementsFQE&prev=cote&notournoi=05205


Lundi prochain le 18 juillet, commencera le tournoi Estival 2 au Centre communautaire et culturel, 7575 Henri-Bourassa (coin 76e Rue), salle 20, Charlesbourg.