Youpi! Je reprends enfin la plume après un an d'absence. Eh oui, à défaut d'avoir un autre chroniqueur, vous devrez pendant un été de plus regarder les parties sans intérêt d'un chroniqueur arrogant. Ce n'est pas grave, au moins vous aurez les parties des premiers échiquiers également. 22 joueurs étaient présents pour la première ronde de l'Estival 1 à Charlesbourg. Ma tête ayant passé le cadre de porte de la salle de tournoi, de peine et de misère, j'ai pu prendre part à la compétition moi aussi.

Sur le premier échiquier, Claude Lessard avait un adversaire de taille. Malgré le fait que ce fut une partie de première ronde, les écarts de cotes entre les adversaires en ce soir du 19 juin, n'étaient pas si élevées. Malgré tout, cela n'a pas empêché Claude de gagner rapidement un pion contre Bertrand Fortier tôt dans la partie. Jolie combine, mais bon, c'est sûr qu'avec mon immense talent, moi aussi je l'aurais vu. Ensuite, tomba le pion blanc a4, pour mener tout droit à une finale sans espoir pour les Blancs.

Bertrand Fortier (1661) - Claude Lessard (2022)
Les Blancs abandonnent 0-1


Comme dit si bien Stéphane Beaudoin, il y en aura pas de facile, mais il y en a des plus faciles que d'autres. J'ignore si cette partie était une plus facile que d'autres, mais elle n'était tout de même pas si facile. Stéphane a pris l'avantage en faisant 16. Cxe6, jolie manoeuvre. Mais bon, tout de même je l'aurais vu facilement moi aussi.

Stéphane Beaudoin (1950) - Alain Monga (1643)
Les Noirs abandonnent 1-0



En effet, les favoris n'ont pas la tâche facile et ce, dès la première ronde du tournoi. Yvon n'a pas réussi à prendre l'avantage avant la finale où la zugwang infligé à son adversaire lui donnera enfin le chemin de la victoire. Le pion isolé d5 était la faiblesse qui a donné de grandes difficultés aux Blancs.

Ismaël Skakni (1577) - Yvon Poliquin (1884)
Les Blancs abandonnent 0-1



Bon, ben ce sera tout pour cette semaine. Hein? Euh? Quoi? Si je jouais? Oui... Quoi? Vous voulez voir ma partie? Euh, je ne sais plus trop où je l'ai mise. Quoi? Ah oui... sur le coin de la table, juste là? En effet, elle est là. Quoi? Vous voulez vraiment la voir? Bon ok... J'ai annulé contre Rémi Marois , malgré une ouverture anglaise ultra agressive. Admirez la férocité de l'attaque de la part de ce 1800 de cote ultra talentueux. C'est sans doute la malchance qui a fait en sorte que la victoire ne fut obtenu. En passant Rémi, félicitations. D'ailleurs, on se demandait hier à l'analyse si Fritz pouvait nous montrer si on avait manqué quoi que ce soit. Apparemment que non, le logiciel a donné l'égalité aux deux pendant toute la partie. C'est bon signe, on n'a rien manqué! On a donc vu tout ce que le logiciel a vu!

Dominic Cournoyer (1803) - Rémi Marois (1490)
Nulle ½-½

Bien que le tournoi soit commencé, il y a toujours possibilité de s'inscrire lundi prochain le 26 juin, puisque c'est un système suisse. La deuxième ronde commencera à 19h. L'adresse est la suivante: Centre communautaire et culturel, 7575 Henri-Bourassa (coin 76e Rue), salle 20, Charlesbourg.