Oui, les trois premiers échiquiers ont produit des parties nulles lors de la quatrième ronde du Montcalm 3. La lutte se resserre maintenant puisque, si Gaétan et moi demeurons les leaders pour l'instant, une meute de neuf joueurs s'est lancée à notre poursuite, comme vous le verrez en consultant les résultats affichés par André Bourassa dans une rubrique voisine.

Je tiens à souligner le gain de mon ami Bertrand Auger, son premier en quinze parties! Bertrand était en effet affligé d'une série noire de quatorze parties sans victoire, avant que Paul Cummins ne lui concède finalement un point entier jeudi soir.

Premier échiquier: Gaétan et moi avons joué une partie enlevante, quoique bien imparfaite. Au moins deux très mauvais coups de mon côté, 25.Ce4??, qui perdait la qualité, et 38.Dg7??, qui m'entraînait dans une bien mauvaise finale, alors que 38.Dh3+! (...Rd8 39.Ce6+ Txe6 40.Dxe6! Df8 m'aurait donné un grand avantage. Gaétan, lui, aurait sans doute pu mieux jouer tout de suite après avoir gagné la qualité, mais il y avait le zeitnot. 41...Tg2+!, qui aurait confiné mon roi à la première traverse, aurait sûrement été préférable, aussi, à 41...axb3+.

Richard Sauvé (2041) - Gaétan Lapierre (1778)

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 Fg7 4.e4 d6 5.f3 0-0 6.Fe3 e5 7.d5 Ce8 8.Fd3 Fh6 9.Dd2 Fxe3 10.Dxe3 f5 11.exf5 gxf5 12.0-0-0 Cd7 13.Cge2 Cc5 14.Fc2 f4 15.Df2 a5 16.g3 fxg3 17.hxg3 Ff5 18.Fxf5 Txf5 19.Rb1 Df6 20.f4 Dg6 21.Ra1 Cf6 22.Th4 a4 23.a3 Cg4 24.Df3 h5 25.Ce4 Cxe4 26.Dxe4 Cf2 27.Dc2 Cxd1 28.Dxd1 exf4 29.gxf4 Te8 30.Cd4 Tf7 31.f5 Dg3 32.Dxh5 Te1+ 33.Ra2 Rf8 34.Dh8+ Re7 35.f6+ Rd7 36.Th7 Dg6 37.Txf7+ Dxf7 38.Dg7 Dxg7 39.fxg7 Tg1 40.Ce6 c6 41.b4 axb3+ 42.Rxb3 cxd5 43.cxd5 Re7 44.Rb4 Rf6 45.Rb5 Re5 46.Rb6 Rxd5 47.Cc7+ Re5 48.Rxb7 Txg7 49.Rc6 Txc7+ 50.Rxc7 d5 51.a4 d4 52.a5 d3 53.a6 d2 54.a7 d1=D 55.a8=D Dd6+ 56.Rb7 Dd5+ 57.Ra7 Dxa8+ et nous n'avions plus qu'à nous serrer la main. ½-½.

Au deuxième échiquier, Jacquelin Perreault a bien tenu le coup dans une finale de tours avec un pion de moins contre Antoine Bérubé. Cette partie s'est terminée en tout dernier, après mon départ, aussi la choisirai-je peut-être pour garnir le rapport du tournoi dans Echec +.

Une autre partie bien disputée au troisième échiquier, où on a vu Michel obtenir une bonne finale, mais finalement se résigner à partager le point avec un François combatif:

François Moisan (1830) - Michel Ouellet (1838)

1.e4 d6 2.d4 Cf6 3.Cc3 g6 4.f4 Fg7 5.Cf3 c5 6.Fe2 cxd4 7.Cxd4 0-0 8.Fe3 Cbd7 9.Cb3 b6 10.Ff3 Fb7 11.0-0 Tb8 12.De2 Dc8 13.Tfe1 Tfe8 14.Tad1 Cc5 15.Fd4 Ce6 16.Fe3 Cd7 17.Cd4 Cxd4 18.Fxd4 Fxd4 19.Txd4 Dc5 20.Df2 e5 21.Td2 exf4 22.Dxc5 Cxc5 23.Txd6 Tbd8 24.Txd8 Txd8 25.Te2 Rg7 26.h4 Td4 27.a3 Cd7 28.Cd5 Fxd5 29.exd5 Rf6 30.Te4 Txe4 31.Fxe4 Re5 32.Ff3 Cf6 33.c4 Ce8 34.b4 Cd6 35.c5 bxc5 36.bxc5 Cb7 37.c6 Cd6 38.Rf1 h6 39.c7 Cc8 40.h5 Rd6 41.hxg6 fxg6 42.Fe4 g5 43.Rf2 Rxc7 44.Rf3 Rd6 45.Rg4 Ce7 46.Rh5 Cxd5 47.Rxh6 Cf6 48.Fb7 g4 49.Rg5 Re5 50.a4 a5 51.Fc6 g3 52.Rh4 Cd5 53.Rg4 Cb4 54.Fb7 Cc2 55.Rf3 Cd4+ 56.Rg4 Cb3 57.Rf3 Cd2+ 58.Rg4 et la nulle fut conclue. ½-½.

Voici une première partie décisive: Bertrand connaissait un excellent tournoi jusque là, mais il s'est retrouvé dans une position trop passive contre Claude. Le tout s'est terminé par un mat-surprise.

Claude Lessard (1948) - Bertrand Fortier (1621)

1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 Cf6 4.Cc3 Fe7 5.Ff4 c6 6.e3 0-0 7.Fd3 dxc4 8.Fxc4 Cd5 9.Fxb8 Txb8 10.0-0 b5 11.Fd3 a6 12.Tc1 Fb7 13.Ce4 Tc8 14.Cc5 Fxc5 15.Txc5 Cf6 16.Ce5 Cd7 17.Cxd7 Dxd7 18.Dc2 g6 19.Fe4 Tc7 20.Tc1 Tfc8 21.h4 De7 22.g3 Rg7 23.b4 h6 24.a4 bxa4 25.Dxa4 g5 26.hxg5 hxg5 27.Da1 Df6 28.Da5 g4 29.Tg5+ Rf8 30.Txg4 De7 31.Th4 Re8 32.Dc5 Rd7 33.Dxe7+ Rxe7 34.Tc5 Rd6 35.Ta5 Ta8 36.Th7 Tb8 37.Fd3 Fc8 38.Fxa6 Fxa6 39.Txa6 Txb4 40.Ta8 Tb1+ 41.Rg2 Tcb7 42.Tf8 T7b2 43.Thxf7 Te1 44.Td8 mat. 1-0.

Au cinquième échiquier, Jean-François a tranquillement accumulé du matériel en plus, et il a fait valoir sa pièce supplémentaire en finale, stoppant à temps les pions passés liés de Réal:

Jean-François Dion (1928) - Réal Bisson (1743)

1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.Ff4 Fg7 4.h3 c5 5.c3 0-0 6.e3 cxd4 7.exd4 d6 8.Fd3 Cc6 9.0-0 Db6 10.Db3 Dxb3 11.axb3 Cd5 12.Fg3 e5 13.Fe4 Cf4 14.Te1 d5 15.Fxf4 dxe4 16.Cxe5 Cxe5 17.Fxe5 f6 18.Ff4 Te8 19.f3 g5 20.Fh2 e3 21.Cd2 Ff5 22.Cc4 Fc2 23.Cxe3 Fxb3 24.Cf5 a6 25.Cd6 Txe1+ 26.Txe1 b5 27.Ce4 Rf7 28.g4 Rg6 29.Ta1 Fd5 30.Rf2 f5 31.Cc5 a5 32.Te1 f4 33.Ce6 Ta7 34.h4 h6 35.Cc5 b4 36.hxg5 hxg5 37.Ce6 bxc3 38.bxc3 Ff6 39.Fg1 a4 40.Cc5 a3 41.Ta1 a2 42.Re2 Ta3 43.Ce4 Fe7 44.Rd2 Ta5 45.Rc2 Tb5 46.Cd2 Ta5 47.c4 Fc6 48.Rb2 Fa3+ 49.Rb3 Fc1 50.Ce4 Ta3+ 51.Rc2 Txf3 52.d5 Fd7 53.Rxc1 Fxg4 54.Rb2 Ff5 55.Cc3 g4 56.Txa2 Tf1 57.Ta1 Txa1 58.Rxa1 g3 59.Ce2 Rg5 60.Fa7 Rg4 61.Fb8 Rf3 62.Cd4+ Re4 63.Cxf5 Rxf5 64.d6 Re6 65.d7 Rxd7 66.Fxf4 g2 67.Fe3 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Pour terminer, une partie qui demeure une énigme pour moi: Je ne comprends pas pourquoi Francis a abandonné contre Simon. Après 24.Tfb1 par exemple, sur 24...Dh1+ ou Dh2+, 25.Rf2. Sur 24...Dg3 25.De1 et je ne vois pas d'avantage réel pour les Noirs. Je suis sans doute en train de me ridiculiser. Mais si ce n'est pas le cas, que Francis se console: J'ai abandonné au moins deux parties égales à cause d'hallucinations ces dernières années: L'une contre Christian Richard et l'autre contre Félix Leriche.

Francis Thériault (1607) - Simon Laflamme (1896)

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 Fg7 4.e4 d6 5.Cf3 0-0 6.Fe2 e5 7.d5 a5 8.0-0 Ca6 9.b3 Ch5 10.Ce1 Cf4 11.Fb2 Cxe2+ 12.Dxe2 f5 13.f3 Cc5 14.Cd3 Cxd3 15.Dxd3 f4 16.a3 g5 17.b4 g4 18.c5 Tf6 19.De2 Tg6 20.Rh1 g3 21.Rg1 gxh2+ 22.Rxh2 Dh4+ 23.Rg1 Th6 et les Blancs abandonnèrent (?) 0-1.

N'oubliez pas que ces parties devraient être disponibles sur "applet" aujourd'hui même, grâce à notre ami André Bourassa. Voyez son site:

club_echecs_montcalm.tripod.com