En effet, dans la première ronde du Montcalm 2, nouveau tournoi qui s’est mis en route jeudi soir le 13 octobre, les parties des trois premières sections (il y en a sept dans ce tournoi rotation regroupant 42 joueurs) ont donné chacune une victoire, une partie nulle bien disputée et… une partie nulle où l’un des protagonistes l’a échappé belle !

Voici tout d’abord les trois parties jouées dans la section A :

Antoine a pris les commandes, étant le seul à décrocher un point entier. Il ne s’est pas pressé pour cueillir la pièce que Claude ne pouvait plus sauver, entre le 25è et le 30è coup :

Antoine Bérubé (2107) – Claude Lessard (2040)

1.e4 b6 2.d4 Fb7 3.Fd3 e6 4.Cf3 c5 5.c3 d5 6.e5 cxd4 7.cxd4 Fb4+ 8.Cbd2 Ce7 9.a3 Fxd2+ 10.Fxd2 Cbc6 11.De2 Cg6 12.h4 Cge7 13.Fe3 Tc8 14.Cg5 Cf5 15.Fxf5 exf5 16.Df3 Dd7 17.0-0 h6 18.Ch3 Ca5 19.Cf4 0-0 20.Ch5 De6 21.Cg3 Tc2 22.Cxf5 Rh7 23.Tac1 Tfc8 24.Cd6 Txc1 25.Txc1 Txc1+ 26.Fxc1 f6 27.b4



…fxe5 28.dxe5 Dxe5 29.Ff4 Da1+ 30.Rh2 Df6 31.Dd3+ Rh8 32.Fg3 Cc4 33.Cxb7 De6 34.Df3 Dd7 35.Cd6 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

On ne donnait pas cher de la peau de Bertrand, qui avait dû céder plusieurs pions à François, mais ce dernier a laissé filer notre Houdini, ne voyant pas venir la collaboration tour et cavalier qui a permis à Bertrand de s’en tirer :

Bertrand Auger (1960) – François Caire (2248)

1.Cf3 Cf6 2.g3 b6 3.Fg2 Fb7 4.0-0 e6 5.c4 Fe7 6.b3 0-0 7.Fb2 c5 8.d4 cxd4 9.Dxd4 Cc6 10.Dd2 Dc7 11.Cc3 a6 12.Tac1 Tad8 13.Cd5 exd5 14.cxd5 Db8 15.dxc6 dxc6 16.Dc2 Cd5 17.Cd4 Fc5 18.Cf5 f6 19.e4 Cb4 20.Dc4+ Rh8 21.Fa3 a5 22.Tfd1 Fa6 23.De6 De5 24.Dxe5 fxe5 25.Fxb4 axb4 26.Ff1 Fxf1 27.Rxf1 Txd1+ 28.Txd1 g6 29.Ch4 Txf2+ 30.Re1 Txh2 31.Td7 Ff2+ 32.Rf1 Fxg3 33.Cg2 Th1+ 34.Re2



…Tc1 35.Ce3 h5 36.Cc4 Ff4 37.Cd6 h4 38.Ce8 Rg8 39.Cf6+ Rf8 40.Ch7+ et la nulle fut conclue, les Noirs ne pouvant échapper à cet échec perpétuel. 1/2-1/2.

De leur côté, Michel et Vladimir ont fait nulle aussi, mais dans une partie plus équilibrée, car il n’est pas clair que l’un ou l’autre ait jamais détenu un véritable avantage :

Michel Valley (2021) – Vladimir Gaspariants (2254)

1.d4 Cf6 2.c4 d6 3.Cc3 Cbd7 4.Fg5 h6 5.Fh4 g5 6.Fg3 Ch5 7.e3 Cxg3 8.hxg3 Fg7 9.Dc2 c5 10.0-0-0 a6 11.Cf3 Rf8 12.dxc5 dxc5 13.Cd2 b6 14.Cde4 Fb7 15.f4 gxf4 16.gxf4 Dc7 17.Fe2 Cf6 18.Ff3 Cxe4 19.Fxe4 e6 20.Dd3 Fxe4 21.Dxe4 Tb8 22.Td2 Fxc3 23.bxc3 Re7 24.Thd1 Tbd8 25.f5 Txd2 26.Txd2 Dg3 27.Td1 Df2 28.fxe6 fxe6 29.De5 Tf8 30.Td2 Df1+ 31.Rc2 Tf2 32.Dg7+ Re8 et la nulle s’imposa. 1/2-1/2.

Passons maintenant à la section B. Ici aussi, un seul vainqueur, Paul, qui a fini par gagner le très mauvais fou dont Pierre était affligé depuis longtemps :

Paul Marquis (1856) – Pierre Lemieux (1899)

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Fe7 5.e5 Cfd7 6.Fxe7 Dxe7 7.Dg4 g6 8.Cf3 a6 9.Fd3 c5 10.0-0 cxd4 11.Ce2 Cc6 12.Df4 Cc5 13.Cexd4 Cxd3 14.cxd3 h6 15.Cxc6 bxc6 16.Tfc1 Fb7 17.b4 a5 18.a3 g5 19.Dd4 0-0 20.Tab1 axb4 21.axb4 Tfc8 22.h4 gxh4 23.Tc5 Rh7 24.Cxh4 Dg5 25.Cf3 Dg6 26.Tbc1 Ta3 27.T5c3 Tg8 28.g3 Txc3 29.Txc3 Dh5 30.Rg2 Tg4



31.Db6 Fa8 32.Ta3 Tg8 33.Ta7 d4 34.Da5 Tg7 35.Txa8 Dg4 36.Dd8 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Faisant face à Gaétan, j’étais heureux d’avoir gagné la qualité tôt dans la partie quand le ciel, en la personne d’un rouleau compresseur de pions centraux noirs, soutenus par une terrible paire de fous, m’est tombé sur la tête. Gaétan s’est cependant trouvé à court de temps, indécis quant à la recette qu’il allait choisir pour faire cuire ma viande. 40…Tc8, par exemple, menait sans doute à un gain facile.

Richard Sauvé (1875) – Gaétan Lapierre (1874)

1.d4 d6 2.c4 c5 3.d5 e5 4.e4 Cf6 5.Cc3 Fe7 6.Fd3 0-0 7.Cf3 a6 8.Fe3 Cbd7 9.0-0 Tb8 10.Tb1 b5 11.cxb5 axb5 12.Cxb5 Cxe4 13.Ca7 Cef6 14.Cc6 De8 15.Cxb8 Cxb8 16.Db3 ? Ca6 17.Fxa6 ? Fxa6 18.Tfe1 Da8 ! 19.Tbd1 Fb7 20.Fg5 Fxd5 21.Dc2 Dxa2 22.Ta1 Db3 23.Dxb3 Fxb3 24.Ta7 Te8 25.Ch4 Fe6 ! 26.Td1 h6 27.Fc1 e4 28.g3 d5 29.Cg2 d4 30.Ff4 Cd5 31.Fd2 g5 32.Tc1 Tb8 33.Tb1 c4 34.Fc1 c3 35.b3 Ff6 36.Ta2 Cb4 37.Te2 d3 38.Txe4 d2 39.Fxd2 cxd2 40.Ce3 Td8 ?



41.Txb4 Fc3 42.Ta4 Fd4 43.Cc4 Fc3 44.Ce3 Fd4 45.Cc4 Fc3 46.Ce3 et la nulle fut conclue, aucun de nous deux ne pouvant trouver mieux que cette répétition. 1/2-1/2.

Clément L’Heureux et Jean-François Dion ont également partagé le point, mais une méprise a fait en sorte qu’aucun de ces deux joueurs ne possédait une copie carbone, alors que leurs voisins en détenaient deux. Je ne puis donc afficher leur partie ici.

Dans la section C, même scénario : Un seul vainqueur, Paul Cummins, qui fait décidément parler de lui ces derniers temps. Paul a eu le meilleur sur Sébastien, après avoir mis à mal le couvert du roi de ce dernier :

Sébastien Caron (1797) – Paul Cummins (1787)

1.d4 d5 2.Cc3 Cf6 3.Fg5 Cbd7 4.g3 c6 5.Fg2 Db6 6.Tb1 e5 7.dxe5 Cg4 8.Ch3 h6 9.Fd2 Cdxe5 10.b3 Cf6 11.0-0 Fe7 12.Cf4 Ff5 13.Cd3 Cg6 14.Ca4 Dc7 15.Cf4 0-0 16.f3 b5 17.Cxg6 Fxg6 18.Cb2 Db6+ 19.Rh1 Tad8 20.Cd3 Fd6 21.De1 Db8 22.Fb4 Fxd3 23.Fxd6 Dxd6 24.cxd3 d4 25.Tc1 Cd5 26.f4 Cc3 27.Txc3 dxc3 28.Dxc3 c5 29.f5 f6 30.Da5 a6 31.Fb7 De5 32.Fe4 Td6 33.Dc7 Tfd8 34.Rg2 Db2 35.Tf4 Dxe2+ 36.Rh3 T6d7 37.Dxc5 Dxa2 38.Db4 Td4 39.De7 Dxb3 40.Fb7 Dxd3 41.Txd4 Dxd4 42.De6+ Rh7 43.Dxa6 Dd1 44.Dxb5 Dh5+ 45.Rg2 Td2+ 46.Rf1 Dd1 mat. 0-1.

Jacquelin et François n’ont pas fait de maître dans cette espagnole :

Jacquelin Perreault (1766) – François Moisan (1814)

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.0-0 Fe7 6.Te1 b5 7.Fb3 0-0 8.a4 b4 9.d4 d6 10.c3 a5 11.h3 h6 12.Cbd2 Te8 13.d5 Cb8 14.cxb4 axb4 15.Cc4 Cbd7 16.Fc2 Cf8 17.Fe3 Fd7 18.b3 Cg6 19.Dd2 Db8 20.Rh2 Ch5 21.g3 Rh7 22.De2 Cf6 23.Fd3 Dc8 24.Df1 Tf8 25.Ccd2 Cg8 26.Tec1 f5 27.exf5 Fxf5 28.a5 Cf6 29.Fxf5 Dxf5 30.Dc4 e4 31.Cd4 Dxd5 32.Dxd5 Cxd5 33.Cxe4 Cxe3 34.fxe3 c5 35.Cc6 Ta6 36.Cxe7 Cxe7 37.Td1 Tfa8 et l’on préféra s’en tenir là. 1/2-1/2.

Le second vainqueur de la section C aurait dû être François Dorion, qui avait une bonne pièce de plus jusqu’à ce qu’il la redonne au 32è coup, ne se méfiant pas assez, lui aussi, de la combinaison qu’Alexandre lui préparait :

François Dorion (1769) – Alexandre Filiatrault (1826)

1.e4 c5 2.Cc3 Cc6 3.f4 g6 4.Cf3 Fg7 5.Fc4 e6 6.0-0 Cge7 7.f5 gxf5 8.d3 d5 9.exd5 exd5 10.Fb5 d4 11.Ce2 Fd7 12.Cg3 Ce5 13.Fxd7+ Dxd7 14.Ch5 Cxf3+ 15.Dxf3 Tg8 16.Fh6 Fh8 17.Fd2 0-0-0 18.b4 cxb4 19.Fxb4 Cd5 20.Fd2 Ce3 21.Tf2 Dd5 22.Dh3 Tg5 23.c3 Fe5 24.cxd4 Tdg8 25.Fxe3 Fxd4 26.Tc1+ Rb8 27.Cf4 De5 28.Fxd4 Dxd4 29.Df3 Tg4 30.Rf1 Ra8 31.Tb1 Tb8



32.h3 ?? (32.g3 gagnait sans doute) Txf4 33.Dxf4 Dxd3+ 34.Rg1 Dxb1+ 35.Rh2 Te8 36.Dc7 a6 37.Dxf7 Te1 38.Df8+ Ra7 39.Dc5+ Db6 40.Dxf5 Dd6+ 41.g3 et la nulle fut conclue. 1/2-1/2.