RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chacune d’elle sur le diagramme qui lui est attribué.

Il porte un joli nom, Saturne, mais c'est un dieu fort inquiétant. (Georges Brassens)

Saturne, père du Temps: C'est grâce à un coup de main de sa part que Daniel Bonneau, notre ex-animateur, a pu prendre seul la tête du Montcalm 3, jeudi soir dernier.

Menant les pièces blanches contre la défense Pirc de Daniel, Gaétan a gagné un pion, l'a rendu et s'est retrouvé sur la défensive alors que les deux joueurs ne disposaient plus guère que de l'incrémentation comme réserve de temps. Gaétan, qui avait déjà frôlé le précipice au cadran (quelques secondes à jouer seulement) à quelques reprises déjà, ne s'est pas décidé assez vite à jouer son 56è coup, et Saturne a frappé:


0-1

Puisqu'il le faut, passons au deuxième échiquier maintenant. Je ne suis pas fier de l'horrible gaffe que j'ai commise au 16è coup, abandonnant un pion central à Sébastien. Sébastien ne doit pas être très fier non plus d'avoir été incapable de gagner cette partie alors qu'il disposait, en plus de ce pion, d'une qualité que je lui avais abandonnée dans le vil espoir de trouver du contre-jeu. Comme on dit souvent: Nous tâcherons de faire mieux la prochaine fois.


1/2-1/2

Au troisième échiquier, Claude a pris sa revanche sur Dom qui l'avait battu lundi dernier à Charlesbourg. Notez la position étrange après le huitième coup blanc.


1-0

Au quatrième échiquier, une lutte endiablée entre André et François. Les Noirs venaient de gagner une pièce pour quelques pions, quand ils se sont rendus compte qu'ils devaient la rendre immédiatement. La partie nulle fut alors conclue.


1/2-1/2

Enfin, au cinquième échiquier, Bertrand avait trop d'expérience pour le jeune Gabriel. Comme on dit encore: C'est le métier qui rentre! Mais je parierais que Gabriel sera un tout autre joueur dans moins d'un an.


1-0