Trente-quatre joueurs ont entamé le troisième tournoi de la saison 2005-2006 des Loisirs Montcalm, jeudi soir dernier. Nul doute que la quarantaine sera atteinte la semaine prochaine, grâce à ceux qui se joindront à nous en prenant un « bye » pour la première ronde.

Aucune surprise lors de cette première ronde : Tous les favoris ont gagné, à commencer par maître François qui a pris bien soin d’Etienne, un joueur dangereux contre qui j'avais mordu la poussière au printemps dernier. Etienne avait aussi, lors du Montcalm 1 de cet automne, poussé Bertrand Auger dans les câbles avant de se contenter d’une partie nulle.

François Caire (2230) – Etienne Guay (1620)

1.d4 Cf6 2.Cc3 d5 3.Fg5 e6 4.e4 dxe4 5.Cxe4 Fe7 6.Fxf6 gxf6 7.Cf3 b6 8.Fb5+ Cd7 9.Fc6 Tb8 10.Dd2 h6 11.d5 f5 12.Cg3 Ff6 13.0-0 Rf8 14.dxe6 fxe6 15.Tad1 Th7 16.Tfe1 Fa6 17.Fxd7 Fg5 18.Dc3 Txd7 19.Dh8+



et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Au deuxième échiquier, Eric a fait de son mieux contre Nicolas, mais il a laissé échapper une pièce, gaffe mortelle pour un jongleur :

Eric Dumont (1609) – Nicolas Audet-Bouchard (2193)

1.f4 d5 2.Cf3 c5 3.b3 Cc6 4.Fb2 Cf6 5.e3 g6 6.Fe2 Fg7 7.0-0 0-0 8.De1 d4 9.exd4 cxd4 10.Ca3 Cd5 11.Dh4



…d3 12.Fxg7 dxe2 13.Fxf8 exf1=D+ 14.Txf1 Dxf8 15.c4 Cf6 16.Cc2 Ff5 17.Ce3 Fd3 18.Te1 Td8 19.g4 Cd4 20.Cxd4 Txd4 21.g5 Ch5 22.Cd5 e6 23.Df2 Dc5 24.Te5 exd5 25.b4 Dxc4 et les Blancs abandonnèrent. 0-1.

Au troisième échiquier, Christian nous a montré ce qu’un joueur de sa trempe pouvait tirer d’une finale où Hicham semblait avoir, à première vue, ses chances :

Christian Marquardt (2069) – Hicham Zroud (1561)

1.d4 Cf6 2.Fg5 Ce4 3.h4 d5 4.Cbd2 Cxg5 5.hxg5 Ff5 6.Cgf3 Cc6 7.c4 e5 8.dxe5 dxc4 9.e4 Fg4 10.Fe2 Fb4 11.0-0 Fxd2 12.Cxd2 Fxe2 13.Dxe2 Dxg5 14.Cxc4 0-0-0 15.f4 Dg6 16.Tac1 Rb8 17.Tfd1 h5 18.Txd8+ Txd8 19.Cd2 Dg3 20.Tf1 Dd3 21.Dxd3 Txd3 22.Cf3 Cd4 23.Cg5 f6 24.e6 Cc6 25.Cf3 Te3 26.Te1 Txe1+ 27.Cxe1 f5 28.exf5 Ce7 29.Cf3 Cxf5



30.Ch4! Ce7 31.f5 Rc8 32.Rf2 c5 33.Rf3 Rc7 34.Rf4 Rd6 35.Rg5 b5 36.Rxh5 Cxf5 37.Cxf5+ Rxe6 38.Cxg7+ Re5 39.g4 c4 40.Cf5 Re4 41.Cd6+ Rd3 42.Cxb5 Rc2 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Au quatrième échiquier, Bertrand ne semblait pas content de sa partie. Alain aurait-il pu conserver le pion qu’il avait pris au 9è coup ? Il a en tout cas perdu pied par la suite :

Alain Monga (1497) – Bertrand Auger (2004)

1.e4 e6 2.d4 d5 3.exd5 exd5 4.Ff4 Cf6 5.Cd2 Fe7 6.Fd3 0-0 7.c3 Te8 8.Ce2 c5 9.dxc5 Cc6 10.Cb3 Fg4 11.Dc2 Ff8 12.f3 Fh5 13.0-0-0 b6 14.Cd4 Cxd4 15.cxd4 bxc5 16.Fb5 Fg6 17.Df2 cxd4 18.Cxd4 Tc8+ 19.Cc2 Txc2+ 20.Dxc2 Fxc2 21.Rxc2 Te6 22.Fd2 Db6 23.Fa4 Fb4 24.Rb1 Te2 25.Fxb4 Dxb4 26.Fb3 Te5 27.Tc1 g6 28.Tc8+ Rg7 et les Noirs gagnèrent. 0-1.

Quelques joueurs ont oublié de me remettre la copie carbone de leur partie. Voici cependant celle que Dom nous a présentée sur le babillard de quebecechecs. Une côtelette, comme il dit :

Denis Emond (1053) – Dominic Cournoyer (1682)

1.e4 f6 2.d4 Rf7 3.Cc3 e6 4.a3 b6 5.Fd3 Fb7 6.De2 Cc6 7.Cf3 g6 8.Fe3 Fg7 9.O-O-O a6 10.Fc4 b5 11.Fb3 De7 12.d5 Ca5 13.dxe6+ dxe6 14.Fa2 Td8 15.Td2 Ch6 16.h3 Txd2 17.Dxd2 Td8 18.Cd4 Cg8 19.Td1 c5 20.Ccxb5 axb5 21.Dxa5 cxd4 22.Ff4 Dd7 23.De1 Ce7 24.f3 Cc6 25.Td2 Ce5 26.Dd1 Cc4 27.Td3 Rf8 28.Rb1 e5 29.Fc1 Fa6 30.Fd2 Cxd2+ 31.Dxd2 Dd6 32.b4 Fc8 33.Fd5 Fe6 34.Fxe6 Dxe6 35.f4 Rg8 36.Df2 Dc6 37.Dd2 Dxe4 38.g3 Fh6 39.Rb2 Dd5 40.Df2 e4 41.Td1 Fg7 42.Dd2 f5 43.h4 Dc4 44.Rb1 Ta8 45.Dc1 e3 46.Td3 Tc8 47.Dd1 Ta8 48.Rc1 Da2 49.Tb3 Da1+ 50.Tb1 Dxa3+ 51.Tb2 d3 52.Dxd3 Da1+ 53.Tb1 Dxb1+ et les Blancs abandonnèrent. 0-1.