Le second tournoi estival de Charlesbourg a profité lundi soir dernier de l'arrivée de huit nouveaux joueurs, absents lors de la première ronde: François Caire, Stéphane Beaudoin, Martin Glode, Claude Rouleau, François Crépeault, Uwe Heilmann, Miguel Levasseur et Réal Bouchard. Ce qui nous fait 44 joueurs en tout, un autre beau succès de participation.

Au premier échiquier, on a pu observer la partie suivante (commentaires de Fritz):

Jacques Faille - Benoît Arteau

1.e4 c5 2.Cc3 Cc6 3.g3 g6 4.Fg2 Fg7 5.d3 e6 6.Fe3 d6 7.Cge2 Cge7 8.0-0 0-0 9.Dd2 Tb8 10.a4 (10.d4!?) a6 11.Fh6 d5?! (11...Fxh6! La dame blanche sera plutôt égarée que dangereuse en h6: Les autres pièces blanches ne sont pas prêtes à la soutenir.) 12.Fxg7 Rxg7 13.exd5 Cxd5? (13...exd5 avec égalité.) 14.Ce4? (14.Cxd5! exd5 15.Dc3+ et les Blancs gagnaient le pion c5.) b6 15.Tad1 Fb7 (La position est redevenue égale.) 16.c4 Cdb4 17.d4 Cxd4 18.Cxd4 Dxd4 19.Df4!? (Sacrifice de pion tout-à-fait correct. 19.Dxd4 était bon aussi, pour l'égalité.)...Cd3 20.Txd3! (Ce sacrifice de qualité donne l'échec perpétuel aux Blancs.) Dxd3 21.De5+ Rh6 22.Dg5+ Rg7 23.De5+ Rh6 24.Cf6?? (Trop ambitieux: Il fallait se contenter de la nulle.) Dd4! 25.Dxd4 cxd4 26.Cd7 Fxg2 27.Rxg2 Tfc8 et les Noirs offrent la nulle (?) que les Blancs s'empressent d'accepter: La finale de tours avec un pion de moins leur laissait peu d'espoir mais surtout, on ne voit pas comment les Noirs auraient pu perdre. 1/2 - 1/2

Claude Lessard était en fort mauvaise posture quand j'ai quitté, avec deux bons pions de moins. Sans doute s'est-il démené comme un beau diable, car les résultats disponibles sur une autre rubrique nous apprennent que Sébastien Caron n'a pu avoir raison de lui. Le dangereux Mathieu Godbout a pour sa part vaincu notre arbître Gaétan Lapierre. A propos, bravo à Gaétan qui a obtenu l'usage d'une salle attenante pour les analyses d'après partie. Excellente initiative!

Six joueurs conservent un score parfait de deux points, et ils sont suivis d'une redoutable cohorte menée par Caire, Beaudoin et Lessard, un demi-point derrière seulement. La suite au prochain épisode!