Excuse échiquéenne de la semaine
J’étais dans une finale dame contre pion, mais par malchance, c’est moi qui avais le pion.


Voilà cinq titres qui correspondent à chacune des parties de la chronique. Vous choisissez le titre que vous voulez, ça m’est égal. «La sagesse remporte le tournoi», «Au voleur!», «Arnaques réfutées», «Cournoyer s’en sauve encore» ou «Boulianne en grande forme».

Ah, si jeunesse savait! Martin Fecteau a remporté haut la main le tournoi Estival 2 à Charlesbourg avec une fiche parfaite de 5/5, devançant d’un point et demi ses plus proches rivaux! Plusieurs belligérants se sont partagés la deuxième place avec une fiche respectable de 3.5/5. Richard Sauvé, Simon Laflamme, Yvon Bluteau, moi (oups non, comme ça : MOI), Alain Monga et Gabriel Boulianne étions extrêmement tassés lorsque nous avons dû nous mettre sur la marche de la deuxième place du podium pour la prise de photo officielle. Ensuite, suivent avec 3/5 Réal Bisson et Claude Lessard qui a gagné une lutte féroce en dernière ronde.

Commençons tout d’abord par l’échiquier principal. Après un début de partie sans histoire, le coup 21. f5! a mis le fou noir posté en h3 dans l’embarras. Martin manœuvra suffisamment bien pour finalement gagner ce fou sans compensation pour les Noirs. En plus d’avoir une pièce de plus, les Blancs ont une excellente position,.ce qui forcera l’adversaire à abandonner quelques coups plus tard.

Martin Fecteau (1952) – Simon Laflamme (1970)
Les Noirs abandonnent 1-0



Alain Monga a démontré ses prouesses tactiques face à Yvon Bluteau. Tout d’abord, 11…g5! gagna forcément le fou, ensuite 25…Txe6 a permis à l’attaque noire de récupérer suffisamment de matériel pour que le sacrifice en vaille la peine. Finalement, 36…Td3 donnera un net avantage aux Noirs qui en faisant échec, coupent la diagonale b1-h7, ce qui permettra à la dame de capturer le cavalier. Hélas pour Alain, malgré son avantage écrasant d’une tour et une pièce mineure, Yvon a subtilement planifié un pat qui a fonctionné! En effet, Yogi Berra a raison, «ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini». Excellent tournoi pour Alain Monga qui termine avec 3.5/5, le seul qui l’a vaincu c’est évidemment MOI.

Yvon Bluteau (1799) – Alain Monga (1705)
Pat forcé! ½-½

Pas facile de percer la défense de Richard Sauvé. Bertrand Fortier a bien essayé d’en venir à bout à l’aide de sacrifices, mais sans succès. Bien entendu, ce matériel sacrifié sans compensation mène tout droit à la défaite pour les Noirs, ce qui les incite à abandonner. Malgré sa fiche de 3.5/5, Richard a gagné toutes ses parties étant donné qu’il a pris deux byes.

Richard Sauvé (2037) – Bertrand Fortier (1661)
Les Noirs abandonnent 1-0





Dom Cournoyer est fini? Ne vous inquiétez pas pour lui, il s’en sort toujours quand il est fini! Le gambit Staunton d’Éric Gaudreau a mené à une belle bagarre tactique que j’ai finalement gagnée au temps. Je croyais avoir une victoire facile après m’être débarrassé de deux de ces pièces en échange d’une seule tour, mais j’ai finalement réalisé que j’avais encore beaucoup de travail à faire quand l’artillerie lourde a été triplée sur la colonne f. Éric termine le tournoi avec 2.5/5, le seul qui l’a vaincu, c’est évidemment MOI.

Éric Gaudreau (1636) – Dominic Cournoyer (1796)
Les Noirs gagnent au temps 0-1




Gabriel Boulianne a décidé de jouer une partie nettement meilleure que la semaine dernière. Après avoir obtenu un net avantage positionnel, il est passé à l’attaque en détruisant la position adverse avec sa paire de fous. Ensuite, l’artillerie lourde et la cavalerie feront le reste du travail sans difficulté. Excellent tournoi pour Gabriel Boulianne qui termine avec 3.5/5, le seul qui l’a vaincu c’est évidemment MOI. Ben quoi? C’était ma dernière chronique de l’été, j’en profite pour fanfaronner un peu!

Jocelyn Côté (1721) – Gabriel Boulianne (1523)
Les Blancs abandonnent 0-1






Classement final :

Rang Nom Cote R1 R2 R3 R4 R5 Score
1 Martin Fecteau 1952.20 +13 +11 +10 +4 +3 5
2 Richard Sauvé 2037.21 =0 +18 +5 -0 +13 3.5
3 Simon Laflamme 1970.20 +27 +21 =0 +16 -1 3.5
4 Yvon Bluteau 1799.17 +25 +9 +16 -1 =6 3.5
5 MOI 1796.18 +7 +6 -2 =10 +14 3.5
6 Alain Monga 1705.17 +20 -5 +15 +9 =4 3.5
7 Gabriel Boulianne 1523.15 -5 +20 +28 =11 +17 3.5
8 Claude Lessard 2010.21 =0 +23 -11 =0 +20 3
9 Réal Bisson 1682.17 +29 -4 +25 -6 +19 3
10 Gaétan Lapierre 1886.20 +24 +12 -1 =5 -0 2.5
11 Nelson Gago 1773.18 +22 -1 +8 =7 -0 2.5
12 Samuel Bourassa 1721.18 +19 -10 =14 -13 +22 2.5
13 Bertrand Fortier 1661.16 -1 +22 =21 +12 -2 2.5
14 Éric Gaudreau 1636.16 =0 =0 =12 +24 -5 2.5
15 Claude Boissinot 1632.17 -16 +26 -6 =22 +21 2.5
16 Yvon Poliquin 1924.19 +15 +17 -4 -3 -0 2
17 Jocelyn Côté 1721.18 +26 -16 +24 -0 -7 2
18 Michel Vadnais 1642.16 =0 -2 =0 -0 +23 2
19 André Boutin 1225.14 -12 -24 +29 +25 -9 2
20 Denis Émond 1047.11 -6 -7 +26 +28 -8 2
21 David Vallières 1769.17 +28 -3 =13 -0 -15 1.5
22 Régis Bellemare 1401.14 -11 -13 +23 =15 -12 1.5
23 Nicolas Leblanc 1224.13 =0 -8 -22 +29 -18 1.5
24 Joseph Vadlovo 1623 -10 +19 -17 -14 -0 1
25 Adil Nafii 1540/5 -4 +29 -9 -19 -0 1
26 Jacques Filiatrault 1090/10 -17 -15 -20 -0 +29 1
27 François Gagnon 1667.16 -3 =28 -0 -0 -0 0.5
28 Richard Verreault 1270.14 -21 =27 -7 -20 -0 0.5
29 Patrick Godbout S/C -9 -25 -19 -23 -26 0



C'était le dernier tournoi estival en 2006 à Charlesbourg. Le club ferme ses portes lundi prochain pour reprendre ses activités le vendredi 1er septembre 2006 lors du tournoi Mémorial Robin-Girard, inscriptions à 18h, première ronde à 19h. Centre culturel et communautaire de Charlesbourg, 7575 boulevard Henri-Bourassa à Québec. Au coin de la 76e rue, métrobus #801, station 76e rue. Les prix seront garantis!