Certains d'entres vous le savent peut-être, mais il y a une vie en dehors des échecs. Les obligations familiales et professionnelles m'obligent de plus en plus à me soustraire de la tâche que je m'étais assignée de vous tenir au courant des péripéties scabreuses sur les soixante-quatre cases au Club d'échecs de Charlesbourg. Fort heureusement, en mon absence, les lecteurs de notre formidable site peuvent compter sur l'expert Richard Sauvé qui nous transmet cordialement ses observations. Les voici donc, agrémentées de quelques précisions et petits changements éditoriaux qui n'ont pour but que de faciliter la lecture (Ah oui, Richard, j'ai aussi enlevé toutes les insultes et propos calomnieux faits à l'endroit des autres joueurs).

Richard Sauvé : "Une nulle épique lundi soir pour Claude et moi: J'ai pensé pendant la partie que le vent avait changé de côté deux ou trois fois, mais je crois maintenant que Claude n'a jamais été vraiment en danger. Moi si, en revanche. Claude aurait pu gagner un pion dans l'ouverture, mais il a, je crois, grandement surestimé le contre-jeu que j'aurais obtenu. Plus tard, j'ai "gagné" la qualité, mais au prix de deux pions, et j'ai alors cru à tort posséder une initiative gagnante. L'échange des dames m'a ramené à la raison et à la nécessité de défendre une finale inférieure. Ce que j'ai pu faire, avec l'aide de Claude qui a manqué de vigilance et a laissé mes deux tours s'infiltrer près de son roi pour un échec perpétuel" S.C.: On veut voir la partie, Richard!!

Richard Sauvé : "C'était la première fois que je me servais de ma nouvelle horloge, la DGT 2000+. Elle me déçoit un peu: le levier qu'on pousse pour stopper le chronomètre est bruyant. Tout de même, il fallait remplacer ma vieille Coldfield..." S.C.: Lorsque Richard m'avait confié il n'y a pas si longtemps: "Ma Coldfield agonise", j'avais compris "Mike Oldfield agonise!". J'étais naturellement attristé du trépas du compositeur de "Tubular Bells", alias la musique du film "L'exorciste".

Richard Sauvé : "Stéphane Beaudoin a défait Gaétan Lapierre qui lui a joué une française Rubinstein. Mais surprise, Simon Laflamme a défait Réjean Plante qui lui a fait cadeau d'une pièce entière dans une combinaison. Réjean a continué un bon bout de temps avec sa pièce en moins et ne s'est résigné que quand Simon a forcé l'échange des dames." S.C.: Après plusieurs nulles récemment contre une opposition beaucoup plus faible, la série noire de Réjean Plante continue avec cette défaite. Pas trop en forme, Réjean, hein?! Mais si tu pense que c'est pathétique, console toi en pensant à Nicole Kidman. Elle n'a pas eu de chum depuis qu'elle est plus avec Tom Cruise...Ça c'est pathétique!! En passant, Nicole, je fais rien le soir des Oscars, ça fait que si t'as besoin de quelqu'un, mon numéro est dans l'annuaire...

Richard Sauvé : "Daniel Bonneau, Jocelyn Côté et Benoît Arteau sont les plus forts joueurs du tournoi suisse, où tous les favoris ont gagné lundi soir."

S.C.: Merci Richard.