Réjean Tremblay et Michel Valley sont en effet les deux seuls joueurs possédant encore un score parfait, après quatre rondes de jeu. Comme aucun participant n'a atteint 3 ½, il est clair que c'est leur affrontement de lundi soir prochain qui couronnera le vainqueur de l'Estival II.

Réjean a démontré une fois de plus qu'il méritait le titre de maître: J'ai eu beau l'entraîner dans une variante que je connaissais bien pour l'avoir jouée avec les Blancs six ou sept fois contre d'excellents joueurs, il a bien réagi, surmontant son déficit au temps et exploitant impitoyablement la faiblesse de mon pion b. 25...b5 était probablement mauvais, comme il me l'a dit après la partie. Peut-être y avait-il moyen pour moi de tenir le coup dans cette finale, et peut-être pas. Il a en tout cas fait preuve d'une très bonne technique:

Réjean Tremblay (2268) - Richard Sauvé (1988)

1.d4 e6 2.c4 Cf6 3.Cc3 Fb4 4.Dc2 0-0 5.a3 Fxc3+ 6.Dxc3 b6 7.Fg5 Fb7 8.f3 d6 9.e3 Cbd7 10.Fd3 c5 11.Ce2 cxd4 12.exd4 Tc8 13.Dd2 Fa6 14.Tc1 d5 15.cxd5 Fxd3 16.Dxd3 Txc1+ 17.Cxc1 exd5 18.0-0 Te8 19.Ce2 h6 20.Fh4 De7 21.Cc3 De3+ 22.Dxe3 Txe3 23.Td1 g5 24.Fg3 a6 25.a4 b5 26.axb5 axb5 27.Rf2 Te6 28.Te1 Tc6 29.Te3 Tc4 30.Td3 b4 31.Ce2 Cb6 32.b3 Tc6 33.Rf1 Cbd7 34.Td1 Rg7 35.Tc1 Tb6 36.Tc8 Cf8 37.Tb8 Ta6 38.Fe5 Cg6 39.Fxf6+ Rxf6 40.Txb4 Ta1+ 41.Rf2 Ta2 42.Tb6+ Re7 43.g3 h5 44.Re3 Ta1 45.f4 gxf4+ (45...Th1 posait sans doute plus de problèmes aux Blancs. Maintenant, le roi blanc devient très fort) 46.Cxf4 Cxf4 47.Rxf4 Th1 48.h4 Td1 49.Re5 Td3 50.Tb7+ Rd8 51.Txf7 Txb3 52.Tg7 Tf3 53.Rxd5 Tf5+ 54.Re4 Tf1 55.Tg5 Tg1 56.d5 Rd7 57.Rf5 et les Noirs rendirent les armes. 1-0.

Michel Valley a aussi atteint un score de 4 en 4 en l'emportant sur Claude Lessard au deuxième échiquier. Pendant un bon moment, la sécurité du roi blanc, puis l'inactivité de la tour b1 ont suscité de l'inquiétude, mais il manquait trop de matériel à Claude en fin de compte, sans parler de la vulnérabilité de son propre roi:

Michel Valley (1834) - Claude Lessard (2101)

1.e4 d6 2.d4 g6 3.Cc3 Fg7 4.f4 c5 5.Cf3 cxd4 6.Cxd4 Cf6 7.Fb5+ Fd7 8.e5 Cg8 9.e6 Fxb5 10.exf7+ Rxf7 11.Cdxb5 Cf6 12.0-0 a6 13.Cd4 Cc6 14.Rh1 Db6 15.Cf3 h6 16.Cg5+ hxg5 17.fxg5 Txh2+ 18.Rxh2 Th8+ 19.Rg3 Db4 20.Tf4 Cd4 21.gxf6 Cf5+ 22.Rf3 Db6 23.fxg7 Rxg7 24.Txf5 gxf5 25.Tb1 e5 26.Fe3 Db4 27.Re2 Th2 28.Rd2 Txg2+ 29.Rc1 f4 30.a3 Da5 31.Dxd6 fxe3 32.Dd7+ Rf6 33.Cd5+ Rg5 34.Dg7+ Rh4 35.Dh6+ Rg3 36.Dxe3+ Rh2 37.Dxe5+ Rh1 38.Dh5+ Rg1 39.c3 Dd8 40.b4 Df8 41.Dd1+ Rh2 42.Tb2 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Au troisième échiquier, c'était au tour de Stéphane Beaudoin de profiter des largesses de Benoît le magnanime: Nanti d'une bonne qualité de plus et ayant encore onze minutes à sa disposition pour atteindre le trentième coup contre une seule minute pour Stéphane (si j'ai bien lu la feuille de partie), Benoît a aimablement offert la nulle.

Benoît Arteau (1688) - Stéphane Beaudoin (2036)

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 c5 4.Fg5 Fe7 5.e3 0-0 6.Cf3 h6 7.Fh4 cxd4 8.exd4 d5 9.Fxf6 Fxf6 10.cxd5 exd5 11.Db3 Cc6 12.Dxd5 Db6 13.0-0-0 Fg4 14.Fd3 Tfe8 15.Tde1 Fxf3 16.Dxf3 Cxd4 17.Dg3 Tac8 18.Txe8+ Txe8 19.Rb1 Dc6 20.Tc1 Dd7 21.h3 Ce6?? 22.Fb5 Dd8 23.Fxe8 Dxe8 24.Dd6 Cd4 25.Dd5 Ce2 26.Cxe2 Dxe2 27.Dxb7 et la nulle fut conclue. ½-½.

Il est de plus en plus diffcile de battre Alex Létourneau, mais Simon Laflamme a réussi ce tour de force lundi soir. Après avoir joui d'une initiative soutenue, Simon l'a emporté dans une de ces sournoises finales rois et pions. La chasse au pion h était un mauvais calcul de la part d'Alex. Peut-être aurait-il pu tenir le coup s'il avait laissé son roi au centre?

Simon Laflamme (1949) - Alex Létourneau (1574)

1.d4 Cf6 2.Cc3 d5 3.e4 dxe4 4.f3 c5 5.Fb5+ Fd7 6.dxc5 Da5 7.De2 a6 8.Fc4 Cc6 9.fxe4 e5 10.Fd2 Dxc5 11.Cf3 Fg4 12.Cd5 Cd4 13.Dd3 Fxf3 14.Cxf6+ gxf6 15.gxf3 Td8 16.0-0-0 Tc8 17.Fb3 h5 18.Fe3 Fh6 19.Fxh6 Txh6 20.Tg1 Re7 21.Rb1 Dc7 22.Tg7 Cxb3 23.Dxb3 Rf8 24.Tdg1 Th8 25.Db4+ Re8 26.Tg8+ Txg8 27.Txg8+ Rd7 28.Dd2+ Re6 29.Dd5+ Re7 30.Txc8 Dxc8 31.c4 Dd7 32.Dxd7+ Rxd7 33.Rc2 Re6 34.Rd3 f5 35.b4 fxe4+ 36.fxe4 f5 37.exf5+ Rxf5 38.Re3 Rg4 39.c5 Rh3 40.a4 Rxh2 41.b5 axb5 42.axb5 Rg2 43.c6 bxc6 44.bxc6 h4 45.c7 h3 46. c8=D h2 47.Dg4+ et les Noirs jetèrent l'éponge. 1-0.