Capablanca ronde 4


1888 - 1942
3ieme champion du monde, 1921 - 1927

Lundi le 31 janvier avait lieu la quatrième ronde du tournoi Capablanca à Charlesbourg. La soirée fut longue, après minuit il y avait encore deux parties qui se disputaient. On pouvait s'attendre à voir deux joueurs avec quatre sur quatre hors le destin en décida autrement, un seul jouer a réussi à remporter ses quatre parties. Donc Michel Filiatreault est le seul meneur avec quatre sur quatre suivi de Stéphane Beaudoing et Simon Laflamme avec respectivement trois et demi. Un peloton avec trois les guète de pas très loin.
 
Echiquier n# 1

Siégeant au premier échiquier depuis la première ronde Stéphane Beaudoin avec les blanc affrontait Simon Laflamme dans une Caro-Kann Classique. Une partie se déroulant principalement au centre, sans grande attaque de part et d'autre, les pièces s'échangeaient graduellement et la nulle fut conclue au 43 ieme coup dans la position suivante. Position que Fritz considère on ne peut plus égal avec un score de 0.00.

Stéphane Beaudoin - Simon Laflame : 1/2-1/2
Echiquier n# 2

Au deuxième échiquier on retrouvait Michel Filiatreault affrontant l'expert Daniel Bonneau. Dans une 'Bird. Après 36 coups la position suivante fut obtenue, c'est ici que Michel prit l'initiative en jouant d4, la suite fût 37… exd3 38.Txb5 Txb5 39 Dxc4+ et la Dame reprend la tour en b5, les pions de plus firent la différence finale les. Hors Fritz propose comme réponse à d4 37 … cxd3, sur c4 les noirs répliquent Dc7 avec l'avantage, la tour e5 est défendue et le pion 'c' est cloué sous peine de perdre le fou sur échec. Il ne suffit pas d'avoir une position gagnante encore faut -il la gagner.

Michel Filiatreault - Daniel Bonneau : 1-0
Echiquier n# 3

Au troisième échiquier la rencontre avait lieu entre Benoît Arteau et Jocelyn côté. La position suivante fut obtenue au 26 coup et la nulle fut conclue. Fritz considère la position sensiblement égale

Benoît Arteau - Jocelyn Côté : 1/2-1/2
Echiquier n# 4

Au quatrième échiquier Samuel Bourassa s'attaquait à Claude Lessard. La partie de déroula dans une sicilienne fermée que Claude ne tarda pas à ouvrir y allant même d'un sacrifie de qualité pour l'attaque et pour supprimer le fou cases noir se Samuel. Dans la position suivante Samuel joua Dxd5 suivi de Td7+ en redonnant la qualité. La position blanche est difficile. Sur Db3 par exemple Fritz propose des suites comme f3+ Fxf3 Cxh3 avec un gros avantage noir.

Samuel Bourassa - Claude Lessard : 0-1
Echiquier n# 5

Au cinquième échiquier Yvon Bluteau affrontait Martin Fecteau. Yvon perdit la qualité au 18ieme coup lorsque sa Dame est une de ses tours de trouvèrent dans le chemin d'un fou. La position s'ouvrit plus tard et l'activé des tours noires se fit sentir, Yvon déposa les armes dans la position suivante lorsque la tour entra sur la première rangée.

Yvon Bluteau - Martin Fecteau : 0-1

Pour conclure cette semaine l'applet est bien garni. On y retrouve huit parties au totale, soit celles des cinq premiers échiquiers, la partie Caron-Crépault et la partie Coulon-Marois ainsi que ma partie contre Daniel Lapointe. N'oubliez pas vos parties sont les bien venues, envoyez moi les à ngchess@hotmail.com

Applet des parties