Capablanca ronde 3


1888 - 1942
3ieme champion du monde, 1921 - 1927

Lundi le 24 janvier avait lieu la troisième ronde du tournoi Capablanca à Charlesbourg. Huit joueurs avaient deux sur deux ce qui faisait de la troisième ronde une ronde décisive. Sur les cinq échiquiers 3 victories pour les noirs et deux parties nulles. Parmi les cinq premiers favoris par cote seul deux remportèrent leurs parties, soit StéphaneBeaudoin au premier et Simon Laflamme au troisième. Claude Lessard perdit sa partie contre Michel Filiatrault tandis que Daniel Bonneau et Martin Fecteau faisaient partie nulle.
 
Echiquier n# 1

Tout d'abord au premier échiquier dans une Anglaise Neo-Catalan, Gaétan Lapierre a eut une très belle partie contre Stéphane Beaudoin. Gaétan manqua le coup gagnant, Dh5 au 24 ieme. Fritz 8 donne un score de 8.16 sur ce coup et toutes les variantes mènent à la défaite. Mais ce n'est pas aprés la partie qu'il faut trouver les bons coups, c'est durant. Avec moins de une minute chacun au cadran pour le temps de contrôle Gaétan toucha sa tour et prit le pion e3 et abandonna aussitôt sans attendre le mat.

Gaétan Lapierre - Stéphane Beaudoin : 0-1
Echiquier n# 2

Au deuxième échiquier Claude Lessard affrontait Michel Filiatreault dans une Trompowsky, dans la position suivante suite a 'e4' qui fourchette la Dame et le Fou et découvre le fou g5 Claude abandonna pensant perdre une pièce. Mais ce fut peut-être un peut trop vite. Effectivement Fritz considère la position égale suite à Fxd8 Txd8 et le blancs jouent Fxe4. Claude, comme il me l'a mentionné, n'était pas au mieux de sa forme pour cette troisième ronde, sa partie le démontre.

Claude Lessard - Michel Filiatreault: 0-1
Echiquier n# 3

Au troisième échiquier j'affrontais Simon Laflamme, dans la position ci-dessous je surveillais le pion f3 qui était jadis protégé par ma tour en h3 , lorsqu'il fut attaqué à nouveau par Tf8 j'aurais du rejouer ma tour en h3 mais le niveau de vigilance avait baissé et est arrivé ce qu'il fallait qui arrive, Simon continua par Txf3 qui démolit complètement la position blanche. La tour est imprenable sous peine de mat. Quelques coups plus tard je déposais les armes.

Nelson Gago - Simon Laflame : 0-1
Echiquier n# 4

Au quatrième échiquier Daniel Bonneau jouait contre Benoit Arteau, dans une Sicilienne Snyder la nulle fut conclue au vingt et unième coup, car chacun des joueurs tenait à répéter la position. Fritz propose diverses suites débutant par Dxa2 Tb1 suivit soit de Tbe8 ou Fc7 le score varie entre 0.94 et 0.96 en faveur des noirs.

Daniel Bonneau - Benoît Arteau : 1/2-1/2
Echiquier n# 5

Partie nulle au cinquième échiquier aussi, entre Martin Fecteau et Sébastien Caron, mais non sans qu'il y ait eut des effort de part et d'autre afin d'éviter cet issu. Dans une partie espagnole, le très créatif Sébastien joua les coups requis de manière que son fort adversaire ne puisse pas prendre le dessus. La nulle de fous opposé fut conclue, au 52 ième coup, dans la positon suivante.

Martin Fecteau - Sébastien Caron : 1/2-1/2

Pour conclure toutes les parties de la troisième ronde du Capablanca sont les bien venues. Pour l'instant l'applet ne comprend que six parties. Soit celles des cinq premiers ainsi que la partie de Samuel Bourassa contre Jean Simon Laplante, que Samuel a pris le temps de me faire parveni. L'addresse suivante peut être utilisé pour envoyer vos parties ou alors un 'PM' sur le babillard de quebec echecs.

Applet des parties