En cette troisième ronde du Championnat invitation du club Montcalm, le premier échiquier était vide, Dominic Cournoyer n'étant pas disponible ce jeudi soir. C'est donc quelques jours plus tôt que la partie opposant Dominic au champion sortant François Caire s'est jouée, et notre champion a conservé son score parfait, comme vous pouvez le constater ici:



0-1

Au deuxième échiquier, voici une des parties les plus excitantes que j'aie jouées ces dernières années. C'était mon troisième duel contre Jonathan depuis son arrivée à Québec l'automne dernier, et je suis passé bien près de perdre celui-là comme j'ai perdu les deux premiers. Avec ma tour enfermée à h7 et la pression paralysante de la dame et du fou blancs sur la diagonale d8-h4, sans compter les tours de Jonathan qui frappaient à la porte de l'aile-dame, j'étais dans de bien mauvais draps. Il y avait sûrement un moyen, sinon plusieurs, de percer ma fragile carapace, mais les Blancs n'ont pas trouvé, et après une liquidation sur d8, j'ai pu ressusciter ma tour h7 à temps pour obtenir une bonne finale. Les vingt ou vingt-cinq derniers coups se sont joués alors qu'il nous restait à tous deux fort peu de temps au cadran (plus les 30 secondes d'incrémentation), et je me compte chanceux d'avoir pu mener mon dernier pion à dame.


0-1

Au troisième échiquier, Sébastien s'est inscrit au tableau pour la première fois: gagnant un pion par ci, un pion par là, il a patiemment échangé les pièces lourdes pour finalement l'emporter sur Daniel. Je ne comprends pas pourquoi ce dernier n'a pas joué 55... Txa4, demeurant avec un seul pion de moins et quelques chances de tenir encore. Après 55... Tc5, les fous ont beau être de couleurs opposées, le gain est facile pour le rouleau compresseur des trois pions blancs passés liés à l'aile-roi.


1-0

En prime, voici la partie opposant les joueurs de tête du Montcalm 7, le tournoi suisse qui se déroule au même moment. Danny Lamontagne est un jeune joueur dangereux, dont la cote me paraît vraiment trop basse. Après avoir perdu une pièce au 33è coup suite à un mauvais calcul, Gaétan n'avait plus guère de chances d'échapper à la défaite, tout combatif qu'il soit.


1-0

La semaine prochaine, quatrième ronde: des duels Caire-Dubé, Sauvé-Cournoyer et Caron-Perron.