A l'issue de la quatrième ronde du "Khalif" de Charlesbourg, Stéphane Beaudoin est en effet le seul joueur à posséder un score parfait après la partie suivante où il a eu le meilleur sur Claude Lessard en zeitnot:

Claude Lessard (2001) - Stéphane Beaudoin (2021)

1.d4 Cf6 2.Cf3 e6 3.g3 c5 4.Fg2 Cc6 5.0-0 Fe7 6.b3 0-0 7.Fb2 d5 8.Cbd2 Dc7 9.c4 Td8 10.cxd5 Cxd4 11.Cxd4 cxd4 12.Tc1 Db8 13.dxe6 fxe6 14.Cc4 e5 15.Dd2 Fe6 16.Dg5 e4 17.Tfd1 Cd5 18.De5 Dxe5 19.Cxe5 Cc3 20.Fxc3 dxc3 21.Txd8+ Txd8 22.Fxe4 Td2 23.Txc3 Fh3 24.Tc1 Txe2 25.g4 Txe4 26.Tc8+ Ff8 et les Blancs abandonnèrent ici. 0-1.

Réjean Plante et moi étions d'accord après la partie: 13...Ce4? n'était pas une bonne idée. Ce coup ne faisait qu'aider les Blancs à terminer leur développement tout en privant mon roi de son meilleur défenseur:

Réjean Plante (2183) - Richard Sauvé (1992)

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cd2 Cf6 4.e5 Cfd7 5.c3 c5 6.f4 Cc6 7.Cdf3 Db6 8.g3 cxd4 9.cxd4 f6 10.exf6 Cxf6 11.Ce2 Fb4+ 12.Rf2 0-0 13.Rg2 Ce4 14.a3 Fe7 15.Cc3 Cxc3 16.bxc3 Fd7 17.Fd3 Tac8 18.Dc2 h6 19.Tb1 Dc7 20.De2 Cd8 21.Ce5 Ff6 22.Dg4 Fe8 23.Fd2 De7 24.Cg6 Fxg6 25.Dxg6 Dxa3 26.The1 Dd6 27.Dh7+ Rf7 28.Fg6+ Re7 29.f5 Da6 30.Fxh6 Rd6 31.Fxg7 Fxg7 32.Dxg7 Txf5 33.Fxf5 exf5 34.De7+ Rc6 35.Dc5+ et les Noirs abandonnèrent, mats qu'ils étaient au coup suivant. 1-0.

Rémi Marois est vraiment en forte progression: Il a joué agressivement et gardé l'initiative jusqu'à la fin contre un vétéran expert:

Rémi Marois (1392) - Martin Fecteau (1969)

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.Fc4 e6 7.Fb3 Fd7 8.Fe3 Cc6 9.f4 Dc7 10.Df3 Fe7 11.g4 g6 12.a3 Tb8 13.0-0-0 Ca5 14.Rb1 b5 15.f5 Cxb3 16.cxb3 e5 17.Cc2 h6 18.Cb4 Db7 19.Cbd5 Cxd5 20.Cxd5 gxf5 21.gxf5 Fc6 22.f6 Fxd5 23.Txd5 Ff8 24.Thd1 Tg8 25.Df5 Dc7 26.Fc5 Tg5 27.Fxd6 Fxd6 28.Dh7 Ff8 29.Td7 Dxd7 30.Txd7 Rxd7 31.Dxf7+ Rc6 32.Dd5+ Rc7 33.Df7+ Rb6 34.De6+ Rc7 et on conclut la nulle par échec perpétuel. ½-½.

L'expert Daniel Bonneau savait qu'il ne fallait pas prendre à la légère son jeune adversaire. Même après avoir gagné la qualité, il lui a fallu être patient pour arriver à percer l'armure de Stéphane:

Daniel Bonneau (1985) - Stéphane Lalonde (1237)

1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cc3 Cf6 4.cxd5 exd5 5.Fg5 Cbd7 6.e3 (6.Cxd5?? Cxd5! 7.Fxd8 Fb4+ et les Noirs récupèrent la Dame et gardent une pièce de plus!) c6 7.Fd3 Fe7 8.Dc2 h6 9.Fh4 0-0 10.Cge2 Te8 11.0-0 b6 12.f3 c5 13.Fb5 a6 14.Fc6 Tb8? (14...Ta7) 15.Fg3 Fb7 16.Fxd7 Dxd7 17.Fxb8 Txb8 18.Tad1 De6 19.Dd2 Te8 20.Cf4 Dd7 21.Rh1 cxd4 22.exd4 Fd6 23.Cd3 Dc7 24.g3 b5 25.Tfe1 Dc4 26.Txe8 Cxe8 27.De3 Rf8 28.Ce5 Fxe5 29.Dxe5 b4 30.Ca4 Dxa2 31.Cc5 Fc6 32.De2 Fb5 33.Dc2 Cf6 34.Te1 a5 35.Cd3 Fc4 36.Ce5 a4 37.Df5 Fb5 38.Dc8+ Fe8 39.Cd7+ Rg8 40.Cxf6+ gxf6 41.Txe8+ et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Le tournoi se terminera lundi soir prochain, avec un duel Beaudoin-Plante au premier échiquier.