RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chacune d’elle sur le diagramme qui lui est attribué.

Me voici de retour, provisoirement, rassurez-vous. Dom reste notre chroniqueur attitré pour cette saison, mais je le remplacerai de temps à autre quand il aura un empêchement, comme c'est le cas cette semaine.

Ancien et nouveau chroniqueur sont passés à la casserole en troisième ronde, comme vous allez le constater. Pour ma part, j'ai voulu surprendre Sébastien dans la française Tarrasch avec la variante 3...c5, que je n'avais jamais jouée. Mal m'en prit, car je n'ai pas bien saisi comment me débrouiller avec un pion dame isolé. De son côté, Sébastien a joué une très bonne partie, qui lui vaut de se retrouver pour l'instant seul en tête, avec la perspective d'affronter François Caire la semaine prochaine:


1-0

Au deuxième échiquier, après avoir battu deux excellents joueurs, notre MOI national a enfin trouvé son maître, un François Caire qui a donné la pleine mesure de son talent: le pion e7 a suffisamment décoordonné les forces noires pour qu'elles succombent en un peu plus de vingt coups:


1-0

Au troisième échiquier, Eric a peu à peu gagné de l'espace contre la défense est-indienne de l'autre François. L'installation d'un cavalier en c6, puis un clouage mortel sur la colonne c lui ont permis d'engranger le point:


1-0

Au quatrième échiquier, enfin une victoire des Noirs: Pierre a un peu trop négligé son développement et n'a pas vu venir la menace contre son fou b3: après 20.Cd3 viendrait ...a4 gagnant une pièce. A moins d'imprévu, Nicolas Chiffot et Eric Myre devraient s'affronter jeudi prochain au deuxième échiquier.


0-1

La dernière partie que je vous présente est la victoire de Claude contre Karl. Après le déroquage du roi noir, les Blancs ont pu lancer une irrésistible attaque à la baionnette qui a culminé en un mat imparable:


1-0

Dom m'informe qu'après mon départ, Manuel Espanol-Echevarria l'a emporté sur Dominic Dubé, tandis que Daniel Bonneau triomphait d'Eric Dumont. Si je ne me trompe, le groupe des joueurs à deux points se compose donc, par ordre de cote, de 1. Espanol-Echevarria, 2.Bonneau, 3.Lessard 4.Sauvé 5.Cournoyer. Je n'ai pas en mémoire les résultats des joueurs suivants, et comme Sébastien Chabot n'était pas présent jeudi le 20, le site du club ne sera sans doute pas mis à jour avant la prochaine ronde.