RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups des parties ci-dessous pour voir se développer chaque partie sur le diagramme qui lui est attribué.

Avant-dernière soirée de la saison au club Montcalm: Antoine, tenu à une partie nulle par Claude, conserve néanmoins une solide emprise sur la première place, tandis que Nicolas s'empare de la tête dans le tournoi suisse.

Jouant les Noirs, Antoine a rapidement obtenu l'avantage de la paire de fous et du jeu sur le pion isolé de Claude, mais ce dernier a encore montré son opiniâtreté, forçant Antoine a partager le point:


1/2-1/2

Au deuxième échiquier, Bertrand a joué ce qui semble être un grand cru. Il a mieux réagi que je ne l'ai fait dans le tournoi de qualification (où Clément m'a brillamment défait) dans la "Française Rubinstein à retardement" que les Blancs lui ont servie. Dans la position finale, il n'y a vraiment plus rien à faire contre les terribles pions passés noirs "e" et "f":


0-1

Au troisième échiquier, je l'ai échappé belle contre Sébastien, qui disposait de la paire de fous et de bonnes perspectives d'attaque sur mon roque affaibli quand, avec deux secondes pour jouer son 30è coup, il a malheureusement fait retraiter en d8 sa dame agressivement placée, me permettant de contre-attaquer avec succès:


1-0

Passons au Montcalm 7 maintenant. Dominic, qui détenait seul la première place jusque là, a dû la concéder à Nicolas, auteur de trois victoires consécutives après un "bye" en première ronde:


1-0

Au deuxième échiquier, un véritable marathon s'est finalement conclu par une nulle, le dernier cavalier de Jean-François se sacrifiant sur l'avant-dernier pion de Gaétan, ne laissant à celui-ci que l'inutile pion h:


1/2-1/2


Etienne s'est hissé ex aequo en deuxième position, grâce à cette partie, encore une scandinave, où les Noirs ont commis une gaffe horrible au 47è coup: Il ne faut jamais prendre à la légère un échec à la découverte, Eric!


1-0

De son côté, Jacquelin a lentement gagné du matériel contre Marc, jusqu'à obtenir une finale gagnante:


0-1