Lundi le 13 juin, 34 gladiateurs étaient présents pour combattre lors de ce premier tournoi estival de 2005. La première ronde d'un système suisse implique souvent des affrontements entre joueurs ayant des différences de cotes assez élevées.

Sur le premier échiquier, Éric Gaudreau affrontait le maître Réjean Tremblay dans une partie ayant transposé dans une Anglaise. Le maître a profité du fait que les pions de son adversaire étaient isolés pour pouvoir obtenir l'avantage matériel. Finalement, 21... Txc3 qui consiste à sacrifier la tour pour remporter deux pièces mineures fut assez convaincant.


Les Noirs jouent et gagnent.

Éric Gaudreau (1573) - Réjean Tremblay (2183)
1. Nf3 g6 2. g3 Bg7 3. Bg2 d6 4. c4 e5 5. Nc3 f5 6. d3 Nf6 7. O-O O-O 8. Rb1 a5 9. Qc2 Nc6 10. a3 h6 11. Nd5 Be6 12. Nxf6+ Qxf6 13. Bd2 a4 14. b4 axb3 15. Qxb3 Rfb8 16. Bc3 b5 17. Qc2 bxc4 18. dxc4 Rxb1 19. Rxb1 Rxa3 20. Rb7 Qf7 21. Qb2 (diag.) Rxc3 Les Blancs abandonnent 0-1

*****

Sur le deuxième échiquier, Daniel Lapointe affrontait un expert cette fois-ci, dans une attaque Trompovski. À partir du 14e coup, l'expert décide de passer à l'action en activant ses pièces sur l'aile roi ennemie. La perte de tempi occasionnée par la balade du monarque noir en h8 et g8 sera fatale. L'activité accrue des pièces blanches sur le roque noir fait en sorte qu'un mat en trois est inévitable après Txh6 qui endommage l'aile roi des Noirs considérablement.


L'attaque blanche se met en marche.

Stéphane Drolet (2131) - Daniel Lapointe (1562)
1. d4 Nf6 2. Bg5 e6 3. Nd2 d5 4. e3 Be7 5. Bd3 Nbd7 6. f4 c5 7. c3 c4 8. Bc2 Nb6 9. Ngf3 Nfd7 10. O-O h6 11. Bxe7 Qxe7 12. Ne5 Nxe5 13. fxe5 Bd7 14. Qg4 O-O 15. Rf6 (diag.) Kh8 16. Qh5 Kg8 17. Raf1 Be8 18. R1f3 Nd7 19. Rxh6 Les Noirs abandonnent 1-0

*****

Sur le troisième échiquier, la bonne vieille Anglaise fut également utilisée par un amateur afin de tenter de vaincre un fort joueur. J'utiliserai le «je», puisqu'en tant que narrateur je suis également impliqué dans cette lutte. J'ai eu l'occasion d'affronter le prof Beaudoin pour la première fois de ma vie. D'ailleurs, j'ai même obtenu une partie plus longue que mes deux collègues amateurs sur les deux premiers échiquiers, peut-être tout simplement parce que j'ai tardé à comprendre que je perdais... Au 12e coup, je fus tenté de me donner trois îlots de pions, dont une au centre pour voir où cela pourrait mener. J'ai finalement vu où cela mène, à la défaite. Les pions d et e n'ont finalement pas eu suffisamment de soutien pour résister. Ensuite, mon roi fut beaucoup trop exposé quelques coups plus tard.


Les pions d et e subiront une pression énorme.

Dominic Cournoyer (1548) - Stéphane Beaudoin (2086)
1. c4 e5 2. Nc3 Nf6 3. Nf3 Nc6 4. g3 d5 5. cxd5 Nxd5 6. Nxd5 Qxd5 7. d3 Be7 8. Bg2 O-O 9. O-O Qd6 10. b3 Nd4 11. Nxd4 exd4 12. Bb2 c6 13. e3 dxe3 14. fxe3 (diag.) Qh6 15. Qf3 Be6 16. e4 Rad8 17. d4 Qg6 18. e5 Bd5 19. Qe2 Bxg2 20. Qxg2 Rd5 21. Rad1 Rfd8 22. Qf3 Qe6 23. Qh5 c5 24. dxc5 Bxc5+ 25. Kg2 Rd2+ 26. Rxd2 Rxd2+ 27. Kh1 Qd5+ 28. Rf3 Rxb2 29. Qf5 Rb1+ 30. Kg2 Qd2+ 31. Kh3 Qh6+ 32. Kg4 Qe6 33. Rd3 h5+ Les Blancs abandonnent 0-1

*****

Quelques échiquiers plus loin, René Filion affrontait l'expert Serge Champetier dans une Dragon! C'était la première fois que Serge ose se risquer dans une telle ouverture, mais sans conséquence toutefois. Généralement, dans une sicilienne Dragon, les Blancs ont plus de facilité à ouvrir le roque ennemi, mais une petite imprécision (9. Cb3) a permis à Serge d'avoir le tempo et l'attaque nécessaire pour ouvrir le roque de son adversaire en premier et gagner une pièce mineure. Au moment, où les Blancs ont commencé à prendre les mesures nécessaires pour tenter d'ouvrir le roi ennemi à leur tour, l'attaque noire était déjà en marche avec une coordination suffisamment adéquate de l'artillerie lourde, composée des deux tours et de la dame, pour infliger le coup de grâce aux Blancs.


Les Noirs jouent en gagnent.

René Filion (1541) - Serge Champetier (1981)
1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 g6 6. f3 Bg7 7. Be3 O-O 8. Qd2 Nc6 9. Nb3 Be6 10. O-O-O a5 11. Bh6 a4 12. Bxg7 axb3 13. cxb3 Kxg7 14. h4 h5 15. Rg1 Qa5 16. Kb1 Rfc8 17. Bc4 Bxc4 18. bxc4 Ne5 19. b3 Qb4 20. Nd5 Nxd5 21. exd5 Rxc4 22. Qg5 (diag.) Rxa2 23. Kxa2 Rc2 Les Blancs abandonnent 0-1

*****

Vous pouvez encore m'envoyer vos parties par courriel: dominic.cournoyer@videotron.ca

Photo de la semaine:


La première ronde fut presque aussi intéressante que ça... Mais sans
effusion de sang.


Bien que le tournoi soit commencé, il n'est pas trop tard pour y participer, puisqu'il s'agit d'un système suisse. La deuxième ronde aura lieu lundi prochain, le 20 juin à 19 heures au Centre communautaire et culturel de Charlesbourg, 7575 Henri-Bourassa (coin 76e Rue), salle 20, Charlesbourg.