45,5 - 0,5

Il a tourné et tourné en rond pendant cinq heures et demie et à fin, fatigué mais invaincu, Bator Sambuev a signé une éclatante performance en remportant 45 victoires sur 46 parties lors d’une simultanée mémorable au club d’échecs Ahuntsic le 8 janvier 2011.
Seul Qiyou Wu a réussi à lui soutirer une nulle (voir photo).
Pourtant un de ses adversaires, Jean-Marc Médawar, a passé à un cheveu de le vaincre. « J’ai malheureusement fait une gaffe au début de la partie et perdu une pièce» a-t-il a avoué après la simultanée. Un peu à la manière d’un boxeur sonné, Bator Sambuev s’est alors accroché en compliquant la position : il se battait pour rester en vie. Puis, à mesure que les Rois noirs se couchaient les uns après les autres, il s’est mis à revenir de plus en plus vite devant Jean-Marc qui a fini par craquer sous la pression. La pièce perdue a d’abord été regagnée, puis le gain d’une qualité a forcé l’abandon. Une défaite fort honorable pour Jean-Marc, une victoire pénible pour le maître. Chapeau monsieur Sambuev !