C’est en Sibérie que l’élite mondiale des échecs était cordialement conviée à s’affronter du 21 septembre au 3 octobre 2010, afin de représenter dignement chaque pays. Petite ville de 68 000 habitants, située sur les abords de la rivière Irtych , et située à environ 1900 km au nord-est de Moscou, la région a été découverte il y a plus de 5000 ans par des populations de chasseurs de mammouths malgré que la ville comme telle n’ait été fondée qu’en 1930 en tant que campement pour ouvriers, sous le nom de Ostiako-Vogoulsk . C’est en 1940 qu’elle deviendra Khanty-Mansiysk.La température jouant entre 10°C et -5°C à cette période de l’année, non seulement fallait-il être habillé chaudement, mais de plus, on se devait également d’être prêt et user de stratégie, presque tous les meilleurs joueurs du moment s’y trouvant.

Plus de 1300 joueurs représentant 153 pays différents (149 chez les hommes et 115 chez les femmes) s’y étaient donc donné rendez-vous. Pendant l’évènement, on avait aussi droit au 81eCongrès de la FIDE, ou le Canada était représenté par Hal Bond, notre représentant de la fédération canadienne des échecs (FCE). M. Bond était également un des arbitres du tournoi. Lors de ce congrès, la FIDE a particulièrement fait état de ses projets concernant l’avenir des échecs et son développement à travers le monde. Les délégués devaient aussi voter sur l’acception des demandes de différentes nouvelles fédérations nationales voulant joindre la FIDE, venant du Sénégal, de la République du centre d’Afrique et de la Côte d’Ivoire, totalisant ainsi 173 fédérations au sein de ses rangs.

Au même moment, le président sortant de la FIDE,Kirsan Ilyumzhinov, était réélu pour un autre mandat de 4 ans, obtenant des délégués des fédérations, 95 voix contre 55 face à son adversaire, le GMI Anatoly Karpov.

LES CANADIENS

 

 

Encore une fois cette année, la sélection canadienne fut controversée de nouveau par les «politicailleries» habituelles prenant le dessus. De mon point de vue, il sera toujours triste de constater que notre fédération nationale, qui pourtant fois après fois procède à des levées de fonds auprès de ses membres, ne trouve pas le moyen de passer outre la politique et les amis, et envoie simplement les meilleurs joueurs canadiens du moment. Année après année, la FCE refuse tout bonnement de suivre ses propres règles, qui pourtant sont modifiées au gré de son bon vouloir. Ainsi, du côté de nos canadiens, cette fois-ci encore la FCE envoyait deux équipes complètes. Chez les hommes, Mark Bluvshtein, GMI 2583 (1er au Canada), Thomas Roussel-Roozmon, MI 2484 (seul joueur québécois des deux équipes, 7e au Canada), Leonid Gerzhoy, MI 2485 (6e au Canada), Nikolay Norytsin, MI 2414 (16e au Canada), et Artiom Samsonkin, MI 2409 (20e au Canada), étaient nos représentants. Chez les femmes Yuanling Yuan, MIF 2189 (1ère au Canada), Dina Kagramanov, MIF 2086 (9e au Canada), Iulia Lacau-Rodean, 2024 (24e au Canada), Yelizaveta Orlova, 1917 (31e au Canada) et Dalia Kagramanov, 1866 (34e au Canada) étaient présentes.

 

LES RÉSULTATS

Nos canadiens étaient classés 53e au début du tournoi, ils termineront avec une très respectable 37e position. Voici les résultats de chacun des joueurs, ronde par ronde. A noté que le tournoi ne se joue plus maintenant que sur 11 rondes. Auparavant il se jouait sur 14 rondes, pour ensuite descendre à 13 rondes à Turin en 2006 et enfin 12 rondes à Dresden en 2008

A noter la norme de Grand-Maître International de Thomas Roussel-Roozmon, lui assurant ainsi le titre tant convoité, après une attente de plus de 3 ans, suite à sa première norme au COQ 2007. Bravo Thomas ! De plus, notre jeune prodige devrait enfin voir sa cote FIDE gonflée à 2500 !!!

En ce qui a trait à nos femmes, elles étaient classées 58e en début de tournoi et termineront ces olympiades en 67e position. Malgré une performance un peu décevante, nos canadiennes pourront se consoler un peu en constatant que Yuanling Yun, avec sa très belle performance, vient d’atteindre le plateau de 2200 de cote FIDE, elle qui était déjà la plus haute classée au Canada et qui n’a que 16 ans !!

 

Ceux désirant voir plusieurs photos des Olympiades peuvent le faire en consultant le lien suivant : Shaun Press

5726 parties des Olympiades 2010 en format .CBH se trouvent ici: Olympiades 2010