Suite à des questions posées par certains membres, la FQE désire apporter certaines précisions concernant le Championnat Élite du Québec et le Championnat Invitation du Québec.

Précisons tout de go que le Championnat Élite du Québec ne remplace pas le Championnat Invitation du Québec. Ce dernier aura lieu dans le cadre du Championnat Ouvert du Québec. La section invitation du COQ regroupera les meilleurs joueurs du Québec, les Grands Maîtres invités et un certain nombre de Maîtres canadiens et américains. Le but de cette formule est de permettre à notre élite élargie de participer à un tournoi où des normes de GM ou de Maîtres puissent être réalisées, ce qui était peu possible dans l’ancienne formule du Championnat Invitation du Québec préalable à 2009.

Le problème est que d’offrir à nos joueurs d’élite ce genre d’opportunité ne se fait pas sans frais. Le budget du COQ 2010 prévoit un déficit de plus de 10 000$ principalement associé aux frais des Grands Maîtres invités et aux bourses de la section invitation et ce, malgré la généreuse contribution de commanditaires tel que Sponge Towels (Kruger), Molson et SAP.

Le développement de l’élite est un objectif, mais favoriser la participation en est un autre encore plus important à nos yeux. C’est pourquoi nous n’avons pas cherché à combler ce déficit en chargeant des frais d’inscription prohibitifs aux participants du COQ. Les frais pour participer au COQ sont la moitié de ceux exigés pour le Canadian Open.

En incorporant la section invitation au COQ, la FQE pense avoir réussi à maintenir un certain équilibre financier tout en offrant à plusieurs joueurs une chance de norme. Notons que la Fédération ontarienne n’en fait pas autant pour son élite.

Il est vrai qu’en agissant ainsi, il ne reste qu’un seul tournoi rotation de 9 rondes dans le calendrier québécois. C’est le choix que nous avons dû faire devant le coût prohibitif de ces tournois. Le Championnat invitation 2009 s’est soldé par un déficit important, tout comme celui de 2008. Un tournoi sur 9 jours coûte cher à l’organisateur (location de salle, arbitrage, etc.) et aux joueurs de l’extérieur (hébergement, repas, etc.). La FQE a fait le choix de son équilibre budgétaire.

Cela étant dit, il nous apparaissait souhaitable de créer un tournoi qui permette aux meilleurs joueurs de se retrouver. De plus, nous souhaitions offrir à nos jeunes qui poussent l’occasion de gagner en expérience. De là l’idée de ce Championnat Élite. Grâce à nos commanditaires, la compagnie Multi-Marques (les pains POM) et Deloitte, nous avons pu doter le tournoi d’une bourse intéressante et ainsi attirer la plupart des plus forts joueurs du Québec.

Tout l’argent de la commandite a été investi en bourse car nous avons limité les frais au minimum de par le choix du lieu (le stade) et l’organisation sans artifice. La formule d’un tournoi de week-end a été retenue pour des raisons de coûts, de disponibilité de salle mais aussi pour favoriser une plus vaste participation.
Plusieurs ne peuvent se permettre un tournoi de 9 rondes pour des raisons professionnelles, scolaires ou personnelles. Avec 42 joueurs l’objectif de participation fut atteint. Il est clair qu’un tournoi de 9 rondes n’en aurait pas vu autant, mais la FQE a l’intention de tester cette hypothèse en sondant les joueurs. Nous allons aussi tester l’hypothèse d’un tournoi de 7 rondes sur un long week-end.

Quant à la formule ouverte du tournoi, elle a permis de satisfaire un des objectifs d’un des commanditaires : Deloitte. En effet, cette firme d’experts comptables et de conseillers en informatique, souhaitait la présence au tournoi des meilleurs juniors du Québec. Ces jeunes, qui sont pour la plupart à la fin de leur secondaire ou au CEGEP, sont à la veille de faire des choix de carrière et Deloitte souhaitait laisser une impression positive à ces jeunes qui pourraient un jour être des candidats de choix pour la firme, s’ils choisissaient une carrière dans ces domaines.

La bonne nouvelle c’est que les commanditaires seront également au rendez-vous en 2011, ce qui va nous permettre de rééditer le tournoi.

En résumé, la FQE a dû faire des choix afin de respecter un cadre financier responsable. Le choix fut d’offrir à l’élite un tournoi invitation de 9 rondes avec chance de norme et un tournoi de week-end avec des bourses alléchantes accessibles à un plus grand nombre. Un menu équilibré qui offre qualité et participation et qui selon nous, correspond à la réalité actuelle des échecs au Québec.

Marc Poulin
Président de la FQE