Citation de la semaine:

Les amateurs passent souvent proche de gagner et les maîtres passent souvent proche de perdre. C'est justement pour ça que les amateurs sont amateurs et les maîtres sont maîtres.
Dominic Cournoyer



Évidemment, l'ouverture anglaise est la meilleure ouverture, surtout si c'est MOI qui la joue. J'ai eu une quatrième victoire d'affilée avec l'ouverture anglaise. J'affrontais hier, le redoutable Samuel Bourassa qui a vaincu Nikita Kraiouchkine au tournoi de la St-Jean. Comme toute partie anglaise, les Noirs ont attaqué à l'aile roi dans l'espoir de mater le roi blanc. Puis, finalement, ce sont les Blancs qui ont coincé le monarque noir après qu'il se soit départi de sa couverture de pions. Remarquez le génie du coup 26. De8!!! Mais je vais vous faire une confidence, à l'analyse j'étais complètement bouché quand mon adversaire m'a indiqué que suite à 26. De8!!!, il n'avait qu'à accepter l'échange des dames pour obtenir une finale gagnante malgré la qualité de moins. En effet, les pions passés noirs sur l'aile roi sont extrêmement dangereux. Mais dites le pas à personne que j'étais fini, ok? J'ai donc perdu l'analyse pour une deuxième semaine consécutive. Quoiqu'il en soit, la semaine prochaine j'affronterai Daniel Bonneau... je risque de fanfaronner pas mal moins!

Dominic Cournoyer (1803) - Samuel Bourassa (1677)
Les Noirs abandonnent 1-0





Bon voilà, à la semaine prochaine! Quoi? Vous voulez la partie du premier échiquier? Ce n'était pas MOI sur le premier échiquier? Ah bon? Ah ok, la partie Boissinot-Lessard? Je ne sais plus où je l'ai mise... Ah ok là sur le coin de la table? Alors, suite à une défense moderne sans histoire dans l'ouverture, Claude Lessard décida de sacrifier la qualité pour obtenir de l'attaque au 21e coup. Il faut comprendre que suite à ce sacrifice, les Noirs obtiennent immédiatement un pion par 22. Fxg2 et dorénavant, le monarque blanc n'est plus à l'abri. Aux échecs comme dans la vie, il faut toujours se méfier de la gratuité, le coup des Blancs 24. Dxb6 aurait pu mener tout droit à la catastrophe si les Noirs avaient répondu 24...Ff3!! Le mat serait imparable! Malgré ce coup manqué, la position des Blancs ne pouvait plus résister à l'attaque féroce des Noirs.

Claude Boissinot (1651) - Claude Lessard (2022)
Les Blancs abandonnent 0-1



Hélas, il n'y a pas d'autres parties à mettre dans la chronique. J'ai tenté d'obtenir les copies carbones des parties Bonneau-Marois (1-0) et Crépault-Poliquin (0-1), mais c'est parfois ardu, surtout quand c'est le perdant qui détient la copie carbone!


La semaine prochaine, sur le premier échiquier, Claude Lessard affrontera, avec les Blancs, Stéphane Beaudoin qui sera de retour après avoir fuit au World Open à Philadelphie afin d'éviter de nous affronter. Tandis que moi, je devrai tenter de me débrouiller tant bien que mal avec les Noirs face à Daniel Bonneau sur le deuxième échiquier.