Blogue

Club de Ste-Foy, 4e Tournoi du samedi, résultats rd2

 

Voici trois parties de notre deuxième ronde.

Au premier échiquier, Simon a égalisé rapidement, et même pris un très léger avantage d'espace contre l'ouverture Larsen de Sébastien. Mais rien de plus : la partie est demeurée égale de bout en bout.

 

Club de Ste-Foy, 4e Tournoi du samedi, résultats rd1

 

Voici trois parties de la première ronde.

Celle du premier échiquier, qui avait commencé comme une sicilienne, s'est muée en française : une partie très fermée, où les chances sont longtemps restées à peu près égales jusqu'à ce que soudain, le 35...Th3 ! de Sébastien apparaisse imparable : cette tour va s'installer en e3, chassant la dame blanche de la protection du pion e5, ce qui livrera le roi blanc à l'artillerie ennemie.

 

Club de Ste-Foy, 3e Tournoi du samedi, résultats rd5

 

Voici quatre parties de la dernière ronde de notre troisième tournoi du samedi :

Une nulle entre Sébastien et Dominic au premier échiquier a confirmé la victoire de ce dernier dans le tournoi.

Quand on connaît le goût de Khalid pour l'attaque, on ne s'étonne pas qu'il ait répliqué au gambit du roi avec le contre-gambit de Falkbeer. Mais Paul a pris un grand avantage dès 6.Dh5+, et dès le 13è coup, il s'est acheminé vers le gain.

Les 19è et 20è coups de Denis ont provoqué sa chute, dans une partie où rien n'était encore perdu pour lui.

 

Club de Ste-Foy, 3e Tournoi du samedi, résultats ronde 4

 

Cette fois, Dominic a joué une partie très solide, son avantage oscillant de léger à net, jusqu'à l'erreur définitive de Paul, 23...Cd4? , que les Blancs ont exploité sans faille, jusqu'au coup de sifflet final. Surprise au deuxième échiquier, où Simon, qui menait les Noirs, n'a jamais réussi à prendre l'avantage contre Stéphane. 29.Te7?! n'était pas le meilleur coup pour les Blancs, mais il tendait un piège dans lequel Simon est tombé, prenant trop de risques pour arracher le point : le pion d5 n'était pas prenable, comme Stéphane le lui a immédiatement démontré.
 

Club de Ste-Foy, 3è tournoi du samedi, ronde 3

 

Charles Tremblay affichera bientôt les résultats de la troisième ronde. Voici en attendant deux parties jouées samedi le 30 novembre.

Dommage pour Steeve, qui avait fort bien joué jusqu'au 24è coup et qui tenait Dominic à sa merci. Il a choisi la bonne pièce, mais la mauvaise prise : 24.Cxh6?? a mené à la débâcle immédiate, comme vous le verrez en rejouant la partie, alors que 24.Cxg7! Txg7 , suivi de 25.Fxh6! neutralisait le clouage apparemment dévastateur des Noirs et gagnait facilement. Sur 24.Cxg7! Txf2 n'aurait pas marché à cause de 25.Ce6+ Dxe6 (seul coup) 26.Fxh6 mat.

 

Tournoi du samedi 2, partie décisive.

 

Comme d'habitude, Charles Tremblay indiquera bientôt les résultats détaillés du tournoi. Nous manquons toujours de copies-carbone, mais Yvon Poliquin a eu la gentillesse de me céder sa feuille de partie.

 

Club d'échecs de Ste-Foy, tournoi 1, ronde 3.

 

Le club d'échecs de Ste-Foy est l'un des trois clubs de Québec qui organisent des tournois à cadence lente, un jour par semaine. Ces tournois ont lieu le samedi après-midi. La saison 2013-2014 vient de commencer. Voici deux parties de la troisième ronde, jouée le 21 septembre dernier. Yvon Poliquin jouissait d'une bonne position, mais son sacrifice de cavalier au 35è coup n'était pas bon. Paul Cummins aurait sans doute pu gagner s'il avait joué avec précision, mais il a succombé en finale, alors que les pions a et b blancs sont devenus beaucoup trop forts.

 

24ième Championnat d'échecs de l'OTAN

 

Quatre québécois ont fait parti de l'équipe représentant les Forces canadiennes au Championnat d'échecs de l'OTAN (NATO Chess Championship) qui avait lieu à Varsovie en Pologne du 12 au 16 août, soit Philippe Léveillée, Mario Tremblay, Daniel Lord et Régis Bellemare. L'équipe à réussi à faire son meilleur résultat depuis 2002 en totalisant 11 points (quatre meilleurs joueurs). Sur place, l'équipe a été reçue à l'ambassade du Canada où Philippe Léveillée à offert une simultanée.

 

Comment se faire mater en 13 coups avec les Blancs.

 

J'ai eu l'occasion d'affronter Félix Dumont à plusieurs reprises. celle-ci était la première. À l'époque, Félix jouait depuis 2 ans et nous avions atteint une cote semblable d'environ 1700.

J'ai toujours été grand amateur de 1.Cf3 et de setups carrément douteux en général. Félix me réfute à peu près systématiquement, comme en témoigne mon score de 1/5 contre lui. 

Donc oui, je me suis parfois fait écraser dans l'ouverture, mais jamais au point de me faire mater en 13 coups avec les Blancs. Jusqu'au 2 novembre 2009. 

 

Pages

Subscribe to Blogue

Fédération québécoise des échecs Copyright ©

Graphisme Frida Franco Concept Design / Développement et intégration Jean Charles Dussault

XMLsitemap