Bonjour à tous!

Le légendaire Victor Kortchnoi nous a donné tout un show! Les 4 heures ininterrompues de jeu contre des joueurs de haut calibre (hormis moi) est remarquable pour un homme de 73 ans! Cependant, 73 ans ou pas, il avait une fougue que je n'ai jamais vu auparavant. Sa simple présence en face de moi m'écrasait littéralement dans le fond de ma chaise.

D'abord, il s'agissait de choisir son ouverture contre cette légende du monde des échecs. Ce n'est réellement pas un choix facile car comme le disait Denis Robitaille, il avait sans doute déjà réfuté ce que j'allais lui joué avant même que je ne soit né!!! Je savais que son ouverture la plus courante était d4. Quoi jouer? Une est-indienne? Un gambit dame refusé? À moins d'être stupidement masochiste, on ne joue pas de telles ouvertures positionnelle contre un GM russe! :) J'avais donc opté pour le Gambit Benko (qui est aussi positionnel mais au moins, j'aurais l'initiative). Or, il m'a joué e4. Normalement, je réplique e5 sans hésitation. Mais voilà: qu'arrive-t-il sur f4, c'est-à-dire le Gambit roi? Il a écrit un livre là-dessus!!! Je suis raide mort avant d'avoir joué! J'ai donc opté pour le très intéressant 1...d5!

Comme Réjean, j'ai eu une bonne partie jusqu'au 18e coup. La différence, c'est que mon 18e coup perd dans délai! :( Pendant toute la partie, Kortchnoï passait beaucoup plus de temps devant mon échiquier que devant celui des autres. Il est clair que j'avais réussi mon ouverture en lui causant un certain malaise face à la position. Mais à chaque fois, après sa réflexion, il jouait durement sa pièce et s'arrêtait sans même me regarder. J'était tellement "cloué" par sa prestance que j'ai eu beaucoup de difficulté à garder mon calme.

Victor Kortchnoï (2568) - Nicolas Fillion (1607)
Défense Scandinave, Gambit Islandais.

1. e4 Il alternait e4 et d4 suivant les nombreux échiquiers.

1...d5! le point d'ex est pour mon choix d'ouverture. :)

2.exd5 Cf6 Il s'agit d'un coup assez moderne basé sur plusieurs idées dont la Variante Portuguaise (1.e4 d5 2.exd5 Cf6 3.d4 Fg4) et le Gambit Islandais (la présente partie).

3.c4 Je ne peux m'empêcher de croire que ce coup visant à défendre le pion est un coup de second ordre... La variante principale (3.d4) me semble bien plus prometteuse pour les blancs.

3...e6! Encore un point d'exclamation pour mon choix d'ouverture. L'autre possibilité de gambit est 3...c6; cependant, les blancs peuvent transposer dans l'Attaque Panov par d4. Le Gambit Islandais permet à la fois d'éviter ce système que les maîtres jouent à merveille (=défaite assurée :)) et de créer du jeu actif pour les noirs. En toute objectivité, je dois concéder que la théorie considère que les blancs gardent un léger avantage. Mais en pratique, les résultats sont très satisfaisants, entre autre grâce à la grande pression psychologique que les blancs subissent à se faire attaquer dès le départ par une ouverture d'apparence douteuse.

4.dxe6 La suite 4.d4 exd5 5.Cc3 Fb4 transpose dans une variante inférieure de la Française Variante d'Échange.

4...Fxe6 5.Cf3 Ce coup est moins joué que 5.d4 mais n'est pas dépourvu de vertus. Le premier, c'est qu'il donne moins de possibilités d'attaque au noir; en effet, ce coup libère les cases nécessaires au roque. Ensuite, ce coup permet aux blancs de tenter de garder leur pion par Fe2 et d3. C'est un système passif qui peut cependant permettre d'arriver dans une finale avantageuse. En compensation, les noirs ont un jeu extrêmement actif. Toutes leurs pièces seront rapidement développées vers le centre et auront des cibles précises dans le camp blanc, notamment la colonne d, alors que la case d4 risque fort d'être la leur (avec le système d3). La variante principale (4.d4) est suivie par 4...Fb4+ 5.Fd2 De7 et les noirs auront une forte initiative.

5...Cc6 est la réponse la plus naturelle. 5...c5?! ne semble pas très bon. Sans doute, il fixe le pion d des blancs qui demeurera arriéré pour très longtemps. Cependant, le pion en c5 bloquera le fou noi, sans compter qu'il coute un précieux tempo. Cependant, le coup 5...De7!? n'est pas à rejeter sans qu'on s'y intéresse. D'abord, il créé la très peu subtile menace Fxc4+. Les blancs doivent réagir en interposant une pièce. Sur 6.Fe2, les noirs obtiendront une meilleure finale par 6...Fxc4 7.Cc3 Fxe2 8.Cxe2 g6 9.Db3 c6 10.d4 Db4+. 6...De2 est un coup critique qui, quoique passif, permet de garder le pion.

6.d3?! est un coup très inhabituel. 6.d4 est le coup le plus joué; on retrouvera des schémas similaires à la variante principale. 6.Fe2 est l'autre coup que l'on retrouve. Bien que très passif, il réduit l'attaque noir en permettant le roque, et travaille à conserver le pion de plus. Cependant, ce coup cède définitivement la case d4 aux noirs. La suite principale est 6...Fc5 7.0-0 Dd7 8.a3 0-0-0 9.Cc3 The8 10.b4 Fd4 Il est vrai que les blancs ont gagné de l'espace sur l'aile-dame, mais la puissance des pièces noirs dûe à leur centralisation leur assurera un contre-jeu. Le coup joué dans la partie par Kortchnoi a les désavantages du coup Fe2 sans en avoir les avantages.

6...Fb4+?! Il me semble que ce coup n'est pas aussi intéressant que je l'ai pensé au moment de le jouer. Il serait meilleur en c5 où il contrôlerait d4, attaquerait f2, garderait b4 libre (pour le cavalier qui attaquerait d3 et c2) et enfin, éviterait de "forcer" le développement des blancs.

7.Cc3 De7 Peut-être que Dd7 est meilleur car il maintient une plus grande pression sur la colonne d. Mais en e7, une certaine dose de venin est aussi prêt à agir!

8.Fe2 0-0-0!

9.Dc2 The8 Ce coup naturel donne aux noirs une force d'attaque très imposante an centre. Cependant, 9...Fc5 était aussi à considéré, malgré la perte de tempo. L'idée est de libérer b4; Cb4 et Ff5 suivront avec une pression difficilement soutenable sur d3. Par exemple, 9...Fc5 10.0-0 Cb4 11.Db3 Ff5 12.Te1 Fxd3 13.Fxd3 Fxf2+!! 14.Rf1 Fxe1 15.Ff5+ Rb8 avec avantage noir.

10.Fe3 Ff5 Ici, je me suis permis de jouer avec la même fermeté que lui ce qui l'a fait sourire. :)

11.0-0 Cg4? Ce coup n'est pas très bon et 11...Fc5 devait lui être préféré. Il était basé sur 13...Dg6 qui est, comme nous le verrons, réfuté sans délai.

12.Cd5 Dd6

13.Ff4 Dg6?

14.h3? Kortchnoï a raté la suite gagnante suivante: 14.Fxc7! avec des suites absolument dégoûtantes par leurs complexités. Voici deux exemples: A)14...Td7 15.Ch4 Cd4 16.Cxg6 Cxc2 17.Fxg4 Fxg4 18.Ce5 Cxa1 19.Cxd7 Rxd7 20.Txa1 Fc5 avec clair avantage blanc. Bien entendu, la paire de fou ne compense pas les deux pions et la puissance de la bête qui est en d5! B)14...Txe2 La suite la plus prometteuse 15.Dxe2 Fxd3 16.Dd1 Td7 17.Cxb4 Fxb1 18.Dxf1 Cxb4 19.Fg3 avec un avantange au blanc. Leur pion de plus formant une majorité à l'aile-dame leur assure une bonne finale. Cependant, les noirs restent encore avec un développement légèrement meilleur. Comparativement à ces variantes de fous, le coup de Kortchnoi est très tranquille, mais lui est aussi inférieur.

14...Txe2! Les noirs doivent jouer dynamiquement! La faiblesse est d3 et il faut éliminer le défenseur. À ce moment-ci, je crois que c'est à peu près égal, bien que "unclear" collerait mieux à ce type de position! :)

15.Dxe2 Fxd3

16.Dd1 N'est-ce pas un bel exemple de casse-tête? :)

16...Fxc4 Une réponse "naturelle" qui permet aux noirs de prendre l'avantage! Sur 16...Fxf1 suit 17.Dxf1 Cf6 18.Fxc7! avec un clair avantage blanc. Mais digne d'intérêt est le surprenant 16...Cxf2!? 17.Txf2 Fxc4 18.Cxb4 Txd1+ 19.Txd1 Cxb4 20.Ce5 De4 21.Cxc4 Dxc4 22.Tc1, mais Dd4 permet aus noirs de garder un avantage après 23.Txc7+ Rd8 24.Tc3 Cd5. Un mal de tête avec ça? :)

17.Ch4 Ce coup apparemment gagnant ne l'est cependant pas. Quand Kortchnoï a joué, il a claqué la pièce si fort sur l'échiquier, que les spectateurs ont tous ri. Cependant, moi je fondais!! C'est sans doute ce qui m'a fait surévaluer son coup.

17...Cxf2?? Au lieu de cette horreur, 17...De6 ou 17...Dh5 suivi de 18.Dxg4+ Dxg4 19.hxg4 Txd5 permettait au noir de garder un avantage, bien que la finale est très complexe.

18.Txf2?? À mon horreur, Kortchnoï répond une autre horreur! :) Cette suite gagnait: 18.Cxg6 Cxd1 19.Cxb4 Fxf1 20.Cxc6 bxc6 21.Ce7+ Rb7 22.Rxf1 avec un avantage décisif pour les blancs. Mais Kortchnoï a raté cette suite!

18...De4?? À horreur et contre-horreur, horreur et contre-horreur et demi! :( Mieux valait 18...De6! 19.Dc2 Txd5 20.Rh1 Fe1! avec un clair avantage noir.

19.Dg4+ La fin est arrivée.

19...Td7 20.Cxb4 1-0

Quelle partie et quelle expérience!

Nicolas Fillion