Après quatre rondes au Montcalm 3, Nicolas Chiffot conserve son score parfait. Contrairement à ce que j'avais prévu la semaine dernière, ce n'est pas François Caire qu'il a affronté cette semaine, mais Réjean Plante.

Réjean est d'habitude un joueur très solide, qui commet fort peu de bévues mais, jeudi soir, il ne s'est pas suffisamment méfié de la menace 15...e5!, suivie de 16...e4! et, après une vaine tentative de compliquer le jeu, s'est retrouvé avec deux pièces en moins. Cette victoire confirme la progression récente de Nicolas, qui, cette fois, croisera assurément le fer avec François Caire en dernière ronde, dans la partie qui décidera du vainqueur du tournoi.



0-1

Au deuxième échiquier, François Caire a affronté Daniel Dubé dans une partie compliquée où les armées des deux joueurs semblaient mal coordonnées. Le maître a fini par l'emporter joliment, mais non sans devoir travailler ferme et jouer avec précision. Daniel est un autre joueur qui s'est nettement amélioré récemment, et que plus personne ne peut prendre à la légère.




0-1

Au troisième échiquier, une partie nulle où on a tout de même vu beaucoup d'action. Le fou de Marc, planté en d6 au douzième coup, n'a finalement pas trop embêté Serge, qui s'est ingénié à lancer une attaque contre le grand roque blanc. Attaque à laquelle Marc a assez bien résisté pour que Serge accepte la proposition de nulle qu'il a reçue au 36è coup.




1/2-1/2