C'était la première ronde du Montcalm 2 jeudi soir dernier. Avec les ajouts habituels de deuxième ronde (il est encore temps de vous joindre à nous, Daniel Bonneau vous attribuera un bye d'un demi-point pour compenser votre absence en première ronde), nous devrions à nouveau compter quelque quarante joueurs.

C'est Antoine Bérubé qui occupait le premier échiquier, et il a vraiment été sans pitié pour son adversaire Francis Thériault. Francis, qui d'habitude pourtant est un morceau plutôt difficile à avaler, ne s'est pas suffisamment méfié des traîtres méandres dans lesquels il s'est aventuré: Ce n'est pas que 4.Fg5 soit mauvais, mais il est imprudent de se lancer dans une ouverture aussi compliquée quand on ne la connaît pas bien. Dans les circonstances, 4.e3 aurait été plus prudent:

Francis Thériault (1607) - Antoine Bérubé (2099)

1.d4 d5 2.c4 c6 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 dxc4 5.e4 b5 6.Cf3 b4 7.e5 bxc3 8.exf6 exf6 9.Ff4 cxb2 10.Tb1 Fb4+ 11.Fd2 c3 12.Txb2 et les Blancs abandonnèrent sans attendre le prochain coup noir. 0-1.

Clément n'a pas démontré sa solidité habituelle jeudi soir: La gaffe 22.Cd2, qui a coûté la qualité, aurait dû lui faire perdre la partie. C'est à l'optimisme exagéré de Karl qu'il doit de s'en être tiré, et avec la victoire par-dessus le marché:

Clément L'heureux (2051) - Karl Bender (1591)

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 g6 6.Fe2 Fg7 7.0-0 Cc6 8.Fe3 0-0 9.Dd2 Te8 10.f3 Fd7 11.Cb3 Tc8 12.Rh1 Dc7 13.Cb5 Db8 14.c3 a6 15.C5d4 Ce5 16.Tfd1 Cc4 17.Fxc4 Txc4 18.Df2 Fa4 19.Tac1 Tcc8 20.g4 Cd7 21.Cc2 Ce5 22.Cd2?? Cd3 23.Df1 Cxc1 24.Txc1 Fxc3?! 25.bxc3 Txc3 26.Cb3 Fxb3 27.axb3 Txb3 28.Dc4 Tb5 29.Ca3 Tb2 30.Fh6 Txh2+?? 31.Rxh2 d5+ 32.Dc7 Dxc7+ 33.Txc7 dxe4 34.fxe4 b5 35.e5 b4 36.Cc4 f5 37.gxf5 gxf5 38.e6 b3 39.Tb7 Rh8 40.Txb3 Tg8 41.Ce5 Te8 42.Tg3 et les Noirs jetèrent l'éponge. 1-0.

Je ne suis toujours pas certain que mon sacrifice de cavalier contre Philippe était bon, mais j'y ai cru suffisamment pour l'exécuter. Philippe a préféré me rendre immédiatement la pièce et tenter de reprendre l'initiative, mais son retard de développement lui a finalement coûté le point:

Philippe Chevalier (1564) - Richard Sauvé (2041)

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cd2 Cf6 4.e5 Cfd7 5.Cdf3?! (mieux vaut jouer d'abord 5.f4, puis 6.Cdf3) c5 6.c3 Cc6 7.Fe3 cxd4 8.cxd4 Fb4+ 9.Fd2 Fe7 10.Ce2 0-0 11.g4?! f6 12.Cf4 Cdxe5!? 13.dxe5 fxe5 14.Cxe5 Cxe5 15.De2 Fd6 16.Fg2 Df6 17.g5 Dxg5 18.h4 Df6 19.Tg1 Fd7 20.0-0-0 Df5 et c'est ici que le chronomètre des Blancs chuta à zéro. 0-1.

Au quatrième échiquier, Claude est parvenu à tirer parti de la vulnérabilité du roi et de la dame de Paul après une dure lutte:

Claude Lessard (1948) - Paul Cummins (1546)

1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 c6 4.g3 Cf6 5.Fg2 Cbd7 6.0-0 Fd6 7.Cbd2 b6 8.cxd5 cxd5 9.e4 dxe4 10.Cg5 Fa6 11.Cgxe4 Cxe4 12.Cxe4 Fe7 13.Te1 Fc4 14.Da4 Fd5 15.Cd6+ Rf8 16.Fxd5 exd5 17.Cf5 Ff6 18.Ff4 g6 19.Db4+ Rg8 20.Ch6+ Rg7 21.Cg4 h5 22.Ce3 a5 23.Db5 Fxd4 24.Cxd5 Cf6 25.Fg5 Te8 26.Txe8 Dxe8 27.Dc4 Fxb2 28.Tb1 Tc8 29.Cxf6 Fxf6 30.Fxf6+ Rxf6 31.Dd4+ De5 32.Txb6+ et les Noirs baissèrent pavillon. 1-0.

Une belle performance d'Eric Dumont au cinquième échiquier lui a valu de soutirer un demi-point à Bertrand Auger. En fait, après avoir apparemment raté une occasion de l'emporter (32...Fxf4), Bertrand a eu le dessous, et c'est lui qui a dû imposer l'échec perpétuel:

Eric Dumont (1502) - Bertrand Auger (1946)

1.e4 e6 2.f4 d5 3.exd5 exd5 4.Cf3 Cf6 5.Fe2 Fd6 6.d3 0-0 7.0-0 c5 8.Cc3 Cc6 9.Fd2 Te8 10.Te1 a6 11.Ff1 Fd7 12.Txe8 Fxe8 13.a3 Dc7 14.g3 Fd7 15.Fg2 Te8 16.Df1 b5 17.Te1 Td8 18.Rh1 b4 19.Cb1 a5 20.b3 c4 21.a4 cxb3 22.cxb3 d4 23.Tc1 Db6 24.Fe1 Cd5 25.Ff2 Ce3 26.Dg1 Cxg2 27.Rxg2 Fe6 28.Cbd2 Fd5 29.h3 Te8 30.Dd1 Db7 31.Rh2 Db8 32.Cc4 Fc7 33.Tc2 Te7 34.Cxd4 Cxd4 35.Fxd4 Fxf4 36.Dg4 Fh6 37.Cd6 Fe6 38.Cf5 Fxf5 39.Dxf5 Tc7 40.Tc4 Txc4 41.dxc4 Dd8 42.Dd5 Fg5 43.Fb6 Dxb6 44.Dxg5 Df2+ 45.Rh1 Df1+ et la nulle fut conclue. ½-½.