RAPPEL: Vous n’avez qu’à cliquer sur les coups pour voir se développer chaque partie sur le diagramme qui lui est attribué.

Antoine Bérubé est en effet seul en première place du championnat invitation du club Montcalm, après la deuxième ronde. Il a surpris Bertrand Auger en refusant la Nimzo-indienne, puis il a obtenu une initiative durable, qui a culminé en un joli sacrifice aboutissant au mat:


1-0

Au deuxième échiquier, je me suis retrouvé dans une position difficile contre Clément à l'approche du contrôle de temps, mais curieusement, j'ai joué mes pires coups tout de suite après: 31.Dg2 était sans doute préférable à Rxh3 et 32.Te7+ a constitué la gaffe perdante: Il me fallait jouer, là encore, Dg2:


0-1

Au troisième échiquier, une des longues parties de la soirée a opposé Claude et Sébastien, le premier nanti de deux pions passés supplémentaires et le second, d'une bonne qualité. Résultat nul:


1/2-1/2

Au premier échiquier du tournoi suisse concurrent au championnat, s'est déroulé un autre marathon qui n'a pas fait de vainqueur: La seule chance de gain pour Gaétan consistait à rapprocher son roi de sa propre dame pour qu'elle l'abrite des échecs de la dame de Marc, mais peut-être n'était-ce pas possible de toute façon:


1/2-1/2

Au deuxième échiquier, Etienne a confirmé sa progression, ayant raison de Paul dans une partie où les subtilités tactiques n'ont pas manqué.


0-1

Au troisième échiquier, une autre longue partie: Il a fallu du temps à Dominic, mais son pion passé sur l'aile dame a finalement brisé la résistance de Karl:


0-1

Enfin, au quatrième échiquier, Nicolas n'a pas craint de se promener au bord du précipice dans un gambit du roi refusé par Eric. Sa témérité a finalement payé, lui valant deux pièces entières dans une position simplifiée:


1-0