Comme d'habitude, Charles Tremblay indiquera bientôt les résultats détaillés du tournoi. Nous manquons toujours de copies-carbone, mais Yvon Poliquin a eu la gentillesse de me céder sa feuille de partie.

Lima Biakolo est la révélation de l'année 2013 à Sainte-Foy: il a déjà battu de bons joueurs et en battra d'autres. La partie qui l'a opposé à Yvon en dernière ronde fut électrisante, comme vous le verrez ci-dessous. Yvon a sacrifié une pièce pour trois pions (peu utiles à court terme, puisqu'il s'agissait des pions qui protégeaient le roi blanc) mais aussi une initiative dangereuse. Tout s'est joué au 21è coup, alors que la position était délicate. Yvon a joué à ce moment a3 ?? (c3 ! donnait un bon avantage aux Blancs), offrant à Lima une chance, et une seule, de le mettre knock-out. Mais les Noirs ont raté 21... Cc4 !! qui gagnait sans appel. Tous les autres coups, dont celui joué par les Noirs, 21...Db5 ?? perdaient. Le mat par 24.Dxg7, qui a mis à profit le clouage de la tour g8 par la tour blanche en d8, a beaucoup surpris Lima.

Poliquin, Yvon - Biakolo, Lima