St-Amand jr, Paul (2190) - Gaspariants, Vladimir (2228) [B06]

Match préparatoire/Québec, CAN 2001



1. e4 g6 Ce premier coup constitutif de la "moderne" a comme avantage principal de laisser la porte ouverte à de multiples transpositions. Pour les adeptes de la défense "Pirc", retarder le developpement du Cavalier en g8 permet d'éviter certaines lignes "forcées" qui se caractérisent par le complexe de pions e4, d4, f4 et l'éventuelle poussée e5 qui, d'ores et déja, questionne le développement du Cavalier en f6.


2. d4 Fg7 L'ordre de coups des noirs est très important. Les blancs peuvent ici forcer la transposition dans un schéma "d'Est-Indienne" par la poussée subséquente du pion en c4. En lieu et place du positionnement du Fou en g7, si les noirs désiraient à tout prix éviter cette dernière éventualite de "l'Est-Indienne", peut-être plus "flexible" et dans l'esprit de la "moderne" était la poussée du pion en c6.


3. Cc3 Les blancs se disent : "Pour le meilleur et pour le Pirc".


3... c6 Si les blancs se refusent au complexe de pions d4-e4-f4, alors ce dernier coup des noirs leur permet d'entamer les procédures "classiques" de la défense "Pirc" qui se caractérisent par une structure de pions a6-b5-c6-d6 et une éventuelle pression sur le centre avec la poussée c5 ou e5.


4. f4 Les blancs optent ici pour une occupation directe du centre. Deux alternatives majeures se présentaient à ces derniers. La première de ces alternatives laisse momentanément en suspend la question du centre et offre aux blancs un développement harmonieux de l'ensemble de leurs pièces par g3-Fg2-Cge2-0-0-h3-Fe3-Dd2 et Tad1. La seconde alternative, typique d'une formation "Saemisch" sans la poussée c4, aurait pu se concrétiser par f3-Fe3-Dd2-0-0-0-h4 ... etc., quoique la pression blanche sur l'aile Roi semble hautement spectrale étant donné que les noirs peuvent décider de ne point coopérer à l'attaque des blancs en retardant le positionnement de leur Roi et de suite entamer des procédures agressives à l'aile dame. L'immédiat positionnement du Cavalier en f3 est également possible, mais le plan de développement des autres pièces blanches semble problématique et reste à définir.


4... d5 5. e5 h5 Peut sembler horrifiant au profane, mais ce coup est joué de façon à assurer le développement du Fou en c8 via g4. Si les blancs décidaient d'empêcher ce développement par h3, alors les noirs pourraient simplement poursuivre par h4!


6. Cf3 Fg4 7. Fe2 e6 8. Fe3 Ch6 9. Dd2 Ff8 La pression des blancs à l'aile Roi est pour l'instant au stade de la fermentation. Les noirs peuvent ainsi entamer leur plan à l'aile Dame et jouer pour la poussée c5. L'idée de positionner immédiatement le Cavalier en d7 afin d'effectuer le grand roque peut sembler intéressante, mais par la suite il n'est pas clair de déterminer ou doit se placer ce Cavalier.


10. O-O Cd7 11. Cd1 c5 12. c3 Les blancs optent pour une structure de pions que l'on rencontre dans la variante de l'avance de la "Francaise".


12... a6 13. h3?! Accélère la mission suicidaire du Fou en g4. Les blancs auraient probablement eu avantage à determiner des cet instant le devenir de leur Fou "aérophage" en e3.


13... Fxf3 14. Fxf3 h4 15. Ff2 Cf5 Mieux vaut ne pas laisser s'installer le Cavalier blanc en e3.


16. Ce3 cxd4 17. cxd4 Cxe3 18. Fxe3


18. Fxe3

 


18... Cb8 Le repositionnement du Cavalier a comme interêt majeur de ne point laisser les blancs occuper la colonne "c" avec leurs tours. De plus, ce Cavalier repositionne ulterieurement en c6 permet également la préparation d'un envahissement de l'aile dame dont le point d'appui en c4 est la recompense souhaitée.


19. a3 Réaction normale afin d'empêcher la manoeuvre Cc6-Ca5-Cc4 en se donnant la possibilité de jouer b4.


19... Fe7 20. Tfc1 Cc6 21. b4 Db6 Comme souvent cela est le cas dans la défense "Francaise", la case b6 est une des cases idéales pour le positionnement de la Dame noire.


22. Fe2 Rd7 Prépare la liquidation de l'artillerie lourde sur la colonne "c".


23. Tc2 Tac8 24. Tac1 Ca7 25. Txc8 Txc8 26. Txc8 Cxc8 27. Dc2 Ca7 28. Rf2 Dc6 29. Fd3

29. Dxc6+ Rxc6 suivi du Cavalier en b5 semble bon pour les noirs.

29... Cb5 30. Db2 Le facteur temporel commence à se faire sentir pour ce qui est des 10 prochains coups.

30... Cc3 31. Re1 Fd8 32. Dc2 Fb6 33. Rd2 Cb5 34. Db2 Cc7?! 35. Dc2 Ici les blancs manquent certaines complications qui étaient probablement en leur faveur par Ff2!

35. Ff2 Da4 36. Fc2 Et les blancs peuvent aller grignoter en h4 sous réserve de perdre le pion d4.

 


45. Fc2

35... Cb5 36. Db2 Ca7 37. Dc2 Fd8 38. Dxc6+ Décision lourde de conséquences, mais qui ne semble pas mauvaise en tant que telle.

 


38... Rxc6 39. Rc3 Probablement que la poussée du pion en a4 était plus dynamique, car sur b5 les blancs peuvent tout simplement poursuivre par a5 ! tout en étant contents de restreindre la mobilité du Cavalier des noirs.


39... b5 40. Rb3 Cc8 Et voilà, il ne semble plus y avoir moyen d'empêcher l'immixtion du Cavalier en c4 via b6.


41. a4 Cb6 42. axb5+ axb5 43. Rc3 Fe7 44. Ff2 Cc4 45. Fc2

 


45... Rd7 46. Fd1 Re8 47. Fg4 Rf8 48. Fe2 f5 49. exf6 Fxf6 Si les blancs ne capturent pas de la sorte, alors le Roi noir se dirige en h6 afin de préparer la poussée g5 avec de bonnes chances pratiques.


53. Fxg3

 


50. Fg4 Rf7 51. g3 Cd6 52. Ff3 hxg3 53. Fxg3


53... Fe7?! Les noirs semblent supérieurs après Ce4+ ! Les blancs ne peuvent empêcher le Roi noir de venir se positionner en d5 via e8-d7-d6-d5 et les pions blancs b4-d4 et f4 constituent tous des cibles potentielles pour les noirs.


54. Fe1 Ff8 55. Fe2 Fh6 56. Fd2 Rf6 57. Fd3 Cc4 58. Fc1 Ff8 59. Fc2 Cd6 60. Fd3 Fe7 61. Fe3 Cc4 62. Fc1 Rf7 63. Fe2 Fh4 Les blancs manquent de coups "utiles". Il faut donc essayer d'en profiter en repositionnant cette pièce afin d'accroitre la pression sur les pions blancs faibles.


64. Fd2 Rf6 65. Fd3 Ff2 66. Fc1 Fe1+ 67. Rb3 Cd6 68. Fe3 Cc4 69. Fc1 Ff2 70. Rc3 Cd6 71. Fd2? Semble une erreur décisive. Il fallait à tout prix déplacer le Fou blanc afin de libérer la case d3 pour le Roi.


73. Fxb5

 


71... Ce4+ 72. Rc2 Fxd4 73. Fxb5 73... Rf5 74. Fd7 Fb6 75. b5 Cxd2 76. Rxd2 Fc7 Après le grignotage du pion f4, la tâche des noirs est pour le moins simplifiée. Les chances de faire nulle pour les blancs sont peu probables... la suite n'est que simple technique. 0-1