Serge Champetier et Marc Bergeron ayant remis à plus tard leur duel de deuxième ronde, je n’ai que deux parties à vous présenter cette semaine dans la première section du Montcalm 6, plus la victoire de Bertrand Auger sur Yvon Bluteau dans la deuxième section.


Au premier échiquier, tout le monde croyait bien que la victoire de Paul Marquis ne faisait plus de doute, après que ce dernier eût gagné à Daniel Bonneau une pièce entière peu après le contrôle du temps. Mais, surprise, la position vulnérable des pièces blanches, roi inclus, a donné à Daniel un contre-jeu inespéré, qui lui a fait récupérer la pièce plus deux pions. En finale, ce fut au tour de Paul de sauver la mise et les adversaires partagèrent finalement le point.




Au deuxième échiquier, Nicolas y est allé d’un sacrifice imaginatif au 34è coup, donnant deux pions pour obtenir une attaque plus que gênante sur la tour c1 de Sébastien. Les deux joueurs ont été réduits aux 30 secondes par coup de l’incrémentation pour les quelque vingt derniers coups de la partie, ce qui a fait manquer à Sébastien le terrible 53.Cg6! qui aurait transformé sa défaite en victoire! Une fois cette chance ratée, Nicolas a pu mener sa barque à bon port.




Après deux rondes, Bertrand Auger est seul en tête dans la section B, ayant commencé avec deux victoires. Dans la partie ci-dessous, Yvon a vraiment été trop passif, abandonnant le centre aux pions d et e de Bertrand. Une attaque dévastatrice sur l’aile roi d’Yvon n’a pas tardé à suivre :