L'Olympiade, tournoi par équipes de l'automne du club d'échecs de Charlesbourg, commençait lundi soir dernier. Trente-six joueurs, répartis en quatre équipes de neuf chacune, se disputeront la victoire au fil des prochaines semaines. Il est dommage qu'un nombre impair ait fait qu'on doive laisser trois autres joueurs dans une section séparée, hors du tournoi par équipes proprement dit.

Les résultats complets de la première ronde devraient apparaître bientôt sur quebecechecs.com. En attendant, je vous offre comme premiers plats de résistance les deux parties suivantes, opposant deux à deux les quatre capitaines.

Stéphane Beaudoin (2016) - Paul Marquis (1974)

1.e4 e6 2.b3 (Stéphane se méfie des connaissances livresques des joueurs de française, aussi sort-il tôt des sentiers battus) d5 3.Fb2 dxe4 4.Cc3 Cf6 5.De2 Fb4 6.0-0-0 Fxc3 7.dxc3!? De7 8.f3 exf3 9.gxf3? (9.Cxf3! est meilleur selon Fritz, mais Stéphane veut sans doute ouvrir la colonne g) Fd7 10.Ch3 Cc6 11.Cf4 (Fritz n'aime pas cette façon de poster le cavalier blanc: Il donne un net avantage aux Noirs maintenant) 0-0-0 12.Df2 e5 13.Cd3 e4 14.Te1 The8 15.Fg2 e3! (Fritz donne déjà les Noirs gagnants) 16.Dh4 Cd5? (16...g5! et les Blancs ne peuvent prendre ce pion) 17.Dxe7 Txe7 18.Fa3! Tee8 (Les Noirs ont encore un bon avantage) 19.c4 Cf6 20.Fc5! Ff5 21.Txe3 Txe3 22.Fxe3 Fxd3 23.cxd3 Txd3 24.Te1 Cb4? (24...Cd4! gardait un léger avantage noir. Maintenant c'est l'égalité) 25.Fd2 Cc6 26.Rc2 Td4 27.f4 Rd8? 28.Fe3! (Et les Blancs arrachent l'avantage) Td6 29.Fc5! Te6 30.Txe6 fxe6 31.Fxc6 bxc6 32.Fxa7 (Le pion a passé devrait assurer la victoire aux Blancs. Admirons maintenant la technique de Stéphane) Cd7 33.Fd4 g6 34.c5! Rc8 35.Rd3 Rb7 36.a4 Ra6 37.Rc4 Ra5 38.Fc3+ Ra6 39.b4 Rb7 40.Rd3 Rc8 41.Re4 Rd8 42.Rf3 h5 43.Rg3 Re7 44.Rh4 Cb8 45.Rg5 Rf7 46.Rh6 Ca6 47.h4 Cb8 48.Fd4 Ca6 49.Fc3 Cb8 50.b5 Cd7 51.Fd4 Cb8 52.b6 cxb6 53.cxb6 Ca6 54.b7 et les Noirs abandonnent: 1-0. N'ayant pas joué en tournoi depuis un an, Paul était peut-être un peu rouillé.

François Caire (2101) - Richard Sauvé (1907)

1.Cf3 d5 2.d4 e6 3.c4 c6 4.e3 Cf6 5.Cc3 Cbd7 6.Fd3 dxc4 (Au Zukertort, le tournoi par équipes du printemps, j'avais joué, pour la dernière fois probablement, une autre suite dans laquelle François m'avait massacré) 7.Fxc4 b5 8.Fe2 Fb7 9.e4 b4 10.e5 bxc3 11.exf6 cxb2 12.fxg7 bxa1=D 13.gxh8=D (Tout cela, et en plus les trois prochains coups, a déjà été joué plusieurs fois par des grands-maîtres. Réjean Tremblay m'a confié plus tard qu'il aurait aimé voir les quatre dames demeurer au jeu plus longtemps. Sadique, va!) Da5+ 14.Fd2 Dxd1+ 15.Fxd1 Df5 16.0-0 0-0-0 17.Dg8 Dg6 18.Dxg6 hxg6 19.Fe3 Fa6 20.Te1 Fb4 21.Fd2 Fxd2 22.Cxd2 Cc5!? 23.Cf3 Cd3 24.Te3 c5 25.dxc5 Cxf2? (25...Cxc5! avec égalité) 26.Fc2 (26.Fb3! réfute l'idée noire et gagne un bon pion, aussi bien sur 26...Cg4 27.Te4 Ch6 28.Th4! que sur 26...Cd1 27.Te1 Cc3 28.Ce5!) Cd3 27.Fxd3 (27.Cg5! laissait encore un léger avantage blanc) Txd3 28.Txd3 Fxd3 29.Ce5 Fb1 30.Cxf7 Fxa2 (A partir de maintenant, François et moi croyons tous deux jouir de la meilleure finale, lui disposant d'un pion passé h potentiel et d'un cavalier central qui restreint l'activité de mon roi, tandis que moi j'estime mon fou meilleur que son cavalier dans un duel avec pions sur les deux ailes, en plus d'avoir déjà un pion a passé. Mais la vérité, c'est que nous avons tous deux des lunettes roses! Cette finale est sans doute nulle à moins d'une grosse erreur de l'un ou de l'autre joueur) 31.Rf2 a5 32.Re3 Rc7 33.Ce5 a4 34.Rd2 a3 35.Rc2 g5 36.g4 Fd5 37.Rb1 Fb3 38.Cf3 Fd1 39.Ce5 Fb3 40.Cf3 Fd1 41.Cxg5 Fxg4 42.Ra2 et la nulle est conclue. 1/2-1/2.