Guillaume Gras continue d'en faire voir de toutes les couleurs à ses adversaires: jeudi soir, il s'est permis un sacrifice de pièce spéculatif contre Daniel Bonneau, qui n'est pourtant pas le premier venu (Guillaume, lui, étant le dernier venu, ne peut donc être le premier venu lui non plus, et c'est sans doute pourquoi son jeu est aussi énergique - me suivez-vous ?), et il a réussi à tirer parti du roi déroqué de Daniel, comme vous le constaterez vous-mêmes dans la partie qui suit.. Il faut une grande capacité de calcul et du jugement pour jouer ainsi avec une pièce de moins pendant plusieurs coups, dans une position aussi compliquée. Guillaume mène toujours la section A, avec un score parfait de 3 en 3.




Au deuxième échiquier, Dominic s'est inscrit au pointage, l'emportant sur Marc qui n'a pu trouver suffisamment de contre-jeu après lui avoir gracieusement offert sa tour a8. Les Noirs ont abandonné après 40.Ca4, faisant confiance à la technique de Dom.




Au troisième échiquier, l'attaque classique sur l'aile-dame de Nicolas, contre la défense est-indienne de Claude, a finalement été beaucoup trop lente. Les Noirs sont arrivés les premiers, et de loin, dans leur offensive contre le roi blanc. Claude sa sacrifié son cavalier en g2, et deux coups plus tard, tout était terminé.




La semaine prochaine, c'est Marc Bergeron qui sera chargé d'arrêter Guillaume. Les autres parties de la section A seront des duels Chiffot-Cournoyer et Lessard-Bonneau.