Eh oui, le premier tournoi estival du club de Charlesbourg a attiré plus d'une quarantaine de joueurs, ce qui constitue une excellente surprise. La deuxième ronde est maintenant complétée, et on peut s'attendre à des duels serrés lundi prochain.

Au troisième échiquier cette semaine, Réal Bisson a dû se contenter d'une nulle contre Jacques Faille: Réal possédait un avantage de deux ou trois pions dans une finale de dames, mais il n'a pu trouver le moyen de concrétiser. Jean Turcot et Samuel Gendreau ont eux aussi arraché un demi-point à leur adversaire plus haut coté. Uwe Heilmann, lui, ne s'est pas contenté d'une nulle, mais il faut dire que l'ami Uwe est beaucoup plus fort que sa cote ne l'indique: Il devrait gagner quelques centaines de points dans les prochains mois.

Les Francoeur père et fils ont tous deux perdu cette semaine: Ils se reprendront lundi prochain. Un bravo tout spécial au vainqueur de Jean-Marc, Eveline Dion-Laliberté, qui joue solidement pour une débutante en tournoi. Souhaitons-nous qu'elle persévère et que d'autres joueuses se joignent à elle: Notre région est particulièrement pauvre en femmes (aux échecs, bien sür!).

A la semaine prochaine, donc!