Est-ce dû à internet ou aux cours de Stéphane Beaudoin? Plusieurs joueurs s'améliorent à vue d'oeil, si on en croit les surprises qu'ils causent ronde après ronde au tournoi "Le Khalif" du club de Charlesbourg: Rémi Marois, Stéphane Lalonde, Alain Gagnon, Bruno Girard et François Crépault, pour ne nommer que ceux-là, n'ont aucun respect pour la cote d'adversaires comme Simon Laflamme, Sébastien Caron, Jocelyn Côté, Dominic Coulon...

Simon Laflamme avait presque atteint le plateau des 2000. Cette contre-performance va certes le faire reculer, mais je ne suis pas inquiet pour lui: Il ne peut avoir "désappris" aussi subitement. C'est simplement que nous avons affaire à des jeunes (et moins jeunes!) qui progressent et se font les dents à nos dépens! Manger et être mangé, telle est la loi cruelle des joueurs d'échecs, pour paraphraser André Franquin (Le nid des marsupilamis).

Sur les tout premiers échiquiers, pas de grosse surprise cependant: Réjean Plante semblait en danger contre Martin Fecteau, mais ce dernier a accepté la nulle dans une position qui paraissait receler encore des espoirs de gain:

Martin Fecteau (1969) - Réjean Plante (2183)

1.e4 c5 2.Cf3 e6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 a6 5.Cc3 Dc7 6.Fd3 Cc6 7.Cde2 b5 8.Ff4 d6 9.0-0 Cf6 10.a3 Fb7 11.Dd2 Fe7 12.h3 Ce5 13.b3 0-0 14.Tfc1 Tfd8 15.De1 Tac8 16.Fd2 d5 17.exd5 exd5 18.Cd4 Te8 19.Cce2 Cg6 20.Ff5 Ta8 21.Fa5 De5 22.Dc3 Fd6 23.g3 Ce4 24.Df3 Ce7 25.Fd7 Tf8 26.h4 Fc5 27.Td1 Rh8 28.Tab1 Cf6 29.Fh3 Ce4 30.Fe1 Tad8 31.b4 Fb6 32.Dd3 Cd6 33.Fc3 De4 34.Fg2 Dxd3 35.cxd3 Tc8 36.Fb2 Rg8 37.Fh3 Tcd8 38.Tbc1 Tfe8 39.Te1 Fc8 40.Fg2 Cdf5 41.Rf1 Fb7 42.Fh3 Cxd4 43.Fxd4 Fxd4 44.Cxd4 Rf8 45.Tc7 Fc8 46.Fg2 Td7 47.Tec1 Txc7 48.Txc7 g6 49.Tc5 Fb7 50.f4 Tc8 51.Fh3 Txc5 52.bxc5 Re8 53.Re2 Rd8 54.Rd2 Rc7 55.Rc3 Cc6 et la nulle fut conclue. ½-½.

Au deuxième échiquier, une belle démonstration du "prof". Daniel aurait sans doute mieux fait d'échanger les dames au 25è coup:

Stéphane Beaudoin (2021) - Daniel Bonneau (1985)

1.e4 d6 2.d4 Cf6 3.Cc3 g6 4.Cf3 Fg7 5.h3 0-0 6.Fe3 c6 7.a4 d5 8.e5 Ce4 9.Fd3 Cxc3 10.bxc3 c5 11.0-0 Cc6 12.Fb5 c4 13.Fxc6 bxc6 14.Dd2 Fe6 15.Tfb1 Dd7 16.Tb4 a5 17.Tb6 Tfb8 18.Tab1 Dc7 19.Txb8+ Txb8 20.Dc1 Tb6 21.Cd2 Fd7 22.Cf3 Db7 23.Txb6 Dxb6 24.Da3 Ff8 25.Dc5 Dc7 26.e6 Fxe6 27.Ce5 Ff5 28.Cxc6 e6 29.Db5 Fxc2 30.Cxa5 Rg7 31.Cc6 Fd6 32.a5 Fh2+ 33.Rh1 Ff4 34.Ce5 Fxe3 35.fxe3 De7 36.a6 Da3 37.Db7 Fe4 38.Dxf7+ Rh6 39.Cg4+ Rg5 40.Df4+ et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

Gaétan Lapierre me confiait souffrir d'un pitoyable score à vie contre Claude Lessard. Malheureusement pour lui, Gaétan n'a pu redresser la situation lundi soir:

Gaétan Lapierre (1883) - Claude Lessard (2001)

1.Cf3 d5 2.d4 Cf6 3.e3 g6 4.Fe2 Fg7 5.0-0 0-0 6.Cbd2 c6 7.a4 Ca6 8.Ce5 Cd7 9.Fxa6 Cxe5 10.Fe2 Cd7 11.f4 Cf6 12.g4 Dd7 13.g5 Ce8 14.Tf3 Cd6 15.De1 Dc7 16.Tf2 c5 17.c3 cxd4 18.cxd4 Ff5 19.h4 Tac8 20.Cf1 Db6 21.Cg3 Tc2 22.a5 Dc7 23.Cxf5 Cxf5 24.Fd1?? Txc1 25.Txc1 Dxc1 26.Te2 Cxe3 et les Blancs abandonnèrent ici. 0-1.

Rémi Marois commence à faire parler de lui. Voici une victoire convaincante remportée contre un compétiteur d'habitude redoutable:

Rémi Marois (1392) - Yvon Bluteau (1649)

1.e4 c5 2.Cf3 e6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 Fb4 6.Cdb5 Cc6 7.Cd6+ Fxd6 8.Dxd6 De7 9.Ff4 0-0 10.Dxe7 Cxe7 11.Fd6 Te8 12.f3 a6 13.0-0-0 b6 14.Ca4 Ta7 15.Cxb6 Tb7 16.Cxc8 Cxc8 17.Fxa6 Tb6 18.Fxc8 Txc8 19.Fe5 Tbc6 20.c3 d6 21.Txd6 Tc5 22.Fxf6 gxf6 23.Thd1 Rg7 24.Rc2 Tg5 25.T1d2 h5 26.Ta6 h4 27.h3 Rh6 28.a4 Tcg8 29.Tad6 Txg2 30.Txg2 Txg2+ 31.Td2 Tg3 32.a5 Txh3 33.a6 Tg3 34.Td8 Tg2+ 35.Rb3 Tg5 36.Rb4 et les Noirs abandonnèrent. 1-0.

La quatrième ronde devrait nous offrir des duels Lessard-Beaudoin au premier échiquier, Plante-Sauvé au deuxième et Marois-Fecteau au troisième. A la semaine prochaine!