Bien que n'ayant pas été présent jeudi soir le 28, pour la troisième ronde du Montcalm 2, je suis en mesure de vous présenter les trois parties jouées dans la section A, grâce à Stéphane Drolet et François Caire, qui me les ont transmises par courriel la nuit dernière. Comme Stéphane le dit lui-même, il ne possédait que deux pièces contre la dame de Réjean, mais, ajoute-t-il, "ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini!", citant ainsi le grand philosophe Yogi Berra. Entre autres grands aphorismes, on doit à Yogi Berra: "Plus personne ne fréquente ce restaurant, car il y a trop de monde maintenant", ou encore "Le baseball est un sport où l'aspect mental compte pour 90% et les capacités athlétiques, pour l'autre 50%", ou bien "Quand vous arrivez à la croisée des chemins, prenez-la". Stéphane fera face à François la semaine prochaine, dans la partie qui devrait couronner le vainqueur du tournoi, François ayant 2 1/2 points contre le score parfait de Stéphane (3 en 3).

0-1