Gaspariants, Vladimir (2239) - Lemieux, Serge (1711) [A05]

Championnat oubert du Québec/Montréal, CAN (3) 2001



1. Cf3 Suite a une spectaculaire et trepidante partie victorieuse d'Anand sur Karpov a Las Palmas en 1996, Anand eut la generosite d'inclure ces brillantes lignes dans le prologue de ses commentaires, prologue qu'il avait redige afin d'expliquer son choix d'ouverture : "The previous day, I had lost to Kramnik without so much as a struggle and had spent the previous evening disgusted with my play. There was no way I could be bothered playing some boring Caro-Kann and trying to deal with some improvement on move 45 leading to a difficult ending etc. I felt that it would be better to go down in style than to do something like that. Now, how does a move like 1.Cf3 allow me to get interesting positions?? Well, to be honest, 1.Cf3 can lead to positions even more boring than after 1.e4 c6, but at least they would be NEW boring positions !!! (le triple point d/^ex est d'Anand)". Morale de ce prologue : Avoir du style tue l'ennui... et parfois meme l'ennemi !


1... Cf6 2. g3 g6 3. Fg2 Fg7 4. O-O d6 5. d3 O-O 6. Cbd2 c6 7. c3 Les blancs se laissent la porte ouverte pour atteindre une formation de "Pirc" inversee ! (Commencons par tuer l'ennui). Deux options s'offrent ainsi a ces derniers. Soit ils peuvent desormais jouer pour la poussee e4 (suivie probablement de f4) avec un jeu agressif au centre et sur l'aile-Roi, ce qui est typique d'une attaque "Est-indienne", soit ils peuvent y aller de preparatifs a l'aile-Dame avec Dc2-b4-a4 et un jeu aiguise ou chaque protagoniste sur l'echiquier attaque sur une aile differente.


7... Cbd7 Dc7 est ici une alternative probablement plus flexible. Advenant la decision des blancs de jouer a l'aile-Dame, alors les noirs peuvent reagir en entamant les dispositifs d'une attaque a l'aile-Roi par e5-Ch5-f5. Avec Cbd7, il devient parfois problematique d'opter pour un tel dispositif. car la poussee en f5 n'est plus soutenue par le Fou en c8.


8. Dc2 e5 9. b4 Te8!? Plus agressif etait peut-etre Ch5 suivi de la subsequente poussee f5. Sur Ch5, les blancs sont "forces" d'y aller avec la poussee e4, car sans cette derniere ce sont les noirs qui ont un avantage sur le centre par une occupation directe de celui-ci.


10. a4 Un coup qui semble plus logique que la continuation dite "normale" de la defense "Pirc". En effet, jouer pour le plan "a3-Fb2-Tfe1-e4-Tad1-l'echange sur d5-puis la poussee en c4 avec un jeu actif de toutes les pieces blanches" semble un peu passif etant donne le caractere inverse de la position.


10... d5 Sur a5, afin de miner la structure de pions des blancs a l'aile-Dame, les blancs repondent Cc4.


11. e4 Cf8 "Supprimer l'eloignement tue rapidement" aurait pu dire James Bond, mais celebrer l'extreme proximite en fait autant pourrions-nous y ajouter. En d'autres termes, il ne suffit pas de masser toutes nos pieces sur une meme aile afin qu'il y ait attaque sur ses rivages, encore nous faut-il y orchestrer le "debarquement" avec au minimum le spectre d'un plan. A ce stade de la partie, il n'y a rien de dramatique avec le developpement de l'artillerie noire, neanmoins il faut deja y entrevoir un potentiel de redeploiement ... question d'eviter les tourments.


12. Cb3 Le plan des blancs n'est pas de forcer le jeu a l'aile-Dame avec l'avance des pions a et b, mais plutot de creer certaines faiblesses dans la structure de pions des noirs a l'aile-Dame. C'est d'ailleurs a ce registre qu'il faut apprecier la possible incursion du Cavalier blanc en c5.


12... Dc7 13. h3 Si ulterieurement les blancs desirent positionner leur Fou noir en e3, alors h3 vient soutirer la case g4 au Cavalier noir qui voudrait le chasser.


13... dxe4 14. dxe4 b6?! Enleve la case c5 aux blancs, mais deteriore la structure de pions des noirs.


15. a5 Fe6


15... Fe6

 


16. Te1 Tad8 17. Ff1 Empeche le Fou blanc des noirs de venir rayonner en c4 et prend position sur une diagonale ouverte.


17... Td7?! Simplifie le jeu en faveur des blancs.


17... h6 18. Cbd2 [18. c4!?] 18... C8d7 19. Cc4 b5! Et les noirs semblent corrects, car dans la majeure partie des cas ils peuvent y aller de l'avant avec la poussee c5 (apres a7-a6 s'il y a retrait du Cavalier blanc). A ce stade-ci de la partie, d'ailleurs, tenter de steriliser l'aile-Dame devrait etre l'une des priorites des noirs, si ce n'est pas la seule.


17... Cxe4 18. Txe4 Fd5 19. Te3 Fh6 20. Fg2 Fxe3 21. Fxe3 Mene a des complications qui semblent etre a l'avantage des blancs.


18. Cg5 Ted8 19. Cxe6 Cxe6 20. axb6 axb6 21. Fe3 Ff8 22. Ta2 Les blancs ent ici d'un certain avantage "positionnel". En effet, dans un premier temps, toutes les pieces mineures blanches sont positionnees de facon a leur assurer une certaine mobilite spatiale. Dans un deuxieme temps, l'artillerie lourde blanche peut trouver terrain d'emulation sur la colonne "a", tandis que l'occupation de la colonne "d" par les noirs ne tracasse pas au-dela du seuil de tolerance face a la cruaute mentale. Finalement, dans un troisieme temps, la structure de pions des blancs semble quelque peu plus flexible que celle des noirs qui, quant a elle, semble deja se questionner quant au devenir de ses enfants "b" et "c".


22... Db7 23. f3 Avec des gants blancs, tout est permis aux Echecs. Ce coup protege le pion e4, permet a la Dame blanche une echappee sans ecume et libere la case f2 qui servira de point de mire pour atteindre l'ecrevisse en b6.


23... Cc7 24. Df2 Ta8


24... Ta8

 


25. Tb2! L'echange des tours en a8 suivi de la capture par le Cavalier des noirs est positionnellement favorable aux blancs, mais ces derniers optent pour une ligne qui force les noirs a pousser b5, ce qui est egalement favorable aux blancs etant donne la faiblesse des cases a5 et c5 ainsi que du pion arriere en c6.


25... Cb5?? Perd sur le champ. Il fallait essayer b5, le seul coup.


26. Fxb5 cxb5 27. Fxb6 Tb8 28. Fc5 Tc7 29. Ta2 Fxc5 30. Cxc5 Db6 31. Ta6 Apres l'ennui, vient le tour de l'ennemi. La Dame noire n'a plus de case pour s'echapper. Comme disait Nietzsche : " Ce qui importe le plus a l'homme moderne n'est plus le plaisir ou le deplaisir, mais d'etre excite." Lorsque la possibilite meme d'une presence d'excitation en arrive a un tel point de sterilite, vaut mieux abandonner ... et passer a une prochaine source d'excitation. 1-0